http://media.bestofmicro.com/Y/M/558526/original/liseuse.jpg

Comparatif liseuses : Kindle, Kobo, tea, Bookeen, Nolim

Lentement mais sûrement, les liseuses électroniques ont su trouver leur place parmi tous les équipements électroniques à notre disposition. Bien sûr, elles offrent peu de possibilités d’usage en dehors de la lecture, mais c’est aussi ce qui fait leur force : elles ne savent faire qu’une seule chose, mais elles le font bien.

Aujourd'hui, 4 fabricants s'affrontent sur le marché français : Amazon, Kobo, Bookeen et PocketBook. Ce dernier après avoir perdu son procès face aux éditons Pocket Presse n'a plus le droit en France d'utiliser la marque PocketBook. Ainsi on retrouve les liseuses PocketBook sous la marque Tea (modèle testé dans notre comparatif) proposées par des distributeurs comme le Furet du Nord, Cultura ou encore Decitre. Les liseuses Bookeen, pour leur part, existent également sous la marque Nolim distribuée par Carrefour

Même si de plus en plus de variantes sont proposées, l’idéal est de porter son choix sur une liseuse de 6 pouces avec éclairage qui ne dépasse pas les 130 euros (les modèles retenus pour ce comparatif de liseuses) et, pour les budgets les plus serrés, sur les versions sans lumière (par ailleurs identiques en tout point).  

Nos liseuses préférées

Les liseuses 6 pouces, standard du marché

Le standard du marché est une liseuse avec un écran de 6 pouces éclairé ou non. L’éclairage est un vrai plus dans de nombreuses circonstances et même lorsque le manque de luminosité ambiante ne l’exige pas, cela permet d’obtenir un écran plus blanc et d’améliorer le contraste. Pour les modèles avec éclairage, il faut compter entre 100 et 130 euros et pour les modèles sans éclairage entre 60 et 80 euros (hors promotions). Mais quelques modèles sortent de ce cadre.

Les variantes

Les grands formats - Kobo avec l’Aura One, un modèle grand format (7,8 pouces) étanche aux dimensions et au poids maitrisé, propose enfin un modèle convaincant dans cette taille. Dommage que le prix le soit moins, 230 €. L'Ocean de Bookeen (pas étanche contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer) avec son écran de 8 pouces affiche un prix de 190 euros.

>>> Lire notre Test de la Kobo Aura One.

Avec publicité - Amazon propose d'économiser de 10 à 20 euros sur le prix de ses liseuses à condition d’accepter la publicité. Cela consiste en des annonces qui s'affichent sur l'écran de veille ou sous forme de bandeau en bas de page d'accueil. Un désagrément très limité, car bien évidemment aucune pub n'apparaît pendant la lecture. 

Avec 3G - Des versions 3G de la Kindle Paperwhite (180 euros), Voyage (250 euros) et Oasis (350 euros) d'Amazon sont disponibles. Une caractéristique dont on se passe volontiers vu le prix, le WiFi étant suffisant dans la plupart des cas. Certes vous ne pourrez pas accéder à Wikipedia depuis la plage, mais les dictionnaires embarqués devraient amplement faire l’affaire.  

Les versions Luxe - Avec les Kindle Voyage et Oasis, Amazon a souhaité « comme pour une gamme automobile » étoffer sa série de liseuses par le haut, partant du principe qu’après tout il y a toujours des amateurs pour les Rolls. Les 2 modèles reprennent l’excellente interface logicielle de la Kindle Paperwhite et possèdent un écran de 6 pouces avec éclairage. 

La Voyage intègre les PagePress, ces capteurs latéraux qui permettent de tourner les pages sans avoir à tapoter sur l’écran. La Kindle Voyage obtient une très bonne note lors de notre test mais se trouve pénalisée par son prix : 190 euros (sans parler de la version 3G qui atteint 250 euros). Pour peu que vous souhaitiez y ajouter l’étui Origami à 45 euros, cela frôle le rédhibitoire.

Mais si vous trouvez que la Voyage est chère, que dire de la Kindle Oasis à 290 euros. Bien sûr, elle est fine, légère et dispose d’une plus grande autonomie grâce à son étui (livré avec) qui cache une 2e batterie… mais à ce prix là c’est un minimum. 

Chez Kobo c'est la Kobo Glo HD qui occupe ce segment, avec pour principal argument une meilleure résolution (300 pp) censé justifier un prix de 180 euros.