Jeux vidéo, BD, ciné : les enchères high-tech les plus folles

Image 1 : Jeux vidéo, BD, ciné : les enchères high-tech les plus folles

Des collectionneurs prêts à toutes les folies

Quand on est passionné, on a tendance à ne pas regarder à la dépense. Quelques dizaines d’euros pour une statuette collector, une centaine pour un vieux jeu vidéo et parfois plus pour une console ou une carte de jeu en édition en édition limitée. Et ce n’est qu’un début, car les esprits s’échauffent vite, et certains collectionneurs investissent de véritables petites fortunes dans leur hobby… À tel point qu’ils sont prêts à s’endetter sur des années pour assouvir leur fantasme de posséder « le » produit ultime, celui qui complétera leur collection entamée il y a fort fort longtemps et qui les fait tant rêver. Si l’un des anciens épisodes de la saga Ultima en K7 se négocie désormais à plus de 3000 dollars, ce n’est rien en comparaison de la plus fantastique des collections de jeux vidéo, vendue quant à elle 1.000.000 d’euros. Et que dire de la première apparition de Superman en BD, adjugée à 3,2 millions de dollars, ou de cet iPod collector cédé à « seulement » 90.000 dollars ?

Voici une compilation des enchères les plus ahurissantes du web, celles qui ont de quoi faire tourner la tête de votre banquier et qui vont faire parler d’elles encore quelques années, voire quelques décennies !

>> Ces 13 jeux vidéo coûtent plus de 10 000 €