Accueil » Actualité » SpaceX : le satellite GPS Amelia Earhart de nouvelle génération va être mis en orbite

SpaceX : le satellite GPS Amelia Earhart de nouvelle génération va être mis en orbite

Ce satellite GPS III-6 a pour objectif de considérablement améliorer les précisions et les données GPS. Il va d’abord être utilisé par l’US Air Force.

Ce mercredi 18 janvier 2023, SpaceX va utiliser son lanceur réutilisable Falcon 9 pour effectuer une nouvelle mise en orbite de satellite. Cette fois-ci, c’est le satellite GPS III-6 Amelia Earhart (du nom de la première femme pilote d’avion à traverser l’océan Atlantique) qui va tourner autour de la Terre dans le but d’améliorer les services GPS utilisés par l’armée américaine. Plus tard, c’est le grand public qui pourra profiter de la technologie avancée proposée par ce satellite GPS III-6 de nouvelle génération. Ce dernier doit apporter de gros progrès en matière de précision et de rapidité des données.

Image 1 : SpaceX : le satellite GPS Amelia Earhart de nouvelle génération va être mis en orbite
SpaceX

SpaceX a déjà annoncé la couleur pour cette année. L’agence privée d’Elon Musk a clairement affirmé ses ambitions en voulant battre tous les records cette année avec ses lanceurs réutilisables Falcon 9 et Super Heavy. Nous ne sommes qu’en janvier et SpaceX a déjà multiplié les mises en orbite autour de la Terre de satellites de télécommunication. Les entreprises qui développent leurs propres satellites préfèrent en effet passer par les fusées réutilisables de SpaceX car les coûts sont ainsi bien moins élevés que de passer par des agences classiques comme la NASA ou l’ESA et la fusée Ariane.

La conquête spatiale, un objectif affirmé par Elon Musk et SpaceX

La conquête spatiale est un secteur stratégique pour les pays souhaitant conserver leur place dans le cercle très fermé des puissances du G20. Pour cela, il y a notamment les trois principales agences spatiales comme la NASA aux États-Unis, l’ESA pour l’Union Européenne et Roscosmos en Russie. Toutefois, de nouvelles sociétés privées font de plus en plus leur apparition. La compagnie chinoise Galactic Energy vient de mettre en orbite cinq satellites en utilisant sa propre fusée Ceres-1.

Quant à Richard Branson, le britannique dispose aussi de sa propre société d’exploration spatiale, Virgin Orbit. Son agence propose de lancer sa fusée LauncherOne non pas à partir d’un pas de tir terrestre mais en plein vol à partir de son avion Cosmic Girl. Toutefois, la dernière mission de cette fusée LauncherOne s’est terminée par son crash au sol.

Source : SpaceX