Accueil » Actualité » Joker : Warner répond aux survivants de la tuerie de The Dark Knight Rises

Joker : Warner répond aux survivants de la tuerie de The Dark Knight Rises

Alors que la promotion bat son plein, la polémique continue d’enfler autour du film Joker. Le studio Warner Bros a finalement décidé d’y répondre publiquement dans un communiqué s’adressant aux survivants de la tuerie d’Aurora.

Image 1 : Joker : Warner répond aux survivants de la tuerie de The Dark Knight Rises

Joker n’est pas encore sorti mais le film fait déjà beaucoup parler de lui. Récompensé par un Lion d’Or à la Mostra de Venise, acclamé par le public lors des avant-premières, le succès semble déjà assuré pour le long-métrage consacré au vilain de Gotham. Et pourtant, certains ne voient pas sa sortie d’un bon œil.

Joker, un film jugé dangereux

Mardi après-midi, le studio Warners Bros a reçu une lettre rédigée par les survivants et proches des victimes de la tuerie d’Aurora. En 2012, cette petite ville du Colorado avait été le théâtre d’une fusillade lors de la projection du film The Dark Knight Rises. Un tueur fou se faisant appeler Joker avait ouvert le feu dans une salle de cinéma faisant 12 morts et 58 blessés.

Super-héros : les 38 films prévus jusqu’en 2022

La lettre adressée à Warner exprime les inquiétudes de certaines familles à l’égard du message véhiculé par le film. Ses auteurs pointent du doigt son aspect trop réaliste qui pourrait selon eux inciter des individus psychologiquement instables à suivre le même chemin que le Joker.

Dans sa réponse publiée la journée même, le studio se défend de cette intention : « Ne vous y trompez pas : ni le personnage fictif de Joker, ni le film, ne constituent une approbation de la violence dans le monde réel. Ce n’est pas l’intention du film, des cinéastes ou du studio de faire de ce personnage un héros. »

Les familles demandent des mesures

Les familles ont également demandé à Warner de se montrer responsable en accompagnant la sortie du film de plusieurs mesures contre le port d’armes. Elles demandent par exemple au studio de ne plus soutenir les candidats aux élections présidentielles membres de la NRA et de reverser une partie des revenus du film à une organisation aidant les victimes de tueries de masse.

En réponse à cette requête, Warner a indiqué que la société donnait depuis longtemps à de telles associations, incluant celle des victimes d’Aurora. Le studio déclare également s’être récemment joint avec d’autres entreprises à un appel en faveur d’une législation « pour lutter contre cette épidémie. ».

Si la plupart des critiques s’accordent sur le fait que le film est sombre et parfois dérangeant, tous ne l’interprètent pas de la même façon. De nombreux spectateurs pensent en effet que loin de faire une apologie du crime, le film cherche plutôt à dénoncer de manière critique les dangers de notre société actuelle.

Réalisé par Todd Philips, Joker sortira au cinéma le 9 octobre prochain. Le super-vilain de DC y est incarné par Joaquin Phoenix. La production a dores et déjà annoncée qu’une suite n’était pas prévue pour le moment.