IPTV illégal : il vend des abonnements cachés dans cet appareil Amazon, la justice le condamne

Un homme qui vendait des Fire TV Stick d’Amazon modifiés comprenant un abonnement IPTV illégal vient d’être condamné à deux ans de prison avec sursis. Son activité lui a rapporté environ 150 000 euros.

IPTV illégal firesticks amazon
© Pexels

Vendre des abonnements à l’IPTV illégal peut rapporter gros. Cependant, cette activité scrutée de plus en plus près par la justice dans le monde entier peut aussi coûter très cher. Un Brésilien qui vendait des boîtiers d’IPTV pirates écopait récemment de cinq ans et quatre mois de prison.

En Europe aussi, de lourdes sanctions peuvent tomber sur les hors-la-loi, eux qui font cauchemarder les ayants-droit. Un Britannique vient d’être condamné à deux ans de prison avec sursis pour la vente d’abonnements IPTV illégaux intégrés à des Fire TV Stick Amazon.

Un homme qui vendait des abonnements IPTV illégaux écope d’une peine de prison

M. O’Donnell, un homme de 41 ans originaire de Liverpool, regrette sûrement d’avoir vendu des Firesticks d’Amazon modifiés intégrant un abonnement IPTV illégal donnant accès à Sky ou encore TNT Sports. Le malfaiteur utilisait WhatsApp et Facebook pour échanger avec les acheteurs.

À lire > IPTV : contenus, fonctionnement, prix, légalité, plateformes, voici ce qu’il faut savoir sur la TV par Internet

Finalement, son activité s’est arrêtée net lorsque la police de Merseyside l’a interpellé le 4 juillet 2023. Le Liverpool Crown Court a condamné M. O’Donnell, qui a plaidé coupable, à deux ans de prison avec sursis et à 150 heures de travail non rémunéré pour violation du Copyright, Designs and Patents Act de 1988.

Cette loi protégeant les intérêts des ayants droit précise qu’il est illégal de fournir, promouvoir et commercialiser « dans le cadre d’une activité commerciale, un service conçu pour contourner les mesures technologiques ».

La Federation Against Copyright Theft (FACT) indique que M. O’Donnell a gagné 130 000 livres sterling non seulement grâce à la vente de Fire TV Stick modifiés, mais également grâce aux abonnements autonomes à l’IPTV illégal commercialisés en parallèle.

Quoi qu’il en soit, cette affaire prouve que la vente d’appareils de diffusion légaux contenant des abonnements IPTV illégaux rencontrent un certain succès, même si leur utilisation est interdite. Rappelons que la justice peut aussi se montrer ferme avec les acheteurs des services d’IPTV illégal.

  • Un homme qui vendait des abonnements IPTV illégaux a été condamné à deux ans de prison avec sursis
  • Il commercialisait des Fire TV Sticks d’Amazon modifiés contenant un abonnement IPTV illégal
  • La vente d’appareils de streaming modifiés rencontre un certain succès sur le marché

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !