Accueil » Actualité » Sans King Kong, le Seigneur des Anneaux n’aurait sans doute pas vu le jour

Sans King Kong, le Seigneur des Anneaux n’aurait sans doute pas vu le jour

La trilogie du Seigneur des Anneaux réalisée par Peter Jackson n’aurait peut-être jamais existé s’il n’y avait pas eu le film King Kong sorti en 1933. Ce film en noir et blanc a effectivement donné envie à Peter Jackson de « devenir réalisateur ».

La trilogie du Seigneur des Anneaux réalisée par Peter Jackson est aujourd’hui l’un des plus gros succès du cinéma. Peter Jackson est même devenu milliardaire grâce à cette saga. Néanmoins, les films inspirés de l’univers de J.R.R. Tolkien tels que nous les connaissons n’auraient peut-être jamais existé s’il n’y avait pas eu le film King Kong en 1933.

King Kong en 1933
King Kong en 1933 – Crédit : Radio Pictures

Réalisé par Merian Cooper et Ernest Schoedsack, le film King Kong est sorti en 1933. C’est le premier de la saga du gorille géant. Il était très impressionnant grâce à la technique de l’animation en volume qui rendait King Kong aussi réaliste. En regardant King Kong, Peter Jackson a eu envie de devenir réalisateur. Il a d’ailleurs réalisé le remake de ce film en 2005.

À lire aussi > Le Seigneur des Anneaux : la série Amazon a donné des « frissons » à l’acteur de Sam le Hobbit

Peter Jackson a commencé à faire de petits films en stop motion après avoir vu King Kong

Avant la sortie du remake de King Kong en 2005, Peter Jackson avait déclaré que « je ne sais pas si je ferais des films si je n’avais pas vu King Kong. Mais je me souviens que c’était à la télévision un vendredi soir ici en Nouvelle-Zélande et dès le lendemain après avoir vu King Kong, j’ai commencé à faire des petits films en stop motion avec une caméra Super 8 que mes parents utilisaient ».

Peter Jackson a regardé King Kong pour la première fois à l’âge de 9 ans. Cela lui a « donné envie de devenir réalisateur ». Après l’avoir vu, le jeune garçon utilisait de la pâte à modeler pour tourner des petits films. Il l’a fait tout au long de son adolescence. Quelques années plus tard, il s’est illustré avec les trois films du Seigneur des Anneaux en 2001, 2002 et 2003 alors qu’il a failli être remplacé par Quentin Tarantino.

En ce qui concerne le remake de King Kong en 2005, Peter Jackson ne voulait initialement pas le faire lorsque le projet lui a été proposé. Il s’est finalement ravisé en se disant que « le fait que ce soit mon film préféré me rassure un peu, car au moins je refais quelque chose qui me tient à cœur ». Le film a d’ailleurs connu un bon succès.

Source : Slash Film