Accueil » Actualité » Google Chrome va bannir les publicités qui ralentissent votre navigateur

Google Chrome va bannir les publicités qui ralentissent votre navigateur

Google Chrome sera bientôt doté d’une fonctionnalité pour exclure les publicités qui consomment abusivement votre bande passante ou votre CPU. Lorsqu’un message publicitaire dépassera les limites fixées par Google, il sera bloqué et remplacé par un message d’erreur.

Avec une concurrence de plus en plus présente, Google ne cesse d’améliorer son navigateur maison pour le rendre à la fois plus rapide, plus agréable, et plus sûr. Bien que la publicité soit au cœur de son activité, la firme s’engage à la limiter lorsqu’elle est trop gourmande en termes de ressources.

Image 1 : Google Chrome va bannir les publicités qui ralentissent votre navigateur
Crédit : Google

Les messages publicitaires sont souvent la clé pour proposer des contenus gratuits, mais n’étant soumis à aucune contrainte, certains d’entre eux abusent des ressources dont ils disposent. Une situation qui nuit à la navigation, et qui réduit l’autonomie des smartphones et des PC portables. Bientôt, Chrome remplacera ces publicités par un message d’erreur lorsqu’elles dépasseront les limites imposées par Google.

Selon Google, moins d’un pour cent des publicités consomment une part disproportionnée des ressources, notamment en terme de bande passante et de CPU. En plus d’occuper votre machine, elles saturent le réseau de données inutiles et vident les batteries et les forfaits mobiles. Certaines le font intentionnellement pour miner de la cryptomonnaie, d’autres ne sont tout simplement pas optimisées ou mal codées. Malheureusement, côté utilisateur, il est relativement difficile de les identifier. C’est là que Google entre en jeu. Chrome va mesurer le volume de données chargé, le taux d’occupation du CPU pour bloquer les messages publicitaires malicieux qui ne respectent pas les règles établies par Google.

Firefox : Mozilla étend le chiffrement SSL aux requêtes DNS pour une confidentialité accrue

Google Chrome exclut les publicités de plus de 4 Mo ou qui utilisent votre CPU plus de 15 secondes

Plutôt que de déterminer arbitrairement où se situe la limite entre une publicité acceptable et une publicité abusive, Google a mené une étude statistique. Il en ressort que 0,3 % des publicités sont responsables de 27 % du trafic réseau et de 28 % d’utilisation CPU du total des ressources utilisées par la publicité. Google a ainsi fixé la limite à 4 Mo de données et à 15 secondes d’utilisation CPU sur une période de 30 secondes coulissante. Cette nouvelle fonctionnalité est en cours d’expérimentation, et devrait être disponible au mois d’août. On peut néanmoins l’essayer dès maintenant avec Chrome bêta 84 en collant « chrome://flags/#enable-heavy-ad-intervention » dans l’omnibarre pour l’activer et « chrome://flags/#heavy-ad-privacy-mitigations » pour la désactiver.

Dans la version 83, Google vient également d’ajouter un système de groupes d’onglets colorés pour offrir plus de lisibilité, et faciliter leur gestion. Une autre fonctionnalité qui vise à améliorer l’expérience utilisateur, mais aussi à conserver ses parts de marché. Safari est en progression, et avec son navigateur Edge, Microsoft est désormais en mesure de faire de l’ombre à Google Chrome.

Windows 10 : Microsoft bouscule ses utilisateurs pour qu’ils utilisent Edge

Source : Chromium Blog