Accueil » Dossier » Fin du partage de compte Netflix : à quoi faut-il s’attendre, comment ça marche ?

Fin du partage de compte Netflix : à quoi faut-il s’attendre, comment ça marche ?

La fin du partage de compte sur Netflix a été annoncée par le groupe : les nouvelles dispositions devraient être appliquées début 2023. Mais comment Netflix va-t-il s’y prendre pour débusquer les fraudeurs ? Que risque-t-on en cas de partage compte ? On vous dit tout.

Netflix
Netflix

Près de 200 millions de personnes ont déjà cédé à la tentation de s’offrir un abonnement à Netflix en 2022 en souscrivant à l’un de leurs abonnements.

Le problème, c’est que beaucoup d’utilisateurs partagent déjà leurs comptes avec d’autres personnes pour réduire les coûts mensuels ou annuels. Si vous partagez un compte Netflix avec quelqu’un qui n’habite pas à la même adresse que vous, il ne vous reste alors plus que quelques mois pour en profiter avant de devoir payer un supplément. Netflix compte effectivement rendre le partage de compte payant pour « début 2023 ». Si vous envisagez de partager un compte Netflix avec vos amis ou d’autres personnes, voici tout ce que vous devez savoir.

N.D.L.R : Nous avons contacté Netflix à plusieurs reprises à ce sujet. À ce stade, le service n’a pas souhaité répondre à nos questions, les conditions du nouveau système de partage de compte n’étant pas encore mises en place. Nous mettrons l’article à jour dès que nous en saurons plus.

Netflix : les différents abonnements en 2022

Les abonnements Netflix diffèrent par la qualité du contenu, le nombre d’appareils sur lesquels vous pouvez lire des films ou des séries simultanément et, bien sûr, le prix. Selon l’abonnement, Netflix rend également plus facile le partage d’un compte avec d’autres personnes.

  • Abonnement avec publicités (à partir de novembre 2022) : pour 5,49 € par mois, il s’agit d’un plan d’abonnement avec publicités qui permet de profiter de films et de séries à moindre prix. Avec ce forfait, vous pouvez profiter de Netflix en qualité vidéo HD (jusqu’à 720p) sur un appareil compatible (téléphone, tablette, ordinateur ou téléviseur). Vous pourrez également accéder aux jeux Netflix sans publicité. Contrairement aux autres plans, les publicités seront diffusées avant ou pendant la plupart des séries et des films.
  • Essentiel à 8,99 € par mois (au lieu de 7,99 € par mois). Cette offre propose le visionnage sur un seul écran et en définition standard (SD).
  • Standard à 13,49 € par mois (au lieu de 13,99 €/mois). Cette offre permet de regarder Netflix sur deux écrans simultanément et en haute définition maximum (HD).
  • Premium à 17,99 € par mois (au lieu de 15,99 € par mois). Cette offre propose quatre écrans en simultané, en 4K maximum, en Dolby Atmos et en HDR.

Netflix : le nouveau système de partage de comptes annoncé

C’est lors de l’annonce de ses résultats trimestriels que Netflix a évoqué cette nouvelle approche. Le propriétaire d’un compte pourra créer des comptes secondaires pour ajouter des « membres supplémentaires ».

Netflix n’a pas encore dévoilé le montant des frais supplémentaires pour ajouter des membres en dehors du foyer. En se basant sur le test mené en Amérique latine, le coût d’un membre supplémentaire représenterait environ un quart du prix de l’abonnement Standard. En France, celui-ci coûte 13,49 € par mois. On peut donc estimer que les frais supplémentaires s’élèveront à environ 3 ou 4 €/mois.

De plus, Netflix a aussi lancé une fonctionnalité qui permet de transférer son profil vers un nouveau compte. Cela se révèlera particulièrement pratique pour tous ceux qui ne pourront bientôt plus utiliser le compte de quelqu’un d’autre. Il ne faut pas non plus oublier le nouvel abonnement avec publicité à 5,99 €/mois qui arrive le 3 novembre. Netflix s’attend donc à ce que de nombreux utilisateurs migrent vers cette nouvelle formule en transférant leur profil. 

Netflix pourrait faire appel à l’intelligence artificielle pour en savoir plus sur ses abonnés

« Dès lors qu’un compte utilisera le service en dehors de sa résidence principale, la facturation supplémentaire sera déclenchée », explique Netflix. Pour ce faire, la société de streaming pourrait utiliser la « géolocalisation des foyers ». Mais le géant du numérique n’a pour l’heure pas précisé ses solutions et cette nouveauté suscite des questions. Comment va s’effectuer l’identification de plusieurs personnes sur un compte au sein du même foyer ? Est-ce que les résidences secondaires font partie du même foyer ?

En nous renseignant à droite et à gauche, nous avons remarqué que Netflix comptait s’associer à Adobe pour mieux cerner le comportement de ses clients. Le groupe, qui développe toujours ses outils graphiques, a en effet annoncé un partenariat avec Netflix, Disney+ et HBO Max pour proposer une intelligence artificielle capable de mieux comprendre l’utilisation des utilisateurs de ces plateformes de SVOD. Nommée Primetime Account IQ, elle servira à mesurer, gérer et monétiser le partage des identifiants. « Près de 4 américains sur 10 utilisent le compte de streaming de quelqu’un d’autre et 29 % de tous les comptes de streaming D2C sont partagés avec d’autres personnes en dehors du foyer » dit Adobe.

À lire : Netflix novembre 2022 : tous les nouveaux films, séries et documentaires

Netflix
Netflix

« Les fournisseurs de services de streaming vidéo américains sont confrontés à des pertes de revenus de 25 milliards de dollars par an en raison du partage illégal des identifiants de streaming d’abonnement » évoque le groupe.

Selon Adobe, le processus ne sera toutefois pas si simple. La détection du partage d’informations d’identification et de la fraude est difficile et « nécessite une compréhension approfondie de l’activité de l’abonné qui nécessite des données solides sur le modèle d’utilisation, des outils d’analyse sophistiqués et des informations sur l’audience ».

Dans les grandes lignes, cette IA permettra à Netflix de les aider à comprendre le comportement d’utilisation d’un utilisateur. Elle devrait permettre d’identifier quand le partage a lieu au niveau du compte et à adopter une stratégie itérative menant à une « monétisation optimale » au fil du temps.

Nous n’en savons néanmoins pas plus à ce stade et attendons toujours des réponses de la part du groupe. Comment cela se passera-t-il si j’ai une résidence secondaire ? Si je me connecte depuis une maison de vacances ou en déplacement ? Quel recours en cas d’erreur ? Nos questions attendent toujours.

Ai-je le droit de partager mon compte Netflix aujourd’hui ? Que se passe-t-il si je suis attrapé ?

Comme l’indique Netflix dans leurs CGU (rubrique 4.2), le service Netflix, ainsi que tout contenu auquel vous accédez via le service, « est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ». Le partage de compte Netflix est donc interdit.

Dans le pire des cas, ce que vous risquez en cas de partage de compte Netflix est la résiliation de votre abonnement, comme le précise l’entreprise : « nous nous réservons le droit de résilier ou de restreindre votre utilisation de notre service si vous enfreignez les présentes Conditions d’utilisation ou faites une utilisation illégale ou illégitime du service ».

La foire aux questions de Netflix l’indique aussi : « un compte Netflix est destiné aux personnes qui vivent ensemble dans un même foyer ». Le site précise clairement ici que les personnes « qui ne vivent pas dans votre foyer devront utiliser leur propre compte pour regarder Netflix ». Netflix utilise actuellement l’adresse IP, l’ID de l’appareil et l’activité du compte depuis des appareils connectés au compte pour le savoir.

Lorsqu’un appareil situé hors de votre foyer s’identifie sur votre compte (ou est utilisé régulièrement), Netflix va vous demander de faire une vérification avant qu’il puisse servir à regarder Netflix (ou de changer de foyer Netflix). En revanche, Netflix ne prélèvera pas automatiquement de frais si vous partagez votre compte avec quelqu’un qui ne vit pas sous votre toit.