IPTV illégal : la police frappe, des clients perdent leur signal en plein Euro 2024

Coup dur pour les fans de football abonnés à un service d’IPTV illégal. Une opération importante menée par la police italienne a mis fin à l’activité de 13 suspects accusés de gérer des réseaux de distribution illégaux. Plus d’un million de clients ont perdu leur signal suite aux perquisitions.

IPTV pirate italie euro 2024
© Envato

TF1, M6 et beIN Sports sont les trois diffuseurs de l’Euro 2024 et des matchs de l’équipe de France pendant la compétition. Pour voir toutes les rencontres, les fans de football doivent impérativement s’abonner à cette dernière, qui possède l’intégralité des droits de diffusion.

Plutôt que de payer, une partie des amoureux de ballon rond se tourne vers l’IPTV ou le streaming illégal pour regarder l’Euro 2024 en France et ailleurs. Malheureusement pour les fans italiens, la police vient d’identifier 13 suspects accusés de fournir des services d’IPTV pirates, bloquant l’accès de plus d’un million de clients italiens.

À lire > notre sélection des meilleurs IPTV légales du moment

Une opération de la police italienne coupe le signal d’un million de clients abonnés à des IPTV illégales

Le Gruppi Sportivi Fiamme Gialle, la section dédiée au sport de la police italienne, a effectué des « perquisitions locales et informatiques » sur l’ensemble du territoire afin de stopper l’activité de 13 potentiels administrateurs d’IPTV pirates. Cette opération coup de poing menée pendant l’Euro 2024 serait à l’origine d’une coupure de diffusion brutale pour 1,3 million de clients abonnés à un IPTV illégal.

« Les suspects ont opéré d’une manière innovante en exfiltrant les clés de décryptage nécessaires à la visualisation “en clair” de toutes les chaînes et de tous les programmes télévisés des principaux diffuseurs, qui étaient ensuite, par le biais de serveurs virtuels hébergés chez des fournisseurs de services Internet nationaux et étrangers, diffusés et destinés aux utilisateurs individuels des IPTV illégaux », explique la police italienne.

Évidemment, les ayants-droit soufflent un bon coup après la réussite de l’opération, à commencer par Sky Italia, qui avait déposé une plainte. Depuis 2022, le Gruppi Sportivi Fiamme Gialle est parvenu à mener à bien de nombreuses actions pour endiguer l’activité des fournisseurs d’IPTV pirates.

On ne sait pas encore quelles sanctions la justice réserve aux administrateurs identifiés pendant cette dernière opération, mais elles devraient être lourdes sachant que l’Agcom, l’Autorité italienne pour les garanties dans les communications, peut infliger une amende allant jusqu’à 5000 € aux clients d’IPTV illégales.

Source : TorrentFreak, Calcioweb

  • La police italienne a identifié 13 suspects accusé de fournir des services d’IPTV illégales
  • L’opération a bloqué le signal de plus d’un million de clients
  • Sky Italia, diffuseur de l’Euro 2024 en Italie, avait déposé une plainte pour protéger ses droits

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !