Accueil » Dossier » Coronavirus COVID-19 : n’achetez pas votre masque sur Amazon !

Coronavirus COVID-19 : n’achetez pas votre masque sur Amazon !

Les masques sont en rupture de stock en pharmacie mais vous en trouverez sur internet, voici comment bien le choisir pour vous protéger et protéger les autres.

Image 1 : Coronavirus COVID-19 : n’achetez pas votre masque sur Amazon !

Le masque de protection est devenu en quelques jours l’un des produits les plus recherchés sur internet en France d’après Google Trends. Même si la France est bien préparée et pas encore dans les pays les plus touchés, les français sont préoccupés et se préparent à l’éventualité d’une épidémie.

Parmi les précautions le port d’un masque saute aux yeux, mais est-ce vraiment utile, quel modèle acheter et où ? Nous avons posé ces questions au docteur Jean-Luc Iniguez, praticien attaché de pneumologie pédiatrique à Boulogne (92).

Est-ce utile de porter un masque quand on n’est pas touché par le Coronavirus ?

Docteur Jean-Luc Iniguez : En tant que soignant nous en portons car nous sommes directement exposés si un patient infecté tousse devant nous. Si vous n’êtes pas malade, il est inutile de porter un masque quand vous sortez dans la rue, cela n’a pas de sens. Par contre la question se pose dans les lieux de proximité comme le métro. À moins d’un mètre des autres passagers, objectivement, c’est utile et toujours mieux que de ne pas en porter, mais pour l’instant je n’en porte pas et je prends le métro ! Les patients souffrants d’une pathologie pulmonaire sont plus fragiles face au coronavirus, les masques sont en priorité pour eux.

Quel type de masque acheter ?

Docteur Jean-Luc Iniguez : Pour être efficace, il faut un vrai masque filtrant aux normes FFP2 (Conforme à la norme EN 149 : 2001 Classe FFP2, de 2 à 10€ l’unité selon les quantités et marques). Les masques sont proposés en une seule taille adulte. [NDLR : Pour les enfants il est possible de choisir un masque adulte mais pas trop grand et de l’ajuster au mieux en réglant les élastiques à l’arrière et en pinçant la barrette sur le nez.]   

Le matériel médical ne s’achète pas sur Amazon, eBay ou Le Bon coin !

Dr Iniguez, praticien attaché de pneumologie pédiatrique

Où acheter un masque FFP2 ?

Docteur Jean-Luc Iniguez : Le matériel médical ne s’achète pas sur Amazon, eBay ou Le Bon coin ! Il faut se tourner vers les sites de matériel médical comme Robe ou nmmedical ou Distrimed. Il faut acheter plusieurs masques car il faut le changer régulièrement. À l’usage il s’humidifie et perd ses capacités filtrantes.

Comment se protéger contre le coronavirus ?

Docteur Jean-Luc Iniguez : Il faut faire attention à tout ce que l’on touche, comme les barres d’appui dans les transports et ne pas hésiter à se passer du gel hydrocalcoolique en sortant du métro. Je déconseille aussi de faire la bise ou de se serrer la main en ce moment, comme pendant toutes les épidémies de grippe en France.

Alors faut-il acheter un masque Chirurgical ou FFP2 ?

Le site du gouvernement et celui de l’OMS recommandent l’usage de masque chirurgicaux « pour les personnes malades symptomatiques pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne ». Il est également recommandé aux personnes de retour des zones à risques (Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie).

La France se veut rassurante et promet qu’elle dispose de stocks suffisants, mais indique que ces masques chirurgicaux ne protègent pas de la coronavirus COVID-19. « Le port de ce type de masque afin de ne pas attraper la coronavirus COVID-19, par la population non malade et n’ayant pas voyagé dans les zones à risque n’est pas recommandé et son efficacité n’est pas démontrée », indique le site officiel du gouvernement. Sachez par ailleurs que les masques antipollution sont inefficaces contre les virus.

Où acheter un masque FFP2 ?

Les pharmacies sont dévalisées mais des sites de vente en ligne en proposent à tous les prix. Comme le conseille le Dr Iniguez ci-dessus, il est préférable d’acheter sur un site de confiance pour recevoir un masque conforme à la norme EN 149 : 2001 Classe FFP2. Les sites de matériel médicaux sont eux aussi en rupture, certains proposent de mettre des alertes. Le bon plan du moment reste les sites de bricolages où ces fameux masques FFP2 sont encore disponibles. S’ils sont proposés contre la poussière, ils offrent les mêmes normes filtrantes.

Image 2 : Coronavirus COVID-19 : n’achetez pas votre masque sur Amazon !
« Le bon plan du moment reste les sites de bricolage »
Crédit photo : Leroy Merlin

L’avis de l’OMS sur le port du masque :

Pour l’OMS, le port du masque n’est pas nécessaire si vous êtes en bonne santé. Vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne présumée infectée par le Coronavirus COVID-19, mais également si vous toussez ou éternuez.

Mode d’emploi pour porter un masque de protection contre le Coronavirus COVID-19 :

  • Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon avant de poser le masque.
  • Passer les élastiques derrière la tête, de part et d’autre des oreilles.
  • Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche.
  • Ajuster le masque en pinçant la barrette sur le nez.
  • Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser un masque à usage unique.
  • Enlever le par l’arrière sans toucher le devant du masque et jetez-le dans une poubelle fermée puis lavez-vous les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Les bons gestes pour se protéger contre le Coronavirus COVID-19 selon l’OMS

  • Se laver les mains très régulièrement (avec une solution hydro-alcoolique ou au savon et à l’eau).
  • Éternuer ou tousser dans son coude.
  • Utiliser des mouchoirs jetables.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Aérer les pièces.
  • Limiter le contact physique avec les autres, comme les poignées de mains.
  • En cas de fièvre, de toux et de dyspnée, consulter un médecin sans tarder.

Le numéro info sur le coronavirus COVID-19 : le 0 800 130 000 tous les jours de 09h00 à 19h00.

En cas de doute sur votre état de santé : appelez le 15