Accueil » Test » Test OnePlus 8T : l’excellent rapport performances / prix de fin 2020

Test OnePlus 8T : l’excellent rapport performances / prix de fin 2020

Pour 599 €, avec 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage, Le OnePlus 8T offre un équipement performant, à l’image de son écran OLED pouvant fonctionner en 120 Hz, de sa puce Snapdragon 865 et de son chargeur de 65 watts. Le tout fonctionne sous Android 11, avec l’excellente surcouche maison, Oxygen OS.

Image 2 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
9/10
On aime
  • Qualité d'affichage
  • Fréquence de rafraichissement de 120 Hz
  • Excellentes performances
  • Bonne autonomie
  • Recharge hyper rapide
  • Design séduisant
  • Surcouche Oxygen OS 11 complète et pratique
  • Touche Alert Slider
  • Rendu audio stéréo
  • Assez bonnes performances photo
  • Lecteur d'empreintes digitales efficace
On n’aime pas
  • Pas de zoom optique
  • Pas étanche
  • Pas de lecteur microSD
  • Pas de prise casque
Verdict :

Compte tenu de son prix relativement abordable et de son équipement, le OnePlus 8T marque des points par rapport à ses plus proches concurrents en termes de prix, comme le Motorola Edge, le Oppo Find X2 Neo ou le Xiaomi Mi 10T Pro. C’est en effet le seul des quatre à offrir à la fois un écran OLED très fluide, un processeur haut de gamme et une recharge éclair, grâce à un chargeur de 65 watts ! Sans oublier Oxygen OS 11, qui complète avantageusement Android 11, sans le surcharger inutilement.

plus

Depuis le début de l’année 2020, nous avons eu tout d’abord le OnePlus 8, puis, quelques semaines plus tard, le OnePlus 8 Pro, le smartphone le plus sophistiqué du constructeur. Aujourd’hui, c’est au tour du OnePlus 8T d’arriver dans les boutiques. En termes de caractéristiques techniques, il se place entre les deux précédents modèles : plus évolué que le OnePlus 8 tout en restant légèrement moins perfectionné, sur certains points, que le OnePlus 8 Pro.

Image 3 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ainsi, le OnePlus 8T dispose d’un affichage 120 Hz plus fluide que celui du OnePlus 8. C’est donc la même fréquence de rafraîchissement d’écran que celle du OnePlus 8 Pro. Toutefois, ce dernier conserve un avantage certain en termes de précision d’affichage, grâce à une définition QHD (3168 x 1440 pixels). D’autre part, on retrouve sur le nouveau OnePlus 8T les mêmes capteurs photo que ceux du One Plus 8, avec un petit bonus : un capteur macro qui passe de 2 à 5 mégapixels.

En revanche, le OnePlus 8T n’embarque pas de capteur photo équipé d’un zoom optique, contrairement au OnePlus 8 Pro (zoom 3x). Le principal avantage du OnePlus 8T sur ses deux prédécesseurs réside dans son chargeur de 65 watts, qui autorise une recharge hyper rapide. En revanche, le OnePlus 8 Pro demeure le seul à bénéficier de la charge sans fil et à résister à l’eau et la poussière (certification IP68) officiellement.

Image 4 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8 Pro – Crédit : OnePlus

Le OnePlus 8T est bien sur compatible avec les réseaux 5G. Il sera en vente dès le 30 octobre, en deux coloris et trois configurations matérielles :

Ces prix le placent au même niveau que le Motorola Edge (6/128 Go à 599 € chez Darty) ou le Oppo Find X2 Neo , dans sa version 12/256 Go (599 € chez Materiel.net). Le OnePlus 8T a deux avantages sur ces modèles : il est le seul à intégrer un écran supportant une fréquence de rafraichissement de 120 Hz et à exploiter le processeur haut de gamme Snapdragon 865 (contre Snapdragon 765G pour les deux autres, qui est une puce de milieu de gamme). En revanche, le OnePlus 8T est le seul des trois à ne pas intégrer de capteur photo doté d’un zoom optique.

Image 5 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
Xiaomi Mi 10T Pro – Crédit : Xiaomi

Le récent Xiaomi Mi 10T Pro est lui aussi proposé à 599 € dans sa version 8/256 Go. Il se distingue par un écran qui offre l’affichage le plus fluide (144 Hz), mais qui est de type LCD, moins performant que la dalle OLED du OnePlus 8T. Et si le smartphone Xiaomi exploite le même processeur que le OnePlus 8T et trois capteurs photo (sans zoom optique), sa batterie de 5000 mAh ne se recharge pas à une très grande vitesse, puisque son adaptateur secteur n’est « que » de 33 watts…

Oxygen OS : Android 11 est encore meilleur à la sauce OnePlus

Le OnePlus 8T fonctionne sous Oxygen OS 11, une version modifiée d’Android 11, qui apporte – entre autres – de nombreuses possibilités de paramétrage du système. En particulier, OnePlus a tenté de répondre aux utilisateurs qui ont du mal à utiliser les grands smartphones d’une seule main. Pour cela, de nombreux écrans d’Android ont été retravaillés de façon à présenter les infos cliquables dans la moitié inférieure de l’écran, afin d’être accessibles facilement du pouce. Et comme on peut le voir sur les captures d’écran ci-dessous, cela n’est toutefois pas le cas dans tous les menus ! L’effort est néanmoins louable.

Image 6 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Il est également possible d’activer un mode sombre, moins fatiguant pour la vue le soir, ainsi que l’option Always On Display, qui permet d’afficher l’heure, la date et les notifications, même lorsque le smartphone est en veille.

D’autre part, parmi les styles d’horloge disponibles, on trouve le style appelé Insight, qui symbolise tous vos accès au smartphone de la journée, par l’intermédiaire d’un barre verticale colorée, plus ou moins hachée. C’est joli et informatif, mais Oxygen OS n’intègre pas encore la possibilité de configurer une alarme qui vous préviendrait d’une dépendance un peu trop forte à votre smartphone…

Image 7 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Autre fonctionnalité qui devrait être intégrée dans les tous prochains jours : le mode Canvas. Ce dernier vous permet de sélectionner une image, qui est alors vectorisée, en noir et blanc, afin d’être affichée sommairement sur l’écran de verrouillage. Celle-ci se transforme ensuite, par morphing, lorsque vous déverrouillez le smartphone, pour faire apparaître l’image réelle, qui est appliquée en fond d’écran. Original !

Enfin, parmi les autres fonctionnalités pratiques, on peut citer une sorte de tableau de bord déroulant, que l’on fait apparaître comme le volet des notifications, et qui permet d’accéder rapidement à un outil de prise de notes, aux dernières applications utilisées, à divers accessoires systèmes, à l’état de certains composants (stockage restant et niveau de la batterie), à un podomètre et à un outil qui vous permet de retrouver votre voiture facilement. Tout cela est paramétrable, bien sûr.

Image 8 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

On peut toutefois regretter l’efficacité toute relative (pour ne pas dire l’inefficacité flagrante !) de la prise de note vocale en français, qui – comme on peut le voir ci-dessus – a tout de même réussi l’exploit de faire 4 fautes d’orthographe sur une phrase comprenant 14 mots. De plus, comme aucun signe de ponctuation n’est inséré par défaut, il faut prononcer les « virgules » et les « points ». L’application insère alors les bons caractères, au lieu d’écrire les mots en toutes lettres, ce qui est plutôt un bon point.

Un design moderne et séduisant

Nous avons testé le OnePlus 8T dans sa version « argent lunaire ». Et force est de constater que le smartphone est superbe. Il est recouvert du revêtement Gorilla Glass, à l’avant et à l’arrière, avec une armature en aluminium, du meilleur goût. L’ensemble s’avère séduisant et bien moins austère que certains smartphones qui ont opté pour un design entièrement noir (Google Pixel 4a 5G ou Sony Xperia 1 II et Xperia 5 II, par exemple). Il en faut pour tous les goûts ! Et le coloris choisi par OnePlus a l’avantage de ne pas retenir les traces de doigts.

Image 9 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Qui dit écran de taille moyenne (6,55 pouces), dit format dans la moyenne (selon les standards actuels). Le OnePlus 8T pèse donc 188 grammes et mesure 16,3 x 7,5 x 0,84 cm. Son écran occupe une grande partie de la face avant du smartphone, avec juste une petite ouverture en forme de poinçon, qui abrite le capteur photo avant. Les bords de la dalle OLED sont assez fins, avec en particulier un menton (bord inférieur lorsqu’on tient le OnePlus 8T en mode portrait) particulièrement réduit.

Image 10 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 11 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On retrouve la touche Alert Slider, présente sur tous les smartphones OnePlus, comme le OnePlus Nord que nous avons testé il y a quelques mois. Rappelons qu’elle permet pour passer rapidement en mode vibreur ou totalement silencieux. Elle est placée juste au dessus de la touche de démarrage, sur la tranche droite du smartphone. Sur le côté gauche, on ne trouve que la touche de réglage du volume audio.

Image 12 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sur la tranche inférieure du OnePlus 8T figurent le port USB-C, le tiroir accueillant les cartes SIM et le second haut-parleur (le premier étant disposé en haut de l’écran). On note donc l’absence de prise jack 3,5 mm, ce qui forcera certains utilisateurs à utiliser un adaptateur USB-C s’il désirent utiliser leur casque. En lot de consolation, et conformément à la loi, le constructeur fourni des écouteurs qui se connectent par l’intermédiaire du port USB. De toute façon, un jour ou l’autre, il faudra bien penser à investir dans un casque ou des écouteurs Bluetooth…

Image 13 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le reste, le OnePlus 8T n’est pas certifié IP68. Il est donc conseillé d’éviter de l’utiliser dans la baignoire ou au bord de la piscine… Cela n’est pas vraiment étonnant compte tenu du prix (relativement) raisonnable du smartphone.

D’autre part, certains pourront regretter qu’il ne soit pas possible d’étendre la capacité de stockage via des cartes microSD. En effet, seules deux cartes SIM peuvent être utilisées simultanément.

Image 14 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Heureusement, le lecteur d’empreintes digitales, placé sous la dalle OLED, s’avère quant à lui très efficace, puisqu’il n’a fallu lors de nos tests que très rarement s’y reprendre à deux fois pour déverrouiller le smartphone. Il peut être complété par la fonction de reconnaissance du visage de l’utilisateur, encore plus rapide et intuitive, mais moins sécurisée.

Un écran rapide, lumineux et bien réglé

Après un OnePlus 8 doté d’un écran OLED de 6,55 pouces fonctionnant en 90 Hz, il semblait presque obligatoire que son successeur passe à la fréquence supérieure. L’écran OLED du OnePlus 8T supporte donc une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels) avec une fréquence de rafraichissement de 120 Hz. Le mode 60 Hz demeure activable.

Mais, le passage de l’un à l’autre des modes s’effectue seulement manuellement, car aucun mode adaptatif (choix de l’une ou l’autre des fréquence de fonctionnement automatiquement réalisé par Android selon l’application utilisée) n’est proposé. Ce n’est pas plus mal, car on ne sait pas vraiment sur quel(s) critère(s) le système décide d’utiliser le mode 60 Hz ou 120 Hz ! Autant activer soi-même l’un ou l’autre de ces modes en fonction de ce qu’on fait à chaque instant.

Image 15 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Parmi les paramètres d’affichage d’Android, on trouve deux modes, Vif et Naturel, auxquels s’ajoute un mode Avancé, qui donne accès à des préréglages sRGB et P3, avec la possibilité d’ajuster la température des couleurs afin d’obtenir un affichage plus chaud (jaunâtre) ou plus froid (bleuâtre).

Nous avons réalisé plusieurs séries de mesures à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus afin d’évaluer les performances graphiques de ces modes.

Image 16 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ainsi, on note tout d’abord que la luminosité maximale, dans les modes Vifs et P3, est d’environ 470 nits, ce qui est plutôt bon ! De plus, ces modes affichent une température des couleurs d’environ 6800K, ce qui est assez proche de la valeur de référence habituelle de 6500K (qui symbolise l’éclairage du soleil).

En revanche, la luminosité de l’écran est optimale dans le mode Vif, puisqu’elle atteint alors 550 nits. Cette (assez) forte luminosité, qui reste inférieure à celle relevée par exemple sur le Oppo reno 4 Pro (595 nits), améliore la lisibilité de l’écran en plein soleil. D’autre part, le mode Vif procure un affichage un peu plus froid, plus bleuté. Cela se confirme par une température moyenne des couleurs mesurée à 7268K.

En revanche, dans ce dernier mode la colorimétrie n’est pas parfaite. En effet, le DeltaE moyen mesuré, qui renseigne sur la fidélité des couleurs, est de 4. Sans être catastrophique, c’est au-dessus de la valeur à partir de laquelle la différence entre la couleur affichée et sa teinte parfaite théorique n’est plus perceptible par nos yeux (DeltaE inférieur à 3).

Image 17 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si on rebascule dans le mode d’affichage P3, le DeltaE passe à 3,1, ce qui est mieux. Mais le meilleur résultat est obtenu dans le mode Naturel, puisque le DeltaE n’est que de 1,1 ! On peut donc conseiller d’utiliser ce mode, à partir de la fin de soirée ou en intérieur, quand l’éclairage ambiant n’est pas très fort. La plus faible luminosité de l’écran dans ce mode permet de réduire la fatigue oculaire tout en bénéficiant de couleurs très réalistes, pour regarder des vidéos en streaming par exemple.

Sans surprise, les performances sont excellentes

Si certains de ses concurrents ont opté pour la puce Qualcomm Snapdragon 765G, plutôt de milieu de gamme, le OnePlus 8T préfère s’appuyer sur les hautes performances du Snapdragon 865, assisté de son processeur graphique Adreno 650.

Présent dans la plupart des smartphones commercialisés à plus de 600 €, il offre actuellement les meilleures performances possibles, si on oublie sa récente déclinaison (865+), environ 10% plus rapide. Cela se traduit par des scores très élevés dans les différentes applications de benchmarking (Geekbench, PC Mark et 3D Mark en particulier). Même la puce Kirin 9000 de Huawei, inaugurée dans le Mate 40 Pro, s’avère (légèrement) moins véloce en 3D !

Image 18 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

En pratique, cela permet d’obtenir une grande fluidité dans des jeux comme PUBG ou Fortnite, en exploitant leur faculté de gérer des animations en 90 images par seconde au maximum. Et force est de constater que – comme avec PUBG – les animations dans Fortnite offrent une fluidité parfaite. En qualité Epique, on n’atteint toutefois pas les 90 images par seconde en toutes circonstances. On est souvent aux alentours de 70-80 images par seconde, ce qui est déjà très bien !

Image 19 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Certains smartphones, comme le Google Pixel 4a 5G, pourtant dotés d’un écran pouvant fonctionner en mode 90 Hz, sont limités à 30 images par seconde dans Fortnite, en raison des plus faibles performances de leur puce graphique Adreno 620…

D’autre part, OnePlus affirme avoir fait des efforts pour éviter une trop forte surchauffe lors des séances prolongées de jeux. C’est d’ailleurs ce qui a amené le constructeur a déplacer le bloc des capteurs photo sur le côté, alors que ceux des OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro étaient centrés.

Image 20 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans les faits, cela s’avère moyennement efficace, car la montée en température constatée a été assez significative, surtout sur le côté gauche de l’écran, après une heure de Fortnite (avec les réglages maximum). Ça réchauffe un peu la main, ce qui peut s’avérer pratique à l’approche d’un hiver confiné… Cela dépend toutefois de l’application utilisée, car nous n’avons pas constaté le même phénomène après avoir joué pendant la même durée à PUBG !

Prévisualiser(ouvre un nouvel onglet)

Enfin, en ce qui concerne le son, les haut-parleurs stéréo remplissent leur fonction de façon assez satisfaisante. En effet, ils délivrent un son de bonne puissance mais – comme très souvent – le rendu audio est plus adapté aux jeux et vidéos YouTube, qu’à la musique sur Spotify ou séries sur Netflix par exemple, en raison d’un manque de basses certain.

De bonnes aptitudes pour la photo, mais sans zoom optique

Le OnePlus 8T est équipé de quatre capteurs photo, dont deux à l’utilité discutable (macro et monochrome). Le capteur principal est un Sony IMX586 de 48 mégapixels, qui prend par défaut des clichés en 12 mégapixels. Il est complété par un capteur grand angle de 16 mégapixels, également conçu par Sony.

Image 21 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur grand angle
Image 22 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur principal

De jour, ces deux capteurs génèrent des images précises, aux couleurs réalistes. Les détails sont au rendez-vous.

Si on est un peu trop éloigné du sujet que l’on désire photographier, on peut avoir recours au zoom 2x proposé dans l’interface. Ce dernier peut même poussé plus loin, afin d’obtenir un facteur de grossissement de 10x. Il faut toutefois savoir qu’il s’agit de zooms numériques. Il convient donc de ne pas abuser sous peine de se retrouver avec des clichés trop imprécis.

Image 23 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur grand angle
Image 24 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur principal
Image 25 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur grand angle
Image 26 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Capteur principal

Ainsi, en se limitant aux zooms 2x et 4x, en plein jour, les résultats s’avèrent assez satisfaisants ! Largement suffisants pour partager des paysages ou des scènes de vie avec votre famille et vos amis sur les réseaux sociaux. Si vraiment on ne peut pas faire autrement, il faut savoir que les niveaux de zoom supérieurs génèrent des images de moins en moins précises.

Image 27 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Zoom 2x
Image 28 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Zoom 4x et 10x
Image 29 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
OnePlus 8T – Zoom 2x et 6x

De nuit, les clichés réalisés avec le mode photo de base sont plutôt de bonne qualité, avec le capteur principal et pour peu qu’on ne se trouve pas complètement dans le noir. En revanche, les résultats avec le grand angle sont décevants.

Image 30 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

En activant le mode Mode Paysage Nocturne, la qualité des clichés est légèrement meilleure. Certaines zones deviennent plus visibles et les contours des objets sont plus précis. Attention toutefois, la colorimétrie de la scène peut être complètement faussée. Ainsi, lors de nos tests, les éclairages publics dotés de lampes « chaudes » ont fait que les photos réalisées avec le OnePlus 8T tiraient beaucoup trop sur le jaune…

Image 31 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
Image 32 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Sur les deux photos ci-dessus, on voit bien que, de nuit, le mode photo de base génère une image aux couleurs bien plus naturelles, mais avec une précision inférieure. Le mode Paysage Nocturne procure quant à lui plus de détails sur les différents éléments, mais avec une colorimétrie peu réaliste, surtout lorsque les éclairages des environs ne diffusent pas une lumière blanche.

Le mode portrait réalise des photos d’assez bonne qualité, avec un arrière-plan bien flouté (l’intensité de l’effet n’est pas paramétrable) et un sujet principal plutôt bien identifié.

Image 33 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Pour les passionnés de gros plans, le capteur macro de 5 mégapixels n’est pas facile à maîtriser, car il faut trouver la distance idéale. De plus, souvent, les clichés réalisés sont très pixelisés quand on les observe sur l’écran d’un ordinateur. Il ne faut donc pas hésiter à mitrailler à différentes distances, pour avoir une chance d’obtenir une photo satisfaisante…

Image 34 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

Bonne autonomie de deux jours et recharge éclair

La batterie du OnePlus 8T a une capacité de 4500 mAh. C’est plutôt bien, même si ce n’est pas le maximum à l’heure actuelle. En effet, les Xiaomi Mi 10T Pro et Asus Zenfone 7 Pro embarquent tous les deux une batterie de 5000 mAh.

En utilisant le test d’autonomie intégré à l’application PC Mark, la batterie du OnePlus 8T atteint un niveau de charge de 20 % après 10 h 33 min de fonctionnement. C’est un résultat honorable, considérant que l’affichage était configuré en mode 120 Hz. Comme toujours, la luminosité était quant à elle ajustée à 200 nits.

Le même test réalisé en 60 Hz permet de prolonger le temps de fonctionnement d’environ 10 %, puisque les 20 % de charge ont été atteints après 11 h 40 min.

Image 35 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020

En utilisation réelle, le OnePlus 8T peut fonctionner sans problème pendant environ deux jours, si on reste raisonnable en termes d’utilisation multimédia.

Toujours avec un éclairage de l’écran réglé sur 200 nits, en mode 60 Hz, la première journée a été l’occasion de réaliser de nombreuses photos et de regarder un épisode d’une série d’une heure sur Netflix (en streaming). Ce dernier a consommé 7 % de la batterie. Cela en plus de l’utilisation courante du smartphone (téléphonie, mail, SMS, Web, etc.).

Durant la seconde journée d’utilisation, une seconde séance de photo a été complétée par une heure de fusillades avec PUBG, qui a fait baisser le niveau de la batterie de -20 %. Pour l’occasion, nous avons basculé l’affichage en mode en 120 Hz. Au terme de ce deuxième jour, il restait 5 % de charge, ce qui a permis d’utiliser encore quelques heures le OnePlus 8T…

Image 36 : Test OnePlus 8T : l'excellent rapport performances / prix de fin 2020
Chargeur du OnePlus 8T (en haut) vs celui du Google Pixel 4a 5G (18 watts) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le dernier point à mettre au crédit du OnePlus 8T réside dans son chargeur de 65 watts (Warp Charge 65). Ce dernier autorise une recharge ultra rapide de la batterie. En effet, 10 minutes seulement après avoir branché le câble, le niveau de charge atteint 40 % ! Dix minutes supplémentaires et on passe alors à 70 % de charge. Puis 93 % après une demie heure. Enfin, la recharge de la batterie est totale au bout de 40 minutes…

Pour obtenir ce résultat, il faut absolument utilisé l’adaptateur secteur fourni par OnePlus. La recharge peut tout de même s’effectuer assez rapidement si on utilise un autre chargeur (jusqu’à 27 watts).