Accueil » Actualité » NASA : voici à quoi ressemble l’impact de la sonde DART sur l’astéroïde Dimorphos

NASA : voici à quoi ressemble l’impact de la sonde DART sur l’astéroïde Dimorphos

Les télescopes James Webb et Hubble de la NASA ont capturé en images l’impact de la sonde DART sur l’astéroïde Dimorphos dans le cadre de la première mission de défense de l’humanité contre les astéroïdes.

La NASA a réussi sa première mission de défense de l’humanité contre les astéroïdes. Presque un an après son lancement, la sonde DART (Double Asteroid Redirection Test) a percuté l’astéroïde Dimorphos plus tôt cette semaine. La caméra avait capturé les derniers moments avant l’impact. De leur côté, les télescopes James Webb et Hubble ont aussi réussi à capturer l’impact sur Dimorphos en images.

Les images prises par Hubble et James Webb de l'impact de la sonde DART sur l'astéroïde Dimorphos
Les images prises par Hubble et James Webb de l’impact de la sonde DART sur l’astéroïde Dimorphos © NASA/ESA/CSA/STScI

C’est d’ailleurs la première fois que James Webb et Hubble ont capturé simultanément des images du même objet dans le cosmos. L’agence spatiale américaine cumule ainsi les réussites avec ses télescopes spatiaux et la sonde DART. « Les observations sont plus qu’une simple étape opérationnelle pour chaque télescope », a expliqué l’agence. En combinant les capacités de James Webb et de Hubble, la NASA espère faire des découvertes scientifiques clés sur notre Système solaire. D’ailleurs, Hubble a récemment capturé la splendeur de la « galaxie fantôme » avec James Webb.

James Webb et Hubble vont permettre d’analyser la surface de l’astéroïde, la quantité de matière éjectée et la taille des particules

Le télescope James Webb qui nous a récemment offert une photo incroyablement nette de Neptune et ses anneaux observe l’univers dans l’infrarouge. Il est équipé de quatre instruments scientifiques : la caméra NIRCam, le spectrographe NIRSpec, le spectro-imageur NIRISS et le spectro-imageur MIRI.

Grâce à ces images, les scientifiques de la NASA vont pouvoir en apprendre plus sur la surface de l’astéroïde Dimorphos, la quantité de matière éjectée par la collision avec la sonde DART et la vitesse à laquelle cette matière a été éjectée.

De plus, les observations de James Webb et de Hubble vont permettre d’identifier la taille des particules dans le nuage de poussière créé par l’impact. L’objectif est effectivement de savoir si la collision a rejeté de la poussière fine ou de plus grosses particules.

Les résultats de cette première mission de défense de l’humanité contre les astéroïdes sont essentiels pour comprendre comment un impact cinétique est capable de modifier l’orbite d’un astéroïde. L’ESA a aussi prévu le lancement de la mission Hera en 2024. Elle aura pour objectif de réaliser une étude plus détaillée de l’astéroïde Dimorphos suite à l’impact de DART.

Source : Space.com