Accueil » Actualité » Voiture électrique : vous pourrez bientôt connaître la durée de vie des batteries

Voiture électrique : vous pourrez bientôt connaître la durée de vie des batteries

Image 1 : Voiture électrique : vous pourrez bientôt connaître la durée de vie des batteries
Crédits : Gilles ROLLE/REA

Au Royaume-Uni, un programme de recherche a réuni deux constructeurs de véhicules électriques, des universitaires et une entreprise spécialisée dans l’analyse des batteries. Leur objectif ? Prédire la durée de vie des batteries de véhicules électriques, l’élément de loin le plus coûteux de ce type de véhicule. Ils affirment aujourd’hui avoir réussi. Une avancée importante pour les constructeurs automobiles (et les conducteurs), à l’heure où le marché de l’automobile se transforme radicalement pour passer au tout-électrique, comme Alfa Romeo l’a décidé dans une récente déclaration de son PDG.

Impossible de prédire jusqu’alors la durée de vie d’une batterie de véhicule électrique

Comprendre comment fonctionne une batterie et prévoir dans quelle mesure elle est susceptible de se dégrader au cours de la durée de vie du véhicule est en effet essentiel pour tous les acteurs de l’automobile : les fabricants d’équipements d’origine, les fabricants de batteries, les propriétaires ou encore ceux qui exploitent de grandes flottes de véhicules.

Problème : il est difficile jusqu’à présent de prédire la durée de vie d’une batterie sur un véhicule électrique. Celles-ci ne sont pas exploitées de la même manière suivant le cycle de vie du véhicule, elles se dégradent à des rythmes différents, sont soumises à des conducteurs différents et à des routines différentes. L’autonomie en kilomètres des véhicules électriques est pour la même raison compliquée à déterminer, ce qui se reflète notamment dans les différences d’autonomie constatées entre 60 voitures électriques actuellement disponibles à l’achat.

La solution venue du Royaume-Uni est le programme Redtop. Il consiste à créer un modèle virtuel, ou « jumeau numérique » de la batterie réelle, puis d’analyser les données enregistrées lors de l’utilisation du véhicule pour prédire la durée de vie du matériel. 50 taxis électriques et une voiture de sport ont parcouru ensemble un demi-million de kilomètres, en envoyant en temps réel les données à des chercheurs du programme experts sur l’autonomie des batteries.

Une révolution pour les constructeurs automobiles, les assureurs et les conducteurs

Le modèle virtuel de la batterie a permis de générer non seulement un aperçu complet des performances et de l’état de santé de la batterie en temps réel, mais aussi de prédire sa durée de vie. Du pain bénit pour les constructeurs de véhicules électriques, qui n’ont pas la possibilité d’évaluer jusqu’ici la durée de vie de leurs véhicules avant de les lancer sur le marché.

À lire aussi > Tesla : voici les prix des Model les plus emblématiques

Implémenté dans le logiciel de navigation, le « modèle virtuel » de la batterie permettra à l’avenir à un exploitant de flotte automobile de connaître en temps réel l’état de santé des batteries de tous ses véhicules électriques. Il deviendra aussi possible d’évaluer avec précision la durée de garantie des batteries, ce qui profitera aux assureurs, aux autorités de transport, et bien sûr aux propriétaires de véhicules électriques.

À terme, selon Liam Mifsud, le directeur du programme de recherche Redtop, on pourra prédire la dégradation future des batteries et, grâce à des mises à jour du logiciel de navigation, modifier les paramètres d’exploitation des batteries afin d’allonger leur durée de vie. Une révolution dans la révolution, à l’heure où le véhicule électrique remplace peu à peu les anciens moteurs à essence.

Source : Elektrek