Sony DSC-T200, l’appareil photo qui détecte les sourires

1 : Un compact tout en beauté 2 : Une ergonomie contrastée 3 : Le DSC-T200 fait la part belle au tactile 4 : La qualité d'image au niveau du design 6 : Une finition soignée, un design de feu ! 7 : Sony T200 : le design pour seul atout ?

Un appareil qui fonctionne au sourire

Le DSC-T200 vu de côtéAprès le design, c’est la fonction de détection des sourires qui fait office d’argument de vente. Gadget ou fonction révolutionnaire, cette option mérite-t-elle que l’on s’y attarde ? Incontestablement oui ! Et quand bien même les amateurs éclairés mettraient en doute l’utilité d’une telle fonction, son fonctionnement et sa fiabilité valent bien quelques explications.

Un sourire, une photo

Pour profiter de la détection des sourires, il vous faut faire sans le mode auto et régler le T200 sur le mode SCN. Dès lors, l’appareil se met en quête des différents visages présents sur la trajectoire de son capteur. Une simple pression sur le bouton principal donne le signal et au premier sourire la photo est prise.

La détection des sourires du T200 poussée à son paroxysme

Non contents de jouer le simple rôle d’observateurs, nous avons voulu mettre le mode sourire à l’épreuve. Ainsi, face à de multiples sujets le T200 cale son autofocus sur le premier qui esquisse un rictus. Signalons aussi qu’entre deux figures inanimées, des dessins par exemple, le compact de Sony sait faire la différence. Mieux encore, il se déclenche instantanément lorsque le dessin représente une tête souriante. C’est tout simplement époustouflant.

Sommaire :

  1. Un compact tout en beauté
  2. Une ergonomie contrastée
  3. Le DSC-T200 fait la part belle au tactile
  4. La qualité d'image au niveau du design
  5. Un appareil qui fonctionne au sourire
  6. Une finition soignée, un design de feu !
  7. Sony T200 : le design pour seul atout ?