Accueil » Actualité » Disney+ dépasse la barre des 160 millions d’abonnés dans le monde

Disney+ dépasse la barre des 160 millions d’abonnés dans le monde

Disney+ se porte toujours aussi bien, même très bien. La plateforme de streaming a déjà dépassé la barre des 160 millions d’abonnés dans le monde. La croissance des abonnés a même dépassé les attentes.

Avec plus de 160 millions d’abonnés dans le monde, Disney+ renforce sa compétitivité face aux concurrents comme Netflix. La plateforme de streaming a partagé ses résultats financiers du quatrième trimestre 2022. Disney+ compte désormais 164,2 millions d’abonnés dans le monde. Non seulement la plateforme de streaming en compte autant, mais elle en a aussi gagné beaucoup en un trimestre.

Disney+
Disney+ © Renato Ramos Puma / Unsplash

Au troisième trimestre 2022, Disney+ avait 152,1 millions d’abonnés. Cela représente donc une augmentation de plus de 12 millions d’abonnés en seulement quelques mois. Pourtant, les analystes s’attendaient à une augmentation de 9,35 millions d’abonnés. Disney+ a donc réussi à exploser les attentes.

À lire aussi > Attention, ce faux e-mail Disney+ cherche à vous voler de l’argent

Disney+ enregistre une croissance exceptionnelle d’abonnés, mais le service n’est toujours pas rentable

Dans une lettre adressée aux actionnaires, la société a déclaré que : « 2022 a été une année solide pour Disney, avec certaines de nos meilleures narrations à ce jour… et une croissance exceptionnelle du nombre d’abonnés à nos services directs aux consommateurs ».

Au total, Disney cumule plus de 235 millions d’abonnés sur toutes ses plateformes de streaming combinées, à savoir Disney+, Hulu et ESPN+. Grâce à ces chiffres impressionnants, Disney a dépassé Netflix pour la deuxième fois. Netflix a effectivement enregistré 223,09 millions d’abonnés au cours du troisième trimestre. Il ne faut pas oublier que Netflix était en chute libre depuis plusieurs mois. La plateforme a perdu 200 000 abonnés au premier trimestre 2022, puis près d’un million au deuxième trimestre. Elle a finalement réussi à en gagner 2,4 millions. Sa nouvelle offre moins chère avec de la publicité devrait aussi lui permettre d’augmenter son nombre d’abonnés.

De son côté, Disney+ qui a prévu une pluie de nouveaux films, séries et documentaires en novembre va aussi lancer une offre avec publicité. Elle sera disponible le mois prochain aux États-Unis, mais sa date de sortie en France est encore inconnue. Enfin, malgré cette croissance exceptionnelle, Disney+ n’est pas encore rentable. Bob Chapek, le directeur général de The Walt Disney Company, s’attend à ce que Disney+ atteigne son seuil de rentabilité en 2024.

Source : BGR