Accueil » Actualité » MacBook M1 : un premier virus apparait sur les nouveaux ordinateurs portables d’Apple

MacBook M1 : un premier virus apparait sur les nouveaux ordinateurs portables d’Apple

Les virus ont toujours été moins répandus sur Mac par rapport aux concurrents sur Windows, mais depuis quelques années maintenant, il n’est plus rare d’être confronté à des virus même chez Apple. Leurs nouveaux ordinateurs, les Mac avec une puce M1, semblent désormais aussi concernés par ces menaces.

Des pirates ont désormais lancé des logiciels malveillants conçus pour fonctionner nativement sur les nouveaux processeurs M1 d’Apple.

Image 1 : MacBook M1 : un premier virus apparait sur les nouveaux ordinateurs portables d'Apple
MacBook Pro 13 M1 – Crédit : Apple

La découverte inquiétante a été faite par Patrick Wardle, chercheur en sécurité et fondateur d’Objective-See. Dans un rapport très détaillé, Patrick a expliqué comment il s’y est pris pour trouver le nouveau malware spécifique à Apple Silicon, nommé GoSearch22, et pourquoi cela est important.

Wardle a découvert le malware sur la plateforme de test antivirus VirusTotal, appartenant à Alphabet. Le virus aurait été conçu à l’origine pour les processeurs x86 d’Intel. D’après le chercheur, cela semble être une variante du célèbre logiciel publicitaire Pirrit. Son but serait alors de collecter les données de l’utilisateur et parsemer l’écran de publicités pour forcer les internautes à cliquer dessus en essayant de les fermer.

Un premier virus découvert sur les Mac M1, et d’autres pourraient suivre

La puce M1, qui est basée sur l’architecture ARM64, possède une architecture complètement différente des processeurs Intel x86-64 utilisés par les MacBook précédents. En conséquence, chaque logiciel et virus doit être adapté pour fonctionner nativement sur ces puces. Récemment, c’est Microsoft Office qui a été adapté pour fonctionner nativement sur les MacBook M1.

Un autre chercheur, Thomas Reed, a déclaré à Wired qu’adapter un logiciel malveillant pour les processeurs M1 « peut être aussi simple que d’appuyer sur un bouton dans les paramètres du programme« , il semble donc que les pirates n’aient pas à faire grand-chose pour adapter leur logiciel malveillant au dernier processeur d’Apple. En conséquence, nous devrions voir à l’avenir de plus en plus de virus sur les nouveaux Mac et MacBook d’Apple.

Pour l’instant, on ne sait pas combien d’utilisateurs de macOS ont été touchés par ce nouveau virus, car aucun utilisateur n’a signalé ce virus sur les forums officiels d’Apple. Tous les ordinateurs avec une puce M1 semblent touchés, donc cela concerne le nouveau MacBook 13 que nous avons pu tester, le nouveau MacBook Air ainsi que le Mac mini M1.

Source : macrumors