Accueil » Actualité » Twitter : pour tout compliquer, Elon Musk lance les certifications bleues, dorées et grises

Twitter : pour tout compliquer, Elon Musk lance les certifications bleues, dorées et grises

De nouvelles catégories de « coches » pour la certification vont arriver sur Twitter la semaine prochaine pour les particuliers, les gouvernements et les entreprises avec des comptes « authentifiés manuellement ».

Elon Musk complique encore un peu plus Twitter
Elon Musk complique encore un peu plus Twitter © Tom’s Guide FR

Elon Musk vient de déclarer que la vérification Twitter reviendrait la semaine prochaine avec de nouvelles catégories à code couleur pour les particuliers, les comptes gouvernementaux et les entreprises.

Le nouveau propriétaire de Twitter a déclaré que la plate-forme lancerait son nouveau service de vérification vendredi prochain, après avoir lancé une précédente tentative de refonte ce mois-ci et après avoir déclenché un flot de comptes d’imposteurs.

Du gris, du bleu et du doré pour Twitter

Elon Musk a déclaré que les comptes vérifiés porteraient une coche bleue pour les particuliers, une coche grise pour les « gouvernements » (sans plus de détails) et une coche dorée pour les entreprises. Le directeur général de Tesla n’a pas précisé si la coche gouvernement s’appliquerait également aux départements d’État ou aux entités publiques.

Tous les comptes seront vérifiés et authentifiés manuellement par les équipes de Twitter, selon Elon Musk. Un travail de fourmi donc, puisque actuellement, plus de 400 000 comptes Twitter ont des coches bleues, ce qui signifie que la plateforme les juge « authentiques ».

Elon Musk n’a pas précisé si le nouveau service de vérification ferait partie du service premium de Twitter, Twitter Blue, facturé 8 euros pour une coche bleue et déclenchant une vague d’usurpations de compte alors que les utilisateurs profitaient de l’occasion pour se faire passer pour des entreprises. La refonte a été retirée peu de temps après.

Ce changement a été annoncé alors qu’Elon Musk ouvre la voie au retour des comptes bannis sur la plateforme la semaine prochaine. Il a indiqué jeudi qu’une « amnistie générale » serait proposée aux comptes suspendus à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou « se sont livrés à du spam flagrant ». Parmi les comptes interdits sur Twitter figuraient la commentatrice britannique de droite Katie Hopkins et Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump.