Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d’un écran OLED

Cet ultrabook haut de gamme de Lenovo arbore un design sophistiqué et particulièrement séduisant. Webcam Full HD, écran OLED 3K 90 Hz et processeur Intel Core i7-1280P sont au programme.

Image 1 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
9/10

Lenovo Yoga Slim 9i Gen7 (14IAP7)

  • Lenovo Yoga Slim 9 14IAP7 -…
    1,484.88€
  • 1,484.88€
    Voir l’offre
  • 2,306.99€
    Voir l’offre
On aime
  • Superbe design
  • Bonnes performances
  • Ecran OLED convaincant
  • Webcam Full HD
  • Fréquence d'affichage maximale de 90 Hz
  • Autonomie satisfaisante
  • Excellente qualité des haut-parleurs
On n’aime pas
  • Que des ports USB C (adaptateur pour HDMI et USB A)
  • Pas de lecteur microSD
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
Verdict :

Le Lenovo Yoga Slim 9i Gen7 bénéficie d’un superbe design, avec en particulier un dos réalisé en verre. Ultrabook au format 14 pouces oblige, sa connectique est réduite au minimum et il faut emporter le réplicateur de ports fourni pour se brancher à un moniteur ou une clé USB. Pour le reste, il est difficile de prendre la configuration en défaut. L’affichage s’avère fluide, précis et haut en couleurs, alors que les performances et la qualité audio sont au rendez-vous.

Le Yoga Slim 9i Gen 7 est la nouvelle version de l’ultrabook que nous avons testé au printemps 2021. A l’époque, le constructeur avait fait du zèle en matière de design, en dotant son PC portable d’un dos en cuir et d’un pavé tactile si bien intégré au repose-poignet en verre qu’il en devenait quasiment invisible, ce qui rendait son utilisation quelque peu aléatoire.

Avec cette septième mouture, le constructeur renouvèle aussi bien la forme qu’une partie de l’équipement de son PC portable haut de gamme.

Image 2 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
  • Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2023
  • Quel PC portables 17 pouces choisir en 2023 ? Notre comparatif des meilleurs
  • Meilleur PC portable étudiant : à moins de 500 €, quel ordinateur pas cher choisir ?
  • Les meilleurs Chromebooks en 2023 : notre comparatif complet

Un design original et séduisant

Ce Yoga Slim 9i mesure 31,5 x 21,4 x 1,5 cm. Il est donc assez fin (comme le Huawei Matebook X Pro 2022, le Dell XPS 13, l’Acer Swift 5 ou encore l’Asus Zenbook S13 OLED), même si l’un des ultrabooks les plus fins est le Galaxy Book2 Pro 360 de Samsung (seulement 1,1 cm d’épaisseur).

Image 5 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Son poids n’est que de 1,37 kg, comme l’Acer Swift 3 OLED qui lui aussi est au format 14 pouces. En revanche, l’Acer Swift 5 est plus léger de presque 200 grammes (1,2 kg), alors que les ultrabooks les plus légers sont le LG Gram 16Z90Q et l’Acer Swift Edge, qui ne pèsent que 1,2 malgré leur écran de 16 pouces de diagonale.

L’ultrabook est proposé dans un coloris : beige, blanc sable, qui procure à la configuration un aspect sophistiqué et élégant.

Image 6 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme nous l’avons déjà indiqué, Lenovo a choisi de revenir à un châssis un peu plus conventionnel, puisque le repose poignet en verre avec le pavé tactile quasi invisible et le dos en cuir ne sont plus de la partie. Pour ce dernier, c’est plutôt une bonne chose car il pouvait facilement être abimé. Le constructeur a toutefois voulu garder une originalité, puisque la configuration arbore désormais un dos en verre (comme certains smartphones), du plus bel effet et nettement moins fragile !

Image 7 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Exit aussi donc le verre du repose-poignet. Il est remplacé par de l’aluminium anodisé, ce qui procure une sensation douce et chaleureuse. Et – au milieu – figure le grand pavé tactile, qui redevient parfaitement visible.

Le tout est complété par un clavier rétro éclairé. S’il ne comporte pas de pavé numérique, il intègre des touches permettant de désactiver les micros ou d’accéder directement aux paramètres de Windows 11 et à l’application Lenovo Vantage (voir plus bas). La combinaison de touche Fn + Control peut également être utilisée pour lancer le Lenovo Voice Assistant, qui offre des fonctions (malheureusement payantes !) de traduction des contenus audio et vidéo, et de conversion de la parole en texte. Il donne également la possibilité d’utiliser des commandes vocales pour modifier le volume ou la luminosité du Yoga.

La connectique du Yoga Slim 9i demeure inchangée par rapport à la précédente version. Ainsi, on trouve uniquement trois ports USB C compatibles Thunderbolt 4 et une prise audio jack 3,5 mm, à l’instar de l’Asus Zenbook S13 OLED (le Dell XPS 13 n’en comporte que deux alors que le Huawei Matebook X Pro en intègre 4).

Le PC portable de Lenovo est donc toujours accompagné du même petit réplicateur de ports, qui transforme un des ports USB C en un port USB C, une sortie vidéo HDMI et… une prise VGA ! Rappelons que l’Acer Swift 5 comporte lui aussi trois ports USB, dont un de type A, ce qui permet de brancher un disque dur externe, une clé USB ou une imprimante sans adaptateur.

Les transferts de données sans fil sont réalisés dans les meilleures conditions possibles, grâce aux technologies Wi-Fi 6E et Bluetooth 5.1.

On retrouve également, sur le côté droit de l’ultrabook, le même bouton de démarrage ainsi que l’interrupteur qui permet de désactiver la Webcam. Si cette dernière est toujours de type infra rouge, et peut donc – grâce à la technologie Windows Hello de Microsoft – être utilisée pour identifier le visage de l’utilisateur et ainsi déverrouiller l’accès au système, elle gagne toutefois en qualité de captation. En effet, le constructeur exploite désormais une Webcam Full HD, ou 1080p (soit 1920 x 1080 pixels).

Image 12 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, le constructeur n’a pas jugé indispensable de doter son ultrabook d’un lecteur d’empreintes digitales.

Enfin, pour la restitution du son, si on ne désire pas utiliser un casque, le Yoga Slim 9i Gen7 intègre quatre haut-parleurs, signés Bowers & Wilkins. Et force est de constater que le spécialiste anglais de l’audio a rempli son contrat avec brio puisque le son délivré s’avère de grande qualité !

Image 13 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un affichage précis, fluide et bien calibré

Le Yoga Slim 9i exploite une dalle OLED tactile de 14 pouces, qui remplace la dalle LCD du modèle que nous avions testé précédemment. Inutile de préciser que la qualité d’affichage fait un bond en avant, avec de superbes couleurs et des noirs parfaits, et sans effet de blooming (halo lumineux que l’on peut voir, sur un écran LCD, autour d’un objet très lumineux affiché sur un fond noir).

Bon point, les utilisateurs qui désirent améliorer la fluidité de l’affichage, par exemple lorsqu’on fait défiler de haut en bas les pages d’un site Internet ou dans les réseaux sociaux, peuvent modifier la fréquence de rafraichissement de l’écran et passer du mode 60 Hz au mode 90 Hz.

Image 14 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La précision de l’affichage est également au rendez-vous. En effet, les images sont affichées dans un mode 2,8K et au format 16:10. La définition est donc de 2880 x 1800 pixels.

Un modèle doté d’un écran OLED 4K (3840 x 2400 pixels) est également en vente. Toutefois, compte tenu de la diagonale, relativement petite, de l’écran, le mode 3K est nettement suffisant pour bénéficier d’une précision accrue par rapport aux dalles Full HD, tout en conservant une lisibilité acceptable si on désire ne pas activer l’option de mise à l’échelle de Windows (affichage en 100 %).

Image 15 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est des performances de la dalle OLED, Lenovo annonce une luminosité maximale de 400 nits. Nous avons bien sur vérifié cette valeur à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus.

Et il s’avère que cette promesse est quasiment tenue, puisque la luminosité mesurée par nos soins s’élève à 383 nits. Cette valeur demeure toutefois assez faible, si on la compare à celles relevées sur d’autres configurations récentes :

  • 448 nits pour l’écran OLED de l’Acer Swift 3 OLED SF314-71
  • 478 nits pour l’écran LCD du Dell XPS 13 9315
  • 571 nits pour l’écran LCD du Huawei Matebook X Pro 2022.

Bien sur, en raison de la technologie OLED, le taux de contraste ne peut pas être mesuré, puisqu’il est quasiment infini. Cela s’explique par des noirs d’une profondeur abyssale (l’écran ne comporte aucun système de rétro éclairage puisque chaque pixel émet sa propre lumière), bien plus convaincants que ceux générés par une dalle LCD.

D’autre part, la température des couleurs moyenne mesurée est de 6434 K, ce qui indique que l’affichage délivre des couleurs parfaitement neutres, ni trop chaudes (tirant sur le rouge) ni trop froides (tirant sur le bleu).

Image 18 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, pour ce qui est de la fidélité des couleurs, l’écran du Yoga Slim 9i procure entière satisfaction. En effet, le Delta E moyen mesuré n’est que de 1,5. C’est une bonne chose puisque l’on considère qu’avec un Delta E inférieur à 3, les couleurs affichées à l’écran sont très proches des teintes parfaites théoriques (tellement que la différence n’est pas perceptible à l’œil nu).

Image 19 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’application X-Rite Color Assistant est installée sur l’ultrabook. Elle permet de modifier le profil d’affichage afin de reproduire les principaux espaces colorimétriques qui peuvent être utilisés dans un cadre professionnel (Adobe RGB, Display P3, Rec 709 et sRGB). CErtains pourront juste regretter qu’il ne soit pas possible d’ajuster manuellement la température des couleurs, comme le proposent certains constructeurs (Dell, Huawei ou Asus, par exemple).

Un bon rapport performances / consommation électrique

Le yoga Slim 9i Gen7 embarque un processeur Intel haut de gamme de la génération Alder Lake P, en l’occurrence le modèle Core i7-1280P. Il s’agit d’une version améliorée du Core i7-1260P, que l’on a rencontré très souvent dans les ultrabooks en 2022.

Il intègre deux cœurs performants (P core) de plus, ce qui porte le nombre de cœurs total à 14 en l’occurrence :

  • 6 Core P, qui fonctionnent à 1,8 / 4,8 GHz (contre 4,7 GHz en mode Turbo pour le Core i7-1260P).
  • 8 Core E, qui fonctionnent à 1,3 / 3,6 GHz (contre 3,4 GHz en mode Turbo pour le Core i7-1260P).

On peut donc s’appuyer sur un total de 20 threads (contre 16 donc pour le Core i7-1260P), dans le cadre d’une utilisation intensive.

Image 20 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, les deux Core i7 affichent les mêmes TDP : 28 W ou 64 W en mode Turbo. Les puces de la série P offrent de meilleures performances que celles de la série U d’Intel, tout en restant moins énergivores que celles de la série H, qui s’avèrent les plus véloces.

Ils sont aussi équipés tous les deux de la puce graphique intégrée Iris Xe, avec 96 unités d’exécution actives. Toutefois, sa fréquence de fonctionnement est très légèrement boostée sur le Core i7-1280P : 1,45 GHz contre 1,4 GHz pour la puce Iris Xe du Core i7-1260P.

Par l’intermédiaire de l’application Lenovo Vantage (une touche du clavier permet d’y accéder directement), il est possible de sélectionner un des trois profils de fonctionnement de l’ultrabook : Refroidissement Intelligent, Performances Extremes et Economiseur de batterie.

Les performances en termes de calculs purs du Core i7-1280P sont bonnes ! Par exemple, les indices Cinebench R20 sont de 4546 et 574, respectivement dans les modes multi threads et mono thread.

Image 21 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED

Dans le mode Refroidissement Intelligent, les indices 3D Mark et PC Mark du PC portable s’élèvent respectivement à 1778 et 5100. Et, si on a vraiment besoin d’accélérer certains calculs (ou pour jouer !), on peut activer le mode Performances Extremes.

Dans ce cas, l’indice 3D Mark passe à 2029, ce qui s’avère un des meilleurs résultats observés avec une puce Iris Xe ! Signalons que seule la puce graphique AMD Radeon 680M, intégrée au processeur AMD Ryzen 7 6800U présent dans l’Acer Swift Edge que nous avons récemment testé, obtient un indice 3D Mark 10 % supérieur, de 2201.

Image 22 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED

L’indice PC Mark passe quant à lui à 5703. Il s’agit donc la aussi d’une hausse significative, qui place la configuration parmi les meilleurs ultrabooks dépourvus de puce graphique dédiée.

Enfin, comme nous l’avons déjà constaté à plusieurs reprises, l’avantage de la puce Iris Xe (en particulier avec ses 96 unités d’exécution actives) réside dans sa faculté à faire fonctionner certains jeux, pas trop complexes, comme Fortnite, dans d’assez bonnes conditions en Full HD (avec un niveau graphique Moyen). En effet, les animations comportent alors entre 20 et 30 images par seconde, ce qui permet d’obtenir des mouvement fluides, tout en conservant des images de belle qualité.

Image 23 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une autonomie satisfaisante, sans plus

Le Pc portable est équipé d’une batterie de 75 Wh. C’est un capacité élevée pour un ultrabook ! L’Asus Zenbook 14 OLED UX3402, que nous avons testé en Avril dernier, dispose d’une batterie de même capacité. Seul le LG Gram 16Z90Q embarque une batterie encore plus grosse, de 80 W, malgré son poids minimal.

Comme toujours, après avoir ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits, nous avons réalisé divers tests d’autonomie.

Ainsi, en lançant le test d’autonomie Modern Office intégré à l’application PC Mark, le Yoga Slim 9i a fonctionné pendant 9 heures (à une minute près !), en mode 90 Hz. Si on repasse en mode 60 Hz, l’autonomie atteint 9 heure et 23 minutes. La configuration se rapproche donc de l’autonomie que l’on est en droit d’attendre d’un ultrabook dans le cadre d’une utilisation bureautique, soit plus de 10 heures. Rappelons que les PC portables les plus endurants atteignent 13 heures d’autonomie, comme le Dell XPS 13 9315, voire même 13 heures et 32 minutes pour le récent Acer Vero AV14-51, qui – certes, offrait un équipement beaucoup plus modeste…

Pour le streaming vidéo, la configuration se comporte également assez bien. Ainsi, un film de deux heures, lu en Wi-Fi depuis Netflix (et en 60 Hz bien sur !) fait baisser le niveau de la batterie de 22 %, ce qui permet d’envisager une autonomie totale, avec une plein charge, de 9 heures et 5 minutes. Encore une fois, si cette autonomie est plutôt satisfaisante, elle reste assez éloignée des 12 heures et 30 minutes observés avec l’Acer Swift 5 SF514-56T ou l’Asus Zenbook S13 OLED…

Image 26 : Test Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 (14IAP7) : un superbe ultrabook doté d'un écran OLED
Lenovo Yoga Slim 9 Gen7 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour recharger la batterie, Lenovo fournit un adaptateur secteur USB C d’une puissance de 65 W, ce qui s’avère dans la moyenne.

Il permet de retrouver 41 % de la charge initiale en une demie heure. Si ce n’est pas énorme, c’est plutôt normal compte tenu de la capacité de la batterie. Après une heure de recharge, le niveau de la batterie atteint 71 %, puis 92 % après une heure et demie.

  • Quel PC portable à moins de 1000 euros choisir pour travailler ?

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !