Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme

Avec son capteur photo de 200 mégapixels, son écran OLED 120 Hz et son processeur Snapdragon 7 Gen 1, le Honor 90 ne manque pas d’atouts pour séduire. De plus, il offre plusieurs fonctions photo et vidéo originales.

Sommaire

Le Honor 90 est un smartphone de milieu de gamme qui succède à l’Honor 70, qui avait été lancé l’été dernier et que nous avons testé à la rentrée 2022. En France tout du moins, car en Chine, le constructeur a lancé son Honor 80 fin novembre dernier, qui n’a pas été distribué chez nous

Selon le constructeur, le smartphone s’adresse aux créateurs de contenus, qui pourraient tirer parti de son nouveau capteur photo de 200 mégapixels et de ses fonctions vidéos originales.

A lire aussi > Meilleurs smartphones à moins de 500 euros : quel modèle choisir ?

Image 3 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Rappelons que le smartphone haut de gamme du constructeur n’est autre que le Honor Magic5 Pro, que nous avons testé il y a quelques semaines. Il se distingue du Honor 90 par un écran légèrement plus grand, mais aussi et surtout par son processeur Qualcomm haut de gamme et un téléobjectif offrant un zoom optique 3,5x.

Le constructeur est même l’un des rares à concurrencer frontalement le Galaxy Fold de Samsung, avec un modèle doté d’un grand écran interne, pliable, de 7,9 pouces, et d’un second écran, externe, de 6,45 pouces. Il s’agit du Honor Magic Vs, qui est également passé entre nos mains.

Quel est le prix du Honor 90 ?

Certains acheteurs potentiels pourront regretter que le constructeur ait décidé de ne commercialiser qu’un seul modèle de son Honor 90. Celui-ci est doté de 12 Go de mémoire et d’un espace de stockage de 512 Go. Il est proposé à 599 €. D’autres modèles, équipés de seulement 8 Go de mémoire et avec une plus petite capacité de stockage, auraient permis de proposer des alternatives un peu plus abordables, comme c’était le cas pour le Honor 70.

Image 4 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme

D’ailleurs, on note que ce dernier, qui est toujours en vente sur le site du constructeur, est proposé en deux versions :

  • 449 €, avec 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage (il a été lancé à 549 €)
  • 499 €, avec 8 Go de mémoire et 256 Go d’espace de stockage (il a été lancé à 599 €)

Bon point, une offre de lancement, valable jusqu’au 19 juillet, permet d’obtenir gratuitement les écouteurs intra-auriculaires Honor Earbuds 3 Pro (valeur de 199 €) avec le Honor 90. De plus, on peut bénéficier d’une remise immédiate de 100 € jusqu’au 19 juillet, chez Fnac ou Boulanger, et jusqu’au 3 aout chez Darty. Cette réduction amène donc le smartphone à 499 €.

Image 5 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Cela correspond exactement au prix actuel du Xiaomi Redmi Note 12 Pro+, que nous avons récemment testé. C’est aussi 50 € de plus que le prix actuel du Samsung Galaxy A54 (lancé lui aussi à 499 € dans sa version dotée de 128 Go d’espace de stockage), qui est également passé entre nos mains il y a quelques semaines.

Outre ses composants de base (processeur, mémoire vive et mémoire de stockage) plus généreux et sophistiqués, le Honor 90 embarque un équipement plus performant que ses deux concurrents, comme nous allons le voir. Son prix n’est donc pas du tout exagéré. Il est même très intéressant, si on se décide rapidement et qu’on bénéficie de la réduction de 100 € !

A lire aussi > Test Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ 5G : capteur 200 mégapixels et recharge en 120 W, pour 500 euros !

Image 6 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quelle caractéristiques techniques pour le Honor 90 ?

Lentement mais surement, Honor fait évoluer son smartphone. Ainsi, par rapport aux Honor 70 et Honor 80, le Honor 90 bénéficie d’un écran plus précis et d’une batterie légèrement plus grosse. De plus – outre un processeur plus véloce – il se distingue surtout par son capteur photo principal, de 200 mégapixels (alors que les Honor 70 et Honor 80 disposait respectivement de capteurs de 54 et 160 mégapixels). Avec ce nouveau capteur, Honor se met au niveau du Xiaomi Redmi Note 12 Pro+, entre autres.

Image 7 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
  • Processeur : Snapdragon 7 Gen 1 Accelerated Edition
  • Mémoire : 12 Go
  • Stockage : 512 Go
  • Écran : OLED 6,7 pouce, 2664 x 1200 pixels, 120 Hz, HDR10+
  • Caméra grand-angle : 200 mégapixels, f/1.9
  • Caméra ultra grand-angle : 12 mégapixels, f/2.2
  • Capteur de profondeur : 2 mégapixels
  • Caméra frontale : 50 mégapixels, f/2.4
  • Vidéo : 4K @ 30 images par seconde
  • Batterie : 5000 mAh, recharge 66 W
  • Connectivité : Wi-Fi 6 (ax), Bluetooth 5.2
  • Dimensions  : 16,2 x 7,4 x 0,8 cm
  • Poids : 183 grammes
  • Divers : Lecteur d’empreintes digitales sous l’écran, reconnaissance faciale 2D
  • OS : MagicOS 7.1 (Android 13)
  • Résistance : –

A lire aussi > Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille

Honor 90
Image 8 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
  • Honor 90
    180€
  • Rakuten
    180€
  • Pixmania FR
    310.20€
  • Fnac
    364.90€
  • RueDuCommerce
    368.56€
  • Amazon
    429.98€

Un design dans la continuité de ses prédécesseurs

Pas de gros bouleversement pour l’aspect du Honor 90 par rapport à ses prédécesseurs. En effet, on retrouve au dos du smartphone les deux blocs optiques ronds (ceux-ci, à l’image du Honor 70 et contrairement au Honor 80, ne sont pas superposés) et trois finitions pour son dos :

  • Dans sa version noire (Midnight Black, modèle que nous avons testé), le revêtement est brillant. Tellement, qu’on jurerait que le smartphone est gris ! Résultat, la poussière y est bien visible et les doigts laissent de nombreuses traces de leur passage. Il faudra garder une chifonnette à portée de main si ce détail a tendance à vous agacer…
  • … ou alors opter pour le modèle vert (Emerald Green), qui offre – pour sa part – une texture mate et particulièrement douce (voir notre test du Honor 70), qui a l’avantage de ne quasiment pas retenir les traces de doigts.
  • Et – sur le site de Honor exclusivement – on peut sélectionner le modèle Diamond Silver, blanc, avec une texture légèrement différente du motif qui était utilisé sur le Honor 70.
Image 9 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Midnight black – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le Honor 90 arbore un format mince et léger. En effet, il ne pèse que 183 grammes, soit une poignée de plus que le Honor 70. D’autre part ses dimensions sont quasiment inchangée : 16,19 x 7,40 x 0,78 cm contre 16,14 x 7,30 x 0,79 cm pour son prédécesseur.

Comme le Samsung Galaxy A54 et contrairement au Xiaomi Redmi Note 12 Pro+, le Honor 90 n’est pas équipé d’une prise casque. Le casque ou les écouteurs Bluetooth sont donc obligatoires. D’autant plus que le Honor a une particularité que l’on rencontre de moins en moins sur les smartphones de milieu de gamme : il n’est équipé que d’un seul haut-parleur, situé prés du port USB C ! Si on désire se passer de casque, on “bénéficie” donc d’un son mono des plus modestes (pour ne pas dire mauvais).

Image 16 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Où est la chifonnette ? – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et si le smartphone peut accueillir deux cartes SIM, rien n’est prévu pour étendre la capacité de stockage par l’intermédiaire d’une carte mémoire microSD, alors que c’est le cas sur le Samsung Galaxy A54.

De la même façon, le Honor 90 n’est pas étanche. Aucune certification IP n’est mise en avant, ce qui garantirait un bon fonctionnement dans des conditions de forte humidité, voire même d’immersion. Encore une fois, dans ce domaine, Samsung prend l’avantage avec son Galaxy A54, qui est certifié IP 67 (étanchéité totale).

Sur ces deux derniers points, le Honor 90 est donc très proche du Xiaomi Redmi Note 12 Pro+.

Image 17 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un affichage précis et fluide

A l’instar d’un grand nombre de smartphones récents (le Nothing Phone 2 par exemple, que nous avons testé il y a quelques jours), le Honor 90 embarque un écran OLED LTPO de 6,7 pouces. Seuls les modèles haut de gamme exploitent une dalle OLED légèrement plus grande, comme le Samsung Galaxy S23 Ultra (6,8 pouces), le Honor Magic5 Pro (6,81 pouces) ou encore l’Asus ROG Phone 7 Ultimate (6,78 pouces).

A lire aussi > Test Asus ROG Phone 7 Ultimate : le smartphone gaming par excellence

Si la dalle OLED est incurvée sur les quatre côtés, il faut reconnaître que la courbure est beaucoup plus visible sur la longueur que sur la largeur. Cela ne sert à rien, mais c’est joli !

Image 18 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ce qui peut être pratique en revanche, c’est que si la résolution maximale de l’affichage est de 2664 x 1200 pixels, deux autres modes sont proposés : 2442 x 1100 pixels et 1998 x 900 pixels. On peut aussi laisser le système décider par lui même quelle est la définition la mieux adaptée à l’application en cours, en activant le mode Résolution intelligente.

En ce qui concerne la finesse de l’affichage, on constate donc que le Honor 90 délivre des images légèrement plus précises que celles du Honor 70 (et du Honor 80), qui ne comportaient que 2400 x 1080 pixels.

Image 19 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Idem pour ce qui est de la fréquence de rafraichissement. Celle-ci peut grimper jusqu’à 120 Hz. Toutefois, comme pour la résolution, on peut choisir de basculer en mode 60 Hz, pour optimiser l’autonomie, ou encore d’utiliser le mode Dynamique, qui sélectionnera automatiquement le taux optimal.

La nouveauté par rapport au Honor 70 réside dans l’apparition d’un mode intermédiaire, qui propose une fréquence de rafraichissement de 90 Hz. Est-il vraiment utile ? Pas sur ! Mais pourquoi pas…

Image 20 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran du Honor 90 est compatible HDR10+, afin d’obtenir une qualité d’affichage optimale lorsqu’on visionne des films et séries en streaming sur Netflix, Disney+, Amazon Prime Video, etc. D’ailleurs, le constructeur annonce une luminosité maximale de 1600 nits.

Dans les paramètres liés à l’affichage, deux profils sont proposés : couleurs normales et couleurs vives. Chacun peut aussi modifier manuellement la température des couleurs pour que le rendu visuel colle parfaitement à ses préférences.

Image 21 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Nous avons évalué chacun de ces modes à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus. Dans le premier, celle-ci a relevé une luminosité maximale de 550 nits. Si cette dernière est donc bonne, elle s’avèrent toutefois légèrement inférieure à celles mesurées sur les Samsung Galaxy A51 (en mode Vif) et Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ (mode Intense). En effet, la luminosité de ces derniers a atteint plus ou moins 600 nits.

D’autre part, la température moyenne des couleurs s’avère parfaitement neutre (6477 K), alors que la fidélité des couleurs est assurée (Delta E moyen très inférieur à 3, car mesuré à seulement 1,7).

Image 22 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on active le mode couleurs vives, on constate immédiatement que l’affichage devient visiblement plus froid. Et cela se confirme avec la mesure qui fait état d’une température des couleurs qui grimpe à 7615 K. Et comme on pouvait s’y attendre avec un tel intitulé, ce profil d’affichage délivre des couleurs moins réalistes, puisque le Delta E moyen passe à 3. Toutefois, la différence avec les couleurs idéales théoriques demeure invisible à l’œil nu…

Des performances élevées, pour du milieu de gamme !

Le Honor 90 embarque le processeur Snapdragon 7 Gen 1 Accelerated Edition de Qualcomm. Ce dernier est équipé de 8 cœurs :

  • 1 cadencé à 2,5 GHz
  • 3 cadencés à 2,36 GHz
  • 4 cadencés à 1,8 GHz

Bien sur, sa nomenclature indique qu’il offre des performances un cran au dessous de celles des dernières puces Snapdragon de la série 8, comme le le Snapdragon 8+ Gen 1, que l’on trouve par exemple dans le Huawei P60 Pro ou le Nothing Phone (2), ou le Snapdragon 8 Gen 2, le dernier en date de Qualcomm, qui équipe la génération 2023 de smartphones Samsung Galaxy S.

A lire aussi > Test Huawei P60 Pro : un smartphone haut de gamme sans 5G ni services Google ? Oui, et alors ?

Image 23 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme

En revanche, on peut comparer les performances de ce Snapdragon 7 Gen 1, visibles dans les captures d’écran ci-dessus, avec celles que nous avons récemment observées avec des smartphones dotés des puces Mediatek Dimensity 1080, présentes par exemple au sein des Samsung Galaxy A34, Xiaomi Redmi Note 12 Pro et Redmi Note 12 Pro+. Ainsi, pour les opérations graphiques en 3D, mesurées à l’aide du benchmark Wild Life, intégré à l’application 3D Mark, ces derniers ont obtenus un score d’environ 2300 (et 630 avec le test Wild Life Extreme).

La supériorité du Snapdragon 7 Gen 1 est donc incontestable, avec des performances 38 % supérieures au Dimensity 1080 avec le test Wild Life.

Le Snapdragon 7 Gen 1 se montre aussi plus véloce que la puce Samsung Exynos 1380, présente dans le Galaxy A54, puisque ce dernier a obtenu un score 3D Mark Wild Life d’environ 2800 et Wild Life Extreme de 800.

Image 24 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autant dire que cela se traduit en pratique par de bonnes performances, quelle que soit l’application utilisées, même pour certains jeux, comme Fortnite. Pour ce dernier, si on se place dans le mode graphique Elevé, on obtient des animations très fluides, puisqu’elles comprennent entre 50 et 60 images par seconde en moyenne, selon les situations.

A lire aussi > notre sélection des meilleurs smartphones Honor

Capteur 200 mégapixels et fonctions vidéos originales

A l’instar du Honor 70, le Honor 90 embarque trois capteurs photo dorsaux. En fait, deux seulement sont utilisés pour prendre des photos, puisque le troisième – de 2 mégapixels seulement – ne sert qu’à fournir des informations sur la profondeur de champ, afin – entre autre – d’améliorer la réalisation des photos avec effet Bokeh (floutage de l’arrière plan alors que le sujet photographié au premier plan en mode Portrait demeure net).

Image 25 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le premier “vrai” capteur a une définition très élevée, de 200 mégapixels, et peut capturer des clichés en 16256 x 12192 pixels. Il est associé à un objectif grand angle, dont l’ouverture est de 1.9. Il réalise par défaut des clichés en 12 mégapixels, puisqu’il fusionne les pixels 16 par 16 grâce à la technique du pixel Binning. Celle-ci permet au “super pixel” ainsi créé de capter plus de lumière afin d’obtenir de meilleurs résultats lorsque la luminosité ambiante est limitée (dans une pièce peu éclairée ou le soir par exemple).

Image 26 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Objectif grand angle (zoom 1x)
Image 27 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Objectif grand angle (zoom 1x)

Le second, de 12 mégapixels, est associé à un objectif ultra grand angle (angle de vue de 112 degrés), qui peut aussi être utilisé pour réaliser des photos en mode macro. Cette définition constitue donc une baisse sensible par rapport à celle du capteur ultra grand angle du Honor 70 ou encore au Honor Magic5 Pro, qui disposent d’un capteur ultra grand angle / macro de 50 mégapixels. En revanche, cette définition est identique à celles des derniers smartphones Samsung (Galaxy A54 et Galaxy S23).

Image 28 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Zoom numérique 2x
Image 29 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Zoom numérique 2x

Comme c’est quasiment toujours le cas pour un smartphone à ce prix, on déplore l’absence d’un téléobjectif, qui permettrait d’avoir recours à un véritable zoom optique. Il faut donc s’en remettre à un zoom numérique, 10x au maximum, pour se rapprocher d’un sujet éloigné, ou effectuer des recadrages dans les clichés réalisés en ultra haute définition (200 mégapixels).

Comme souvent, les résultats obtenus avec l’objectif principal, de jour, s’avèrent de bonne qualité, même avec un zoom numérique 2x, voire 5x. En revanche, les clichés réalisés avec le zoom maximal (10x) s’avèrent moins précis, ce qui est tout à fait normal. Leur qualité demeure néanmoins suffisante pour illustrer ses propos sur les réseaux sociaux par exemple.

Rien à redire non plus sur les photos réalisées en plein jour à l’aide de l’objectif ultra grand angle.

Si on observe les photos obtenues avec les zooms numériques 5x ou 10x et celles réalisées en effectuant un recadrage dans une photo de 200 mégapixels, on constate que les premières apparaissent très – voire trop – contrastées, avec des contours agressifs, alors que celles issues d’un recadrage s’avèrent plus douces.

De nuit, les clichés s’avèrent de qualité beaucoup plus variable. Au mieux, ils s’avèrent plutôt convaincants, en particulier avec l’objectif grand angle, sans zoom ou avec le zoom numérique 2x. Toutefois, certains de nos clichés manquaient cruellement de précision, en particulier lorsque les sources lumineuses étaient trop éloignées.

D’autre part, dans quasiment tous les cas de figure, les photos capturées avec l’objectif ultra grand angle ou avec le zoom numérique 5x n’ont pas offert – selon nous – une qualité suffisante.

Image 60 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Objectif grand angle (zoom 1x)
Image 61 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Image 74 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Ultra grand angle

Pour le reste, l’objectif frontal réalise des selfies précis à souhait. Cela s’explique par la haute définition de son capteur : 50 mégapixels (contre 32 mégapixels pour le Honor 70).

En mode Portrait, il est possible d’ajuster en temps réel l’intensité de l’effet de flou appliqué à l’arrière plan (Bokeh). On peut aussi – bien sur – ajouter différents filtres (noir et blanc par exemple), mais également activer trois options d’embellissement, afin d’adoucir la peau, affiner les contours ou modifier son teint.

Original, lorsque le mode Portrait est utilisé avec le capteur dorsal principal, deux focales sont proposées : avec zoom 1x et 2x. Cette option peut s’avérer pratique car elle permet de réaliser un plus gros plan sans se déplacer !

Terminons ce tour d’horizon des fonctions photographiques du Honor 90 en précisant que la qualité des clichés en mode macro s’avère assez satisfaisante. En effet, ce mode devrait séduire les amateurs de gros plans, car les clichés bénéficient de la définition du capteur associé à l’objectif ultra grand angle (12 mégapixels rappelons le). Ils offrent donc une meilleure précision qu’avec les objectifs et capteurs dédiés à la photo macro que l’on trouve sur le Samsung Galaxy A54 (5 mégapixels) ou sur le Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ (2 mégapixels).

Original, le Honor 91 est en mesure de réaliser des photos dynamiques, qui sont en fait des mini séquences vidéo de 3 secondes. Celles-ci sont ensuite convertibles d’un seul clic en Gif animés, grâce à l’option “créer des memes”, afin de les intégrer rapidement dans les conversations de vos réseaux sociaux.

D’autre part, à l’aide de la fonction Film Instantanée, on peut très facilement regrouper une sélection de photos, dynamiques ou statiques, afin de réaliser automatiquement une séquence vidéo en quelques secondes, avec divers effets de transition. Plusieurs modèles peuvent être immédiatement mis à profit pour obtenir des films originaux.

Le mode multi-vidéo, quant à lui, permet de mixer de différentes façons des vidéos réalisées par les capteurs avant et arrière. Et, avec la fonction Storia, il est ensuite possible d’agrémenter la vidéo avec divers petits effets spéciaux (transitions, filigranes, cadres, etc.).

Alire aussi > Quels sont les meilleurs smartphones à acheter en juin 2023 (Android, iOS) ?

Autonomies satisfaisantes et recharge rapide

Comme cela devient de plus en plus courant sur les smartphones de milieu de gamme, le Honor 90 est équipé d’une batterie de 5000 mAh. Ainsi, si cette dernière s’avère donc légèrement plus grande que celle du Honor 70 (4800 mAh), elle a la même capacité que la batterie des Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ ou Samsung Galaxy A54.

Si on lance le test d’autonomie de l’application PC Mark, avec une luminosité d’affichage ajustée à 200 nits et dans la configuration la plus énergivore (haute définition et fréquence de 120 Hz), le smartphone fonctionne pendant 10 heures et 44 minutes, avant que le niveau de sa batterie atteigne 20 %.

Image 99 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme

Au contraire, dans le mode le plus favorable (basse définition et fréquence de 60 Hz), il faut alors un peu moins de 14 heures pour que la batterie du Honor 90 baisse de 80 %.

Dans les deux cas, l’autonomie se situe donc légèrement en dessous des autonomies constatées sur le Samsung Galaxy A54, malgré un processeur plus performant, et au dessus de celles du Xiaomi Redmi Note 12 Pro+.

D’autre part, Honor annonce une autonomie 20h en lecture vidéo (si les fichiers sont stockés localement !). Si on se place dans des conditions un peu plus réalistes, comme la lecture d’un film de deux heures sur Netflix en Wi-Fi, on mesure alors une autonomie en streaming vidéo (avec une fréquence et une définition standard) d’un peu plus de 18 heures.

C’est un très bon résultat ! En effet, cette autonomie est du même ordre que celle observée sur les Samsung Galaxy A54 ou Galaxy S23 et c’est presque trois heures de mieux que celle du Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ (15 heures et 23 minutes).

Image 100 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, le Honor 90 supporte une charge rapide en 66 W (SuperCharge). Mais, l’adaptateur secteur n’est pas fourni (juste le câble USB C). Le constructeur promet que la batterie peut être rechargée à hauteur de 20 % en seulement 5 minutes.

Dans les fait, lors de nos tests, nous avons observé une hausse de 16 % du niveau de la batterie après seulement 5 minutes de recharge, ce qui est déjà pas mal. Pour cela, nous avons utilisé un chargeur SuperCharge 66 W de l’ancienne maison mère de Honor, Huawei. Et ce dernier a regonflé la batterie à hauteur de 63 % au bout d’une demie heure et de 86 % après 45 minutes. Au final, le smartphone fut totalement rechargé après 50 minutes.

Image 101 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
Honor 90 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si c’est bien mieux que la charge “rapide” en 25 W du Samsung Galaxy A54 (58 % de charge retrouvés en une heure), cela reste beaucoup moins rapide que la charge en 120 W supportée par le Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ (19 minutes seulement pour que le niveau de la batterie passe de 0 à 100 %).

Notre verdict

Image 102 : Test Honor 90 : beaucoup de points forts et quelques points faibles pour ce smartphone de milieu de gamme
8/10

Honor 90

  • Honor 90 512 Go Vert émeraude
    314.90€
  • 314.90€
    Voir l’offre
  • 318.35€
    Voir l’offre
  • 357.24€
    Voir l’offre
  • 364.90€
    Voir l’offre
  • 397.68€
    Voir l’offre
  • 449.90€
    Voir l’offre
  • 599.90€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Bonnes performances
  • Légèreté
  • Capteur photo 200 mégapixels
  • Qualité des selfies
  • Fonctions vidéos photo / vidéo originales
  • Charge rapide 66 W
  • Fréquence d'écran de 120, 90 ou 60 Hz
  • 12 Go de mémoire / 512 Go de stockage
  • Trois résolutions d'affichage
  • Ecran incurvé sur les 4 côtés
On n’aime pas
  • Son mono
  • Qualité des photos de nuit
  • Chargeur non fourni
  • Pas de prise casque
  • Pas de lecteur microSD
  • Aucune certification d'étanchéité
Verdict :

Si on regarde en détail les caractéristiques techniques du Honor 90, on constate qu’il s’agit d’une sorte de super Xiaomi Redmi Note 12 Pro+ ou de super Samsung Galaxy A54, même si ces derniers conservent certains avantages (charge en 120 W pour le Xiaomi ou certification IP67 pour le Samsung). En effet, le Honor 90 en réalise une sorte de synthèse améliorée sur plusieurs points (affichage, composants, photo), tout en offrant de bonnes performances, une autonomie et une recharge satisfaisantes, un écran performant. Le tout avec un design et un format séduisants. Seule la qualité des photos de nuit déçoit quelque peu.

A lire aussi > Meilleurs smartphones 5G : quel modèle acheter en 2023 ? 

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !