Test Panasonic LX3 : un vrai compact pour les experts

Une très bonne homogénéité

C’est lorsque l’on s’éloigne des conditions idéales de prise de vue (soit l’extérieur en journée) que les choix de Panasonic se révèlent payant. Grâce à l’ouverture de son objectif et au choix d’une définition inférieure, le LX3 s’en sort bien mieux que son concurrent en basse lumière. En effet lorsque le G9 est obligé de monter à 1600 iso, le LX3 photographie à 800 iso. Les résultats ne laissent pas le moindre doute sur la différence.

Photo en extérieurPhoto en intérieur

Quand le lx3 surpasse le G9

De même, face à une scène très contrastée, celui-ci aura nettement moins tendance à brûler les hautes lumières grâce à son programme « exposition intelligente ». Moins définit, mais obtenant néanmoins de bons résultats, il surpasse donc largement le G9 dans toutes les situations qui sortent de l’idéal.

Audacieux en raison de sa faible polyvalence optique, le LX3 est donc sans conteste le compact le plus homogène à ce jour, un argument de première importance pour un compact destiné aux experts qui recherchent une qualité d’image optimale en toute conditions. Associée à la possibilité de filmer en haute définition (1280x720 en 24 images/seconde), cette homogénéité confère à son mode vidéo une qualité jamais atteinte jusqu’ici sur un compact.