Accueil » Actualité » Piraté, Electronic Arts se fiche des menaces des hackers

Piraté, Electronic Arts se fiche des menaces des hackers

Les hackers qui ont récemment piraté Electronic Arts publient maintenant des données volées en ligne dans l’espoir d’extorquer une rançon. L’un des plus grands développeurs et producteurs de jeux vidéo assure que les données en question ne sont pas sensibles.

Après avoir tenté de vendre les données volées à Electronic Arts sur le dark web, les hackers changent de stratégie. Ils partagent désormais des bribes d’informations en ligne. Ils espèrent effectivement pouvoir extorquer une rançon sous la menace de ces données rendues publiques.

Electronic Arts
Electronic Arts – Crédit : Eliot Lash, CC BY-SA 3.0

Au total, les pirates informatiques ont volé 780 Go de données à EA. Il y a notamment le code source de FIFA 21 ainsi que celui du moteur Frostbite. Celui-ci est développé par DICE, une filiale d’EA, qui est derrière la célèbre série Battlefield.

Les hackers essaient de mettre la pression à Electronic Arts, en vain

Apparemment, les hackers n’ont pas trouvé d’acheteur sérieux pour leur 780 Go de données. Ils ont publiquement annoncé qu’ils voulaient extorquer une rançon à EA. Les pirates ont partagé des données sur un forum avec le message suivant : « il y a quelques semaines, nous avons envoyé un mail pour demander une rançon à EA, mais nous n’avons obtenu aucune réponse. Nous publierons donc le code source ». Le code en question qu’ils ont publié en guise de menace comprendrait des outils internes d’Electronic Arts et de sa boutique en ligne Origin.

Les hackers ont ensuite menacé EA : « s’ils ne nous contactent pas ou ne nous paient pas, nous continuerons à publier ». De son côté, Electronic Arts, qui est l’un des plus grands développeurs et producteurs de jeux vidéo au monde et le deuxième en Amérique et en Europe, ne semble pas trop se préoccuper de ces données en fuite.

Un responsable de la société a déclaré le 13 juillet que « nous continuons de croire qu’il n’y a pas de données susceptibles de porter atteinte à la vie privée des joueurs, et nous n’avons aucune raison de croire qu’il existe un risque important pour nos jeux, notre entreprise ou nos joueurs ». Le message est donc clair. Electronic Arts ne compte pas céder et verser un seul centime aux hackers. Nous verrons d’ici peu si le studio changera d’avis quand les pirates mettront leur menace à exécution, s’ils le font.

Source : Screen Rant