Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille

Avec son écran OLED 120 Hz, son processeur performant et ses capteurs photos plus précis que ceux du Galaxy A34, le Galaxy A54 offre un équipement des plus complets pour un smartphone proposé à moins de 500 euros.

Sommaire
Le Samsung Galaxy A54 au meilleur prix
Image 1 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
  • Le Samsung Galaxy A54 au meilleur...
    249€
  • Fnac
    249€
  • Cdiscount
    252€
  • Rakuten
    259.99€
  • Amazon
    302€
  • Pixmania FR
    312.04€
  • RueDuCommerce
    317.05€
  • Darty
    323.33€
  • E.Leclerc
    494€
  • RED by SFR
    499€
  • SFR
    499€
  • Boulanger
    499€
  • Carrefour
    499.99€
Plus d'offres

Le Galaxy A54 constitue le nouveau fleuron de la gamme Galaxy A de Samsung, qui comprend trois autres smartphones de milieu de gamme : les Galaxy A14, Galaxy A14 5G et Galaxy A34. Il s’agit donc du grand frère du Galaxy A34, que nous avons testé il y a quelques jours. Enfin… “grand” seulement par certaines caractéristiques techniques, plus sophistiquées, car – étrangement – pour ce qui est de l’affichage, l’écran du Galaxy A54 est plus petit que celui du Galaxy A34.

Image 2 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Bien sur, compte tenu de la gamme de prix – entre 219 et 549 € – certaines caractéristiques techniques de ces appareils sont moins évoluées que celles des Galaxy S23, S23+ et S23 Ultra, qui disposent en particulier du dernier processeur Qualcomm Snapdragon et d’un zoom optique pour la photo.

Prix et disponibilité

Le Galaxy A54 est disponible depuis le 15 mars 2023 et est proposé en deux versions :

  • 499 € avec 128 Go d’espace de stockage
  • 549 € avec 256 Go d’espace de stockage

Le smartphone est disponible en violet, vert, noir et blanc.

À lire aussi : où acheter le Samsung A54 5G au meilleur prix ?

Image 3 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

On constate donc que le moins cher des Galaxy A54 est proposé au même prix que le Redmi Note 12 Pro+, qui vient tout juste d’être mis sur le marché par le constructeur chinois Xiaomi, alors que ce dernier n’est disponible qu’avec 256 Go d’espace de stockage. Pour le reste, les deux smartphones diffèrent sur de nombreux points (taille d’écran, processeur, capteurs photo, vitesse de charge, etc.).

Le Samsung Galaxy A54 au meilleur prix
Image 1 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
  • Le Samsung Galaxy A54 au meilleur...
    249€
  • Fnac
    249€
  • Cdiscount
    252€
  • Rakuten
    259.99€
  • Amazon
    302€
  • Pixmania FR
    312.04€
  • RueDuCommerce
    317.05€
  • Darty
    323.33€
  • E.Leclerc
    494€
  • RED by SFR
    499€
  • SFR
    499€
  • Boulanger
    499€
  • Carrefour
    499.99€
Plus d'offres

Caractéristiques techniques

Bien qu’il représente le nouveau fer de lance de la gamme Galaxy A, le smartphone affiche pourtant un format relativement compact ! En effet, la diagonale de son écran mesure deux pouces de moins que celle du Galaxy A34, qui est pourtant plus abordable et un peu moins bien équipé. Le Galaxy A54 reprend d’ailleurs les principaux points forts de son petit frère (batterie de grosse capacité, étanchéité totale, lecteur microSD, écran OLED 120 Hz), qu’il complète avec un processeur plus véloce et des capteurs photo mieux définis.

  • Processeur : Samsung Exynos 1380.
  • Compatibilité 5 G : Oui
  • Ecran : 6,4 pouces OLED, 120 Hz, Full HD+.
  • Mémoire : 8 Go (et microSD).
  • Stockage : 128 / 256 Go.
  • Dimensions / poids : 15,8 x 7,7 x 0,8 cm / 202 g.
  • Capteurs photos : 50 mégapixels, grand angle 12 mégapixels, macro 5 mégapixels. Selfie 32 mégapixels.
  • Batterie : 5000 mAh.
  • Recharge filaire : 25 W.
  • Etanchéité : IP67.
Image 5 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Design

Avec ses capteurs photo intégrés indépendamment les uns des autres, sans bloc optique clairement délimité, le Galaxy A54 ressemble comme deux gouttes d’eau aux Galaxy S23 et S23+.

De plus, contrairement à son “petit” frère, la Galaxy A34, il arbore un dos en verre, brillant, mais pas trop, tout du moins avec le modèle violet que nous avons reçu ! Pour le reste, les deux smartphones sont identiques.

Image 6 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Comme nous l’avons déjà indiqué, en raison de son écran de “seulement” 6,4 pouces, le Galaxy A54 ne mesure que 15,8 x 7,7 x 0,8 cm, pour un poids de 202 grammes.

L’écran du Galaxy A54 est protégé des rayures par un revêtement Corning Gorilla Glass 5. De plus, le lecteur d’empreintes digitales est placé directement sous la dalle OLED. Et bien qu’il soit rapide et efficace, il est possible d’activer une option qui permet de déverrouiller le smartphone par la reconnaissance du visage de l’utilisateur.

Image 7 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 (violet) vs Galaxy A34 (vert) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on désire écouter de la musique ou profiter de la bande son d’une vidéo sans avoir recours à un casque, les deux haut-parleurs du Galaxy A54 délivrent une qualité audio stéréo plus que convenable, avec une puissance satisfaisante.

Pour le reste, si le smartphone ne comporte pas de prise casque, comme tous les modèles Samsung depuis quelques années, on apprécie le fait qu’il soit possible d’installer une carte microSD à la place d’une des deux cartes SIM qui peuvent être utilisées (la eSIM est aussi supportée). On peut donc se procurer le modèle disposant de 128 Go d’espace de stockage en sachant que – si on vient à manquer de place – l’ajout d’une carte mémoire résoudra le problème (jusqu’à 1 To supplémentaire).

Image 8 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Autre bon point, le Galaxy A54 est totalement étanche, puisqu’il est certifié IP 67. Cela signifie qu’il ne craint ni l’eau ni la poussière, de qui est toujours avantageux pour les maladroits ou les malchanceux, qui ont l’habitude d’utiliser leur smartphone sous la pluie ou dans des environnements potentiellement dangereux pour les appareils électroniques (baignoire, piscine, etc.).

Écran

Le Galaxy A54 est équipé d’un écran OLED de 6,4 pouces, ce qui correspond à une taille intermédiaire entre celle du Galaxy S23 (6,1 pouces) et celle du Galaxy A34 ou du Galaxy S23+ (6,6 pouces).

Comme l’affichage s’effectue dans un format 19,5:9, les images comportent 2340 x 1080 pixels (définition Full HD+). Une minuscule ouverture circulaire, très discrète, placée au centre de la largeur du smartphone, abrite le capteur photo frontal.

Image 9 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Pour la fréquence d’affichage, on a le choix entre le mode standard, 60 Hz, ou un mode Adaptatif. Lorsque ce dernier est activé, la fréquence – 60 ou 120 Hz – est sélectionnée automatiquement par le système en fonction de l’application en cours d’utilisation. Et contrairement à d’autres constructeurs, Samsung ne propose pas de mode exclusivement 120 Hz, ce qui est plutôt sage, dans le mesure où cette haute fréquence d’affichage augmente considérablement la consommation électrique de l’écran, ce qui entraine une baisse significative de l’autonomie (voir plus loin).

Lorsque nous avons soumis l’écran du Galaxy A54 aux mesures de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, il en a résulté une (assez bonne) luminosité maximale de 462 nits, une température moyenne des couleurs de 6463 K (parfaitement neutre donc) et un delta E moyen de 1,9, gage d’une colorimétrie fidèle aux couleurs théoriques parfaites (car le Delta E est inférieur à 3). Ces mesures ont été effectuées dans le mode d’affichage Naturel.

Image 10 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Si on passe en mode Vif, on constate que la luminosité maximale grimpe à 590 nits, ce qui est beaucoup mieux ! Mais, dans le même temps, la température moyenne des couleurs et la fidélité des couleurs sont moins satisfaisantes, avec des valeurs respectives de 7019 K (affichage plus froid, un peu plus bleuâtre) et de 4,6. Le mode Vif est finalement recommandé pour jouer ou regarder des vidéo. D’autant plus que chacun peut modifier la balance des blancs pour obtenir le rendu visuel qui va coller au mieux avec ses préférences.

Image 11 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

En définitive, on remarque que les performances de l’écran du Galaxy A54 sont – à peu de chose près – les mêmes que celles de l’écran des Galaxy A34 et Galaxy S23/S23+. La seule nuance réside dans le fait que ces derniers sont dotés d’un mode appelé Luminosité supplémentaire, qui leur permet d’atteindre une luminosité maximale d’environ 1000 nits, afin d’améliorer la lisibilité en plein soleil (mais il ne faut pas en abuser sous peine de voir le niveau de batterie fondre comme neige au soleil).

Processeur

Les performances du Galaxy A54 sont assurées par le processeur Samsung Exynos 1380. Ce dernier embarque 8 cœurs : 4 cœurs cadencés à 2,4 GHz et 4 fonctionnant à 2.0 GHz.

On note que la puce Dimensity 1080 de Mediatek, que l’on trouve – par exemple – dans le Samsung Galaxy A34 ou les derniers Redmi Note 12 Pro et 12 Pro + de Xiaomi, est différente puisqu’elle intègre seulement deux cœurs rapides (en l’occurrence cadencés à 2,6 GHz) et 6 cœurs plus lents (également cadencés à 2.0 GHz).

Image 12 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille

Rappelons que les smartphones haut de gamme, comme les derniers Galaxy S, sont munis de la dernière Puce Qualcomm en date, le Snapdragon 8 Gen 2, qui se distingue par un de ses cœurs qui fonctionne à 3,36 GHz, alors que les autres ont une fréquence de 2,8 ou 2,0 GHz.

L’affichage et les opérations liées à la 3D sont gérés par le processeur graphique Mali G68 (le même que celui qui est présent dans le Dimensity 1080).

Au final, les performances de la puce Exynos 1380 en bureautiques, en 3D ou en termes de puissance brute de calcul, s’avèrent excellentes. Elle sont d’en effet supérieures d’environ 20 % à celles du Dimensity 1080, comme on peut le constater dans le tableau suivant :

Samsung Exynos 1380Mediatek Dimensity 1080
PC Mark118369915
3D Mark Wild Life28282313
3D Mark Wild Life Extreme808641
Geekbench 61004 / 28761029 / 2504
Image 13 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Le Galaxy A54 ne fait preuve d’aucun signe de faiblesse lorsqu’il s’agit de jouer à certains jeux en 3D, comme Fortnite. Pour ce dernier, si on se place en qualité graphique Elevée, les animations sont très fluides, puisqu’elles comportent entre 40 et 60 images par seconde, selon les situations. Le compteur est même la plupart du temps bloqué à 45 images par seconde si on passe en qualité Epique. Autant dire qu’on bénéficie alors d’images détaillées et d’animations fluides !

Le Samsung Galaxy A54 au meilleur prix
Image 1 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
  • Le Samsung Galaxy A54 au meilleur...
    249€
  • Fnac
    249€
  • Cdiscount
    252€
  • Rakuten
    259.99€
  • Amazon
    302€
  • Pixmania FR
    312.04€
  • RueDuCommerce
    317.05€
  • Darty
    323.33€
  • E.Leclerc
    494€
  • RED by SFR
    499€
  • SFR
    499€
  • Boulanger
    499€
  • Carrefour
    499.99€
Plus d'offres

Photo

Sur les quatre capteurs photo qui équipent le Galaxy A54, trois sont différents de ceux du Galaxy A34 :

  • L’objectif principal est associé à un capteur de 50 mégapixels (contre 48 mégapixels pour le Galaxy A34). Il bénéficie d’un dispositif de stabilisation optique pour réduire au maximum les risques de photos floues.
  • Un capteur de 12 mégapixels associé à un objectif grand angle (contre 8 mégapixels pour le Galaxy A34).
  • Un capteur frontal pour les selfies. Sa définition est de 32 mégapixels, alors que celui du Galaxy A34 n’est que de 13 mégapixels.

Seul le capteur associé à l’objectif macro ne change pas puisque sa définition est toujours de 5 mégapixels. Il offre les mêmes performances que celui du Galaxy A34 (assez bonnes en plein jour !) et s’avère toujours aussi peu utile…

Image 15 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Les photos réalisées de jour avec l’objectif principal ont une définition de 12,5 mégapixels par défaut. En effet, grâce à la technique du quad pixel binning, les pixels sont regroupés quatre par quatre (un carré de deux pixels de côté) afin de capter plus de lumière, ce qui est particulièrement utile lorsque la luminosité ambiante est très faible (dans une pièce mal éclairée ou de nuit). Il est également possible de capturer des images au format 43 en 50 mégapixels, afin d’effectuer des recadrages personnalisés.

Image 16 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Objectif principal – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Par défaut (12,5 mégapixels), les photos capturées – lorsque les conditions d’éclairage sont bonnes – s’avèrent de bonne qualité, avec une précision légèrement renforcée par rapport aux clichés pris avec le Galaxy A34 dans les mêmes conditions. Les photos sont plus contrastées également, avec des couleurs un peu plus vives, ce qui renforce leur réalisme.

Même constat pour l’objectif grand angle. Ses photos se révèlent plus détaillées que celles générées avec le Galaxy A34, ce qui est plutôt normal compte tenu de la définition supérieure de 50 % de son capteur. Au final, la qualité est nettement meilleure (sans être extraordinaire toutefois !).

Image 20 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Grand angle – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

D’autre part, lorsqu’on utilise le zoom numérique, l’avantage va encore au Galaxy A54. Et si les deux smartphones font à peu près jeu égal avec le zoom 2x, qui produit dans les deux cas des clichés de bonne qualité, les images générées par le zoom numérique 4x apparaissent moins grossières – lorsqu’on les regarde de près ! – avec le Galaxy A54, car ce dernier lisse les angles et les contours des objets. C’est encore plus visible avec le zoom numérique maximal (10x).

Image 24 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Zoom numérique 2x – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

De nuit, le capteur grand angle du Galaxy A54 procure des clichés légèrement plus précis que celui du Galaxy A34. Pas de quoi s’extasier toutefois, car la qualité reste très approximative la plupart du temps.

En revanche, avec l’objectif principal, sans zoom, les photos de nuit du Galaxy A54 s’avèrent un peu plus nettes et contrastées que celles du Galaxy A34, ce qui permet d’obtenir une qualité plus satisfaisante. On peut même faire appel au zoom numérique 2x sans craindre une trop forte perte de qualité. Mais, au-delà, la qualité des photos dépend fortement du nombre de sources lumineuses situées à proximité. Si elles sont peu nombreuses, la précision est en chute libre…

Terminons ce tour d’horizon photographique en indiquant que Samsung a eu la bonne idée d’intégrer à ses outils de retouche une fonction appelée Effaceur d’objet, qui n’est autre que la Gomme magique proposée par Google sur ses Pixel depuis plus d’un an. Les résultats peuvent s’avérer bluffants dans certains cas, comme on peut le voir dans l’une des deux photos ci-dessous où pas moins de 7 objets ont été effacés (en quelques secondes !).

Le Samsung Galaxy A54 au meilleur prix
Image 1 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
  • Le Samsung Galaxy A54 au meilleur...
    249€
  • Fnac
    249€
  • Cdiscount
    252€
  • Rakuten
    259.99€
  • Amazon
    302€
  • Pixmania FR
    312.04€
  • RueDuCommerce
    317.05€
  • Darty
    323.33€
  • E.Leclerc
    494€
  • RED by SFR
    499€
  • SFR
    499€
  • Boulanger
    499€
  • Carrefour
    499.99€
Plus d'offres

Autonomie

Le Galaxy A54 est équipé d’une batterie de grosse capacité : 5000 mAh. Grâce à cette dernière, Samsung annonce que le smartphone est en mesure de fonctionner deux jours sans qu’il soit nécessaire de le recharger.

Avec une luminosité d’affichage de 200 nits et une fluidité d’affichage standard (60 Hz), le smartphone est resté en fonctionnement pendant 14 heures et 15 minutes (test d’autonomie Modern Office de l’application PC Mark). C’est un très bon résultat, qui permet effectivement d’envisager une utilisation “normale” (plus légère et moins intensive que le script qui est utilisé pour le benchmark, qui fait appel à plusieurs applications bureautiques et graphiques) pendant 48 heures.

Image 34 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille

Si on passe en mode Adaptatif (60 ou 120 Hz selon les applications), l’autonomie est évidemment plus faible : 12 heures et 16 minutes. Toutefois, ce résultat est également satisfaisant, si on le compare aux autonomies observées sur les autres smartphones offrant un mode 120 Hz.

On constate aussi que ces autonomies sont inférieures à celles que nous avons observées sur le Galaxy A34 : 16 heures et 12 heures et 56 minutes respectivement en mode Standard et en mode Adaptatif.

L’autonomie en streaming vidéo, quant à elle, est également satisfaisante. Avec une fluidité d’affichage standard (60 Hz), la lecture en Wi-Fi d’un film de deux heures a fait baisser le niveau de la batterie de seulement 11 %. On peut donc estimer une autonomie totale, avec une pleine charge de batterie, d’environ 18 heures et 10 minutes !

Image 35 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Enfin, comme Samsung ne fournit plus d’adaptateur secteur avec ses smartphones, nous avons vérifié la vitesse de recharge de la batterie en utilisant un adaptateur secteur USB C de 33 W d’une marque concurrente (alors que le Galaxy A54 supporte une charge en 25 W seulement au maximum !).

Ainsi, après une demie heure, le niveau de la batterie a regagné 29 % de charge, puis 58% en une heure et 82 % au bout d’une heure et demie. On est assez loin des smartphones qui supportent une charge avec une puissance de 120 W, et qui peuvent se recharger totalement en moins de 20 minutes…

Image 3 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
Samsung Galaxy A54 – Crédit Xavier Regord / Tom’s guide

Notre verdict

Image 37 : Test Samsung Galaxy A54 : un smartphone moyen, mais seulement par la taille
8,5/10

Samsung Galaxy A54

  • Smartphone Samsung Galaxy A54 6,4″ 5G…
    249€
  • 249€
    Voir l’offre
  • 252€
    Voir l’offre
  • 259.99€
    Voir l’offre
  • 302€
    Voir l’offre
  • 312.04€
    Voir l’offre
  • 317.05€
    Voir l’offre
  • 323.33€
    Voir l’offre
  • 494€
    Voir l’offre
  • 499€
    Voir l’offre
  • 499€
    Voir l’offre
  • 499€
    Voir l’offre
  • 499€
    Voir l’offre
  • 499€
    Voir l’offre
  • 499.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Design séduisant
  • Bonnes performances
  • Excellente autonomie
  • Qualité d'affichage
  • Fréquence d'affichage de 120 Hz
  • Etanchéité totale
  • Lecteur microSD
  • Haut-parleurs stéréo de qualité
On n’aime pas
  • Recharge filaire lente
  • Qualité moyenne des photos de nuit
  • Pas de prise casque
  • Chargeur non fourni
Verdict :

Le Samsung Galaxy A54 ne manque pas d’arguments pour séduire un grand nombre d’utilisateurs. Séduisant, performant et endurant, il ne pèche réellement que par la vitesse de recharge de sa batterie, assez lente. Si ce n’est pas un souci pour ceux qui rechargent systématiquement leur smartphone pendant la nuit, les distraits peuvent regretter ce détail. Pour le reste, il est difficile de tenir vraiment rigueur au smartphone de ne pas offrir les mêmes performances photographiques de nuit que les modèles commercialisé deux fois plus cher !

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !