Accueil » Actualité » Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes

Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes

Apple et Google ont travaillé main dans la main sur un système utilisant le Bluetooth des smartphones afin de pouvoir retrouver les personnes qui ont été en contact avec quelqu’un atteint par le coronavirus.

Image 1 : Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes
Crédits : Apple / Google x Tom’s Guide

Dans cette période de pandémie de Covid-19, tous les secteurs font leur maximum pour contrer la propagation du virus SARS-CoV-2. Il y a bien sûr les chercheurs qui travaillent à un vaccin ou un traitement, mais aussi les entreprises comme Tesla ou Dyson qui fabriquent des respirateurs, et même les makers qui mettent à profit l’impression 3D pour fournir le matériel manquant aux hôpitaux.

Le Bluetooth pour garder la trace des personnes croisées

C’est maintenant Apple et Google qui s’associent pour fournir une technologie qui pourrait permettre une plus grande efficacité dans la lutte contre la diffusion du coronavirus. En effet, la contagion se fait par contact rapproché entre une personne infectée et une personne saine. Toutefois, on sait maintenant que la transmission est possible même si l’individu ne présente aucun symptôme. Il est donc impossible de savoir si votre collègue ou votre voisin est infecté lorsque vous lui parlez.

Si, plus tard, celui-ci montre des symptômes et s’avère testé positif, il est important de retrouver toutes les personnes avec qui il a pu être en contact physique au cours des derniers jours afin de les tester et les mettre en quarantaine au besoin. Il s’agit alors d’un travail d’enquête qui a montré son efficacité à Taïwan, qui malgré 23 millions d’habitants ne compte que 6 morts officiels. La technologie peut aider. Google et Apple ont donc collaboré à un système Bluetooth Low Energy qui va scanner et enregistrer les identifiants les smartphones alentour.

Image 3 : Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes

Solimo – Savon pour les mains, 0% alcool (4x500ml)

11,99€ > Amazon

Un fort accent mis sur la protection de la vie privée

Dans un premier temps, les données seront alors mises à disposition sous forme d’une API qui sera déployée dans les mises à jour d’Android et iOS dès la mi-mai. Il faudra télécharger une application développée par les agences gouvernementales de santé pour autoriser le traçage. À terme, la fonctionnalité devrait devenir native aux deux systèmes d’exploitation. L’avantage d’un système Bluetooth plutôt que GPS ou d’identification par les opérateurs télécom est l’absence de géolocalisation, ce qui est un plus pour la vie privée. De plus, la clef unique sera remplacée toutes les 15 minutes pour éviter une éventuelle identification nominative. Enfin, les serveurs ne garderont que la trace du contact et pas les identifiants des 2 parties.

Les 2 entreprises insistent sur l’importance qui a été donnée au chiffrement des données, à la protection de la vie privée et à la transparence de fonctionnement du système. Il est clair qu’un système de la sorte ne peut fonctionner que s’il est utilisé de façon massive par les gens. Il faudra donc de la pédagogie pour donner confiance aux possesseurs de smartphones afin qu’ils activent le système et installent l’application. Aucun gouvernement n’a encore indiqué sa volonté d’utiliser la solution ainsi développée, mais les premiers ne devraient plus tarder à réagir.

Image 4 : Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes
Crédits : Apple / Google
Image 5 : Covid 19 : Apple et Google coopèrent pour tracer les contacts physiques entre personnes
Crédits : Apple / Google

Source : The Verge