Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Comparatif liseuses : Kindle, Kobo, PocketBook, Bookeen

Comparatif liseuses : Kindle, Kobo, PocketBook, Bookeen
Par

Lentement mais sûrement, les liseuses ont su trouver leur place parmi tous les équipements électroniques à notre disposition. Bien sûr, elles offrent peu de possibilités d’usage en dehors de la lecture, mais c’est aussi ce qui fait leur force : elles ne savent faire qu’une seule chose, mais elles le font très bien.

Nous avons comparé les principaux modèles du marché, l’incontournable Kindle, 2 Kobo (la gamme compte à présent 5 références : mini, touch, glo, aura et aura HD), le modèle étanche de chez Pocket Book et un Bookeen (dont on attend toujours la prochaine génération qui s’avère prometteuse). Sony, pour sa part, vient de jeter l’éponge en annonçant la fermeture de sa division liseuse. Pas de regret, le constructeur n’avait jamais réussi à rattraper son retard sur ses concurrents.

Tous les modèles testés affichent un prix proche des 130 euros.

Mais même si les liseuses gagnent du terrain de fortes réticences subsistent. «Je ne pourrai jamais me passer des vrais livres». «Je lis sur ma tablette, je ne vois pas l’intérêt d’un ebook», etc. Difficile d'éviter certaines remarques lorsque l'on parle de liseuse. Alors avant d'exposer le résultat de nos tests, offrons-nous un petit tour d’horizon de raisons de craquer (ou pas) pour une liseuse.

Quelques atouts indéniables

- Le poids : les liseuses pèsent entre 170 et 210 g soit environ le poids d’un livre de poche de 400 pages. C’est clairement un avantage énorme quand on a décidé de s’attaquer à un pavé de 1000 pages dans les transports ou de partir en voyage avec 5 ou 6 livres dans ses bagages.

- Tout terrain. Contrairement aux tablettes, les liseuses ne sont pas fragiles et supportent quasiment tous les environnements. Et surtout, il est possible de lire en plein soleil ce qui est impossible avec une tablette.

- Pas de fatigue visuelle. La technologie d'encre électronique a été conçue pour s’approcher le plus possible de l’apparence du papier et ainsi limiter la fatigue visuelle que peuvent parfois provoquer de longues séances de lectures sur des écrans brillants. De même, les liseuses sont idéales pour tous les troubles de la vision de près, et notamment pour le plus connu d'entre eux, la presbytie. Libre à vous d'afficher les caractères en corps 18 et ainsi s'affranchir des lunettes.

- La rapidité de téléchargement. Quels que soient les modèles que nous avons testés, récupérer un livre ne prend que quelques secondes.

- Accéder à une bibliothèque libre de droit gratuitement. Les classiques de la littérature deviennent vraiment gratuits sans même se déplacer dans sa bibliothèque de quartier.

Quelques inconvénients de taille

- Le prix des livres numériques. C’est LE point bloquant pour beaucoup de gens. Lorsqu’il s’agit d’acheter des nouveautés, c’est-à-dire des livres que l’on trouve en grand format dans les librairies, il est possible d’économiser quelques euros (de 3 à 5 selon les cas). En revanche, si vous cherchez l’équivalent numérique de nombreux livres de poche, le prix peut être 2 fois plus élevé (environ 7 euros pour un poche papier contre 13 euros pour un livre numérique !).  Il faut se rabattre sur Agatha Christie pour qu’enfin les 2 prix se rejoignent aux alentours de 5 euros.

- Pas de prêt possible.  Fini, les romans sympas qui circulent entre plusieurs mains. Le livre numérique a pour vocation à rester sur sa liseuse d’accueil.

- Impossible de miser sur le marché de l’occasion. Le concept en lui même est difficilement transposable au monde numérique (qu’est-ce qu’un fichier d’occasion ?).

Cette situation, qui n’est pas sans rappeler celle de la musique quelques années auparavant, s’avère tout à fait propice au développement du piratage. Il serait donc bien que les éditeurs proposent rapidement des prix un peu plus attractifs.

Afficher les 14 commentaires.
  • TheSky , 20 août 2014 09:46
    D'accord avec la conclusion sur le prix et le piratage, c'est bien triste. L'histoire se répète : les majors ne peuvent s’empêcher d'imposer des prix trop élevés et des contraintes type DRM ou publicité (comme sur le début des DVD). Parfois le pirate se retrouve donc favorisé par rapport à l'acheteur honnête : il n'a pas payé et a moins de contraintes.
  • Petaramesh , 20 août 2014 14:44
    On se demande si c'est un véritable essai comparatif ou un simple article publicitaire pour Amazon... Pour le Kindle, seuls les avantages sont mentionnés, mais il n'est quasiment pas fait état de la prison Amazon dorée dans laquelle vous vous enfermez, (voir ce que rappelle Richard M. Stallman à ce propos, en anglais : https://stallman.org/amazon.html ) alors que des produits concurrents (comme Pocketbook) ont fait le choix de l'ouverture et n'ont pas ces désavantages ni ne vous "lient" à aucune boutique ni ne forcent à ouvrir de "compte" nulle part...? À propos de Pocketbook : pourquoi n'avoir testé QUE le modèle "plage" (étanche mais bas de gamme pour la lecture, basse résolution et sans éclairage) alors que les modèles de plus haut de gamme (Touch 2 ou Ultra) auraient parfaitement rivalisé sur le même segment que les concurrents cités - non, je n'ai pas d'actions chez Pocketbook, mais je viens d'acheter un Touch 2 après des comparaisons approfondies ;-) Il est assez déloyal de comparer des machines de gammes très différentes, c'est comme comparer Renault et BMW en comparant une Twingo à une 525...
    Sinon, les lecteurs proposés par Carrefour sous sa propre marque sont aussi très bien finis et d'un bon rapport qualité-prix (je ne sais pas qui les fabrique...), pourquoi ne pas les avoir évoqués ?
  • Petaramesh , 20 août 2014 14:52
    Davantage d'informations sur le Kindle, dans l'intérêt de ceux qui envisagent l'achat d'une liseuse... http://www.defectivebydesign.org/amazon-kindle-swindle
  • matou74 , 20 août 2014 21:17
    Attention : le prix donné pour le Cybook (en date du 20 aout 2014) est de plus de 300 € (!) chez... Amazon !
    Il est pourtant disponible à la même date pour 99 € chez Cultura... Y aurait-il un léger biais dans le comparatif en faveur d'un certain e-commerçant ?

    Lien vers la page de vente par Cultura : http://www.cultura.com/cybook-odyssey-black-frontlight-3700506700820.html

    N.B. je ne suis en rien lié à Cultura.
  • matou74 , 20 août 2014 21:18
    Attention : le prix donné pour le Cybook (en date du 20 aout 2014) est de plus de 300 € (!) chez... Amazon !
    Il est pourtant disponible à la même date pour 99 € chez Cultura... Y aurait-il un léger biais dans le comparatif en faveur d'un certain e-commerçant ?

    Lien vers la page de vente par Cultura : http://www.cultura.com/cybook-odyssey-black-frontlight-3700506700820.html

    N.B. je ne suis en rien lié à Cultura.
  • -1 Masquer
    jarno24 , 21 août 2014 08:40
    Propriétaire d'un Kindle, je ne me sens pas du tout enfermé ou "mis en prison" par Amazon. J'achète des ebook ailleurs sans problème. Il existe tellement de sites et de logiciels pour convertir les ebook au format que l'on veut, qu'il n'y a aucune contrainte. Et il n'y a pas besoin d'être ingénieur informatique pour le faire, c'est une histoire de deux ou trois clics. C'est un faux problème.
  • Petaramesh , 21 août 2014 10:16
    Citation :
    ...pas besoin d'être ingénieur informatique pour le faire, c'est une histoire de deux ou trois clics. C'est un faux problème.


    Je suis toujours surpris des réactions de type : « Ça m'est égal qu'on me mette en prison, je peux facilement scier les barreaux ». Le fait est qu'on vote avec sa carte bancaire, et qu'entre donner ~100€ à une société qui m'enferme (mais c'est pas grave je peux scier les barreaux hihihi mdrrr lol etc.) et donner la même somme à une société qui respecte ma liberté, mon choix est vite fait.
    Par ce geste, j'incite le fabricant à respecter ma liberté plutôt qu'acheter chez un qui la viole, ce qui signifierait que ça m'est complètement égal (et que la liberté n'a aucun prix pour moi)...
  • Petaramesh , 21 août 2014 10:17
    Comme disait Coluche : « Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende plus ! »
  • fitfat , 21 août 2014 10:50
    jarno24>C'est illégale de retirer un MTP (DRM) sans autorisation (cf. la loi LCEN). Donc non seulement tu payes mais en plus t'es hors la loi.
  • jarno24 , 22 août 2014 08:52
    Il n'y a rien d'illégal dans mon action. J'achète tous mes livres trouvés sur d'autres plateformes. Je ne fais que les convertir pour pouvoir les lire sur mon kindle. Je ne vois pas où est le problème. A aucun moment je vais bidouiller pour supprimer les drm. A ce moment là on ne fait plus rien. On n'utilise plus iOs ou Android car le problème est le même. On n'utilise plus sa console de jeu etc. Il faut juste vivre avec son temps. Libre à chacun de choisir. Si j'ai choisi le Kindle c'est pour ses qualités techniques, le format etc. S'il m'avait été impossible d'acheter des livres ailleurs que sur Amazon, je me serais tourné vers une autre plateforme.
  • Petaramesh , 25 août 2014 10:31
    J'ai finalement reçu ma Pocketbook Touch 2 Lux. Avis très mitigé (pour ne pas dire franchement déçu). OK, l'écran est bien lisible, l'éclairage bien utile et l'aspect de la machine correct. Mais le système est lent, très lent ; le logiciel largement buggué (même avec le tout dernier firmware). Si l'ajout de livres est reconnu, dès qu'on en enlève ou qu'on en remplace, la « bibliothèque » part en vrille en gardant la référence à des fichiers qui ne sont plus là, ou en ne voyant pas le fichier de remplacement - et l'option permettant de mettre à jour la bibliothèque de force ne fonctionne pas.
    Pour faire un "clic long" (équivalent du clic-droit) sur l'écran, il faut s'y reprendre à 5 fois en moyenne, les autres fois la machine le prend pour un clic court (et change de page ou part dans le menu des fonctions)...
    Le "navigateur web" est si lent qu'il est simplement inutillisable.
    La francisation de l'interface laisse franchement à désirer ("Memory free" traduit par "Mémoire gratuit" (Sic !) au lieu de "libre" bien sûr...) et même si l'on sélectionne le clavier virtuel français (qui ne sait pourtant même pas produire un "ê") par défaut, la machine retombe cependant souvent sur le clavier anglais - et souvent pour la saisie de mots de passe à l'aveugle !
    Le réglage du choix et de la taille de police est pénible car les gestes de "zoom" sont imprécis et la réaction de la machine très lente, et le réglage par menu n'est pas Wysiwyg, donc il faut de longues et pénibles tentatives avant d'obtenir - finalement - le résultat désiré...

    La possibilité de créer des "profils utilisateurs" est enterrée si profond dans les paramètres qu'elle est, en pratique, quasi inutilisable : Pour changer d'utilisateur, il faut faire à la vitesse de l'escargot : « Paramètres / Paramètres supplémentaires / Profils utilisateurs, cliquer sur ton utilisateur, puis "Activer" » Youpi, quoi.

    Et enfin, pour la bonne bouche, le lecteur de carte micro-SD a marché UNE fois sur ma liseuse, et ne reconnaît plus aucune carte depuis, je pense qu'il s'est matériellement cassé au 1er usage.

    Bon, je ne vais pas la renvoyer parce que j'en ai besoin, que la mémoire interne suffit à contenir des centaines de livres, et que j'ai un peu arrêté de toujours me battre contre des moulins à vent, mais je suis déçu, très.

    Pour la bonne bouche, la licence d'utilisation « OH OUI ESPIONNE-MOI FORT ! » comporte un pagraphe totalement sidérant par lequel Pocketbook s'autorise à collecter toutes les données concernant l'utilisateur, son appareil, les catégories, langues, genres et auteurs des livres qu'il lit, la langue de l'interface, l'application qu'il utilise, le temps qu'il met à lire etc... Même si la liseuse semble inclure une option excluant l'envoi de telles données, ils te font quand même « ACCEPTER » un « J'autorise cela et je suis volontaire »... Hébédidon.

    PocketBook, si tu lis ceci, voudrais-tu me renvoyer un appareil avec un lecteur de carte SD qui marche, une licence purgée de cette monstruosité, et un logiciel débuggué ? Tu serais choute...

    Je pense maintenant que si c'était à refaire, j'achèterais tout bêtement la liseuse avec éclairage vendue par Carrefour sous sa marque, qui me semble au moins aussi bonne - à vérifier cependant dans quelle mesure celle-ci est utilisable sans être vissé au magasin de bouquins qui va avec...
  • jpthibout , 25 août 2014 13:05
    J'utilise une Kobo Glo depuis plus d'un an. Je suis d'accord avec les commentaires du test sur cette liseuse.
    Les + : autonomie, qualité de l'écran, compacité, la pochette kobo qui fait que l'écran se met en veille quand on ferme le rabat, je n'ai pas de pb pour changer la taille de la police, en fait j'utilise toujours la police par défaut.
    Les - : rétro-éclairage pas homogène et scintillant, mauvaise réactivité de l'écran au toucher, ergonomie très perfectible pour passer d'une fonction à une autre...très loin d'une tablette... et surf difficile et peu "sexy" pour choisir un livre sur le site... il faut vraiment avoir envie de lire...!
    Conclusions : cette liseuse me donne satisfaction que ce que j'en fais, j'attendrai que passe une génération pour en acquérir une autre plus ergonomique et surtout en encre électronique couleur.
  • Papy Br , 26 août 2014 00:00
    J'ai profité d'une promo sur les Kobo Aura à la Fnac pour en acquérir une. Exclusivement destinée à la lecture en voyage... les longues heures en avion... les attentes dans les aéroports... Elle me rend les services que j'en attendais. Mieux que la "Glo" qu'a un ami.
  • Petaramesh , 26 août 2014 23:21
    Je me suis montré très critique à l'égard de ma Pocketbook, mais je me dois par souci de vérité de reconnaître que leur servcei après-vente s'est montré extrêmement réactif et sympathique, et qu'ils ont accepté d'échanger ma Pocketbook défectueuse sans la moindre difficulté. Il me reste à faire l'échange ;-)
Donnez votre avis

Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter