Accueil » Actualité » Disney décide de boycotter Facebook en réduisant ses dépenses publicitaires sur le réseau social

Disney décide de boycotter Facebook en réduisant ses dépenses publicitaires sur le réseau social

Le Wall Street Journal a rapporté que Disney a considérablement réduit ses dépenses pour les publicités sur Facebook et Instagram à cause des inquiétudes concernant sa gestion des contenus controversés.

L’entreprise rejoint la liste des grandes entreprises qui ont déjà réduit leurs publicités sur Facebook dans le cadre d’un projet visant à obliger Facebook à changer sa façon de gérer les discours haineux et la désinformation sur ses plateformes.

Image 1 : Disney décide de boycotter Facebook en réduisant ses dépenses publicitaires sur le réseau social
Crédit : Morning Brew / Unsplash

Le réseau social aurait perdu une part importante de son chiffre d’affaires à cause du boycott massif par ses annonceurs principaux, qui se battent avec le hashtag #StopHateforProfit. D’autres entreprises comme Coca-Cola, Lego, Starbucks, Verizon, Honda, Hershey, Ben & Jerry’s et Unilever ont retiré des publicités de Facebook et d’autres plateformes sociales. Microsoft a également suspendu sa publicité sur Facebook et Instagram jusqu’au mois d’août.

Disney+ : sortie annulée pour Le Faucon et le Soldat de l’Hiver, pas de nouvelle série Marvel en août

Selon le WSJ, Disney a mis en pause les publicités pour son service de streaming Disney Plus sur Facebook. L’entreprise a également mis en pause les publicités pour son service de streaming Hulu sur Instagram. Disney « s’inquiète de l’application par Facebook de ses politiques concernant les contenus répréhensibles« , a déclaré le Journal.

Disney a dépensé environ 210 millions de dollars pour des publicités Disney Plus sur Facebook aux États-Unis au cours du premier semestre 2020, rapporte le WSJ, et a dépensé 16 millions de dollars pour des publicités Hulu sur Instagram entre le 15 avril et le 30 juin.

Star Wars Bad Batch : une nouvelle série animée arrive sur Disney+ après Clone Wars

Le calendrier du retrait de Disney n’était pas clair car certaines marques ont mis leurs dépenses publicitaires en pause pendant de plus longues périodes. Le rapport ajoute que Disney n’a pas annoncé publiquement qu’il réduisait ses dépenses sur Facebook mais a changé ses plans publicitaires en silence.

Un mouvement de boycott massif

Disney+ a mis en ligne la version non censurée de X-Men Days of the Future Past, Deadpool veut la même

Facebook a déclaré précédemment qu’il modifierait ses politiques pour répondre à ces préoccupations. Les leaders des droits civils à l’origine du boycott se sont cependant plaints sur Twitter que les réunions avec le réseau social ont été décevantes. Ils ont promis de maintenir le boycott jusqu’à ce que des changements plus substantiels soient apportés. La société a échoué à son propre audit sur les questions de droits civils et de discours de haine.

Il est trop tôt pour dire si la participation de Disney au boycott inciterait Facebook à reconsidérer sa position. Il est cependant plus difficile d’ignorer les annonceurs de premier plan comme Disney. Cela pourrait inciter d’autres entreprises plus petites à suivre leur exemple.

Source : Wall Street Journal