Accueil » Actualité » Volvo fait chuter des voitures de 30 mètres de haut pour entrainer les équipes de secours

Volvo fait chuter des voitures de 30 mètres de haut pour entrainer les équipes de secours

Volvo, constructeur suédois et réputé pour sa conception de qualité, utilise des voitures accidentées pour former des équipes de secours en conditions extrêmes.

Volvo vient de réaliser son crash test le plus extrême de l’histoire. Le constructeur, désormais filiale de Geely, multiplie récemment les projets de recherche et développement. Le groupe s’intéresse aux nouvelles technologies, telles que les véhicules électriques ou les voitures volantes, mais est également très porté sur les recherches en termes de sécurité. En effet, Volvo a récemment fait des crash-tests en considérant les morphologies des femmes et des enfants. Cette fois-ci, le constructeur automobile suédois a sciemment fait chuter des véhicules de 30 mètres depuis des grues. Le but était de former des secouristes afin que ceux-ci puissent répondre à des situations critiques. Ces derniers sont des secouristes spécialisés dans les extractions de passagers dans des situations extrêmes. Lâcher des voitures depuis le haut des grues permet de simuler la chute d’un véhicule dans un ravin, par exemple.

Crédits : YT/Carscoops
Crédits : YT/Carscoops

Dans le cas précité de la chute d’un véhicule dans un ravin, les conditions d’extraction d’un passager en détresse n’ont rien de similaire à un accident classique. En effet, les dégâts infligés à une voiture chutant de 30 mètres sont amplifiés par le poids du véhicule et la force de l’impact. Dans ces conditions, les véhicules sont souvent écrasés, et il est rarement possible d’extraire un passager par des moyens habituels. Volvo, habitué à utiliser des voitures accidentées dans le « Volvo Cars Safety Center » pour former les secouristes, a décidé de passer à la vitesse supérieure afin de préparer les secouristes à ces situations. Une chance unique pour les professionnels de bénéficier d’une formation poussée dans des conditions proches de la réalité.

Volvo : crash-tests extrêmes, les images impressionnantes de ce qu’il reste d’un véhicule ayant chuté de 30 mètres

Des images de ces crash-tests extrêmes ont été publiés sur YouTube par Carscoops dans une vidéo impressionnante. On y découvre grâce à des ralentis spectaculaires ce qu’il reste d’un véhicule après une telle chute. Le résultat fait froid dans le dos, tant les impacts semblent violents. On remarque notamment que les véhicule se rétractent parfois jusqu’à la moitié du châssis, atteignant l’habitacle. Ce genre de chute laisse peu de place aux espoirs de survie. Les personnes bloquées après ce genre de crash sont donc en général dans des conditions critiques, ce qui complique leur extraction. De plus, considérant ces conditions critiques, agir rapidement est primordial. Pour ce faire, les secouristes ont recours à des outils de secours hydrauliques qui permettent de manœuvrer les véhicules accidentés.

Volvo a détruit dix véhicules pour cette formation en conditions réelles. « Nous savions que nous allions voir des déformations extrêmes après les tests, et nous l’avons fait pour donner à l’équipe de secours un véritable défi à relever », a déclaré Håkan Gustafson, spécialiste en accidents chez Volvo. Le test a également permis de collecter des données qui seront utilisées pour une étude à grande échelle qui sera mise à disposition des sauveteurs à travers le monde.

Source : Carscoops