Accueil » Actualité » La Russie bloque Twitter, Facebook et les médias occidentaux

La Russie bloque Twitter, Facebook et les médias occidentaux

Suite à l’invasion de l’Ukraine et les sanctions prises contre la Russie, le gouvernement de Vladimir Poutine aurait bloqué à son tour Twitter, Facebook, les médias occidentaux et les magasins d’applications en ligne.

En réponse aux sanctions occidentales, dont l’interdiction de Russia Today et Sputnik dans l’UE, la Russie aurait aussi pris des mesures. Le gouvernement de Vladimir Poutine aurait bloqué Twitter, Facebook, les médias occidentaux et les magasins d’applications en ligne sur son territoire.

L'application Twitter
L’application Twitter – Crédit : Marten Bjork / Unsplash

Le journaliste Mathieu von Rohr du magazine allemand Der Spiegel a annoncé que la Russie interdit Twitter, Facebook, les médias BBC et Deutsche Welle ainsi que les magasins d’applications. Cependant, il n’a pas précisé s’il s’agit de l’App Store d’Apple et/ou du Play Store de Google. Apple a d’ailleurs déjà coupé les ponts avec la Russie en suspendant toutes les ventes de ses produits.

La Russie restreint l’accès aux médias qui qualifient ses offensives comme étant une invasion ou une guerre

Le média Meduza basé en Lettonie a aussi affirmé de son côté que : « Roskomnadzor, le censeur fédéral russe, confirme qu’il exige désormais des fournisseurs de services Internet à l’échelle nationale qu’ils restreignent l’accès à Meduza ».

Selon les autorités russes, Meduza « a diffusé des informations en violation de la loi ». Par exemple, se référer aux offensives russes en Ukraine comme étant une « guerre » ou même une « invasion » est illégal. D’ailleurs, la Russie menace aussi de bloquer Wikipédia, principalement à cause d’un article sur la guerre en Ukraine.

La semaine dernière, le vice-premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov a demandé à Apple de bloquer l’accès à l’App Store en Russie. La firme de Cupertino n’a pas pris une mesure aussi stricte, mais elle a retiré Russia Today et Sputnik de l’App Store. Finalement, la Russie aurait elle-même bloqué l’App Store sur son territoire. Pour le moment, ces informations n’ont pas encore été officiellement confirmées par Apple, Google, Facebook, Twitter, la BBC et Deutsche Welle. En prenant une mesure aussi stricte, la Russie pourrait causer ce que CNET qualifie de « splinternet », soit un isolement total de la population russe par rapport au reste du monde.

Source : CNET