Canon G5X : le véritable concurrent du Sony RX100 ?

La très bonne ergonomie de la gamme GX

Le pilotage du G5X reprend globalement celle du très bon G7X et se montre aisé grâce à la présence de boutons nombreux permettant d’accéder aisément à la plupart des réglages de base. On retrouve sur l’épaule gauche le traditionnel barillet de sélection des modes. Le bouton de mise sous tension, la bague de zooming entourant le déclencheur et le correcteur d’exposition sont placés à droite du viseur. La première molette de réglage se situe sur la face avant, comme sur certains compacts argentiques des années 1980, et tombe plutôt aisément sous le doigt.

Sur la face arrière, l’ensemble des commandes se trouvent à droite de l’écran. On trouve ainsi la touche de déclenchement de l’enregistrement vidéo au niveau du repose-pouce, puis, en descendant, la touche de mémorisation de l’exposition/suppression, celle de sélection du collimateur AF, puis le trèfle (réglages du flash, du mode AF et de la cadence de déclenchement, du mode macro, d’accès aux informations et au menu rapide) et enfin les boutons lecture et Menu.­­ Bref, tous les principaux réglages sont accessibles assez directement, à l’exception notable et difficilement compréhensible du basculement jpeg / Raw+jpeg qu’il faut aller chercher dans les menus alors que la plupart des formats sont présents dans le quick menu. L’ensemble est enfin complété par la bague crantée autour de l’objectif qui fait office de seconde molette de réglage.

Les menus, accessibles via l’écran arrière, sont clairs et correctement organisés. Certes, la grande variété des fonctions proposées impose une pratique prolongée pour y naviguer aisément, mais c’est le coût pour l’instant inévitable de l’accès à des possibilités avancées et variées destinées aux experts.

Enfin, c’est aujourd’hui incontournable, le G5X est équipé d’une puce wifi NFC permettant une communication aisée avec les smartphones/tablettes.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire