Accueil » Actualité » PS5 : pourquoi autant d’exclusivités sortent aussi sur PS4 ?

PS5 : pourquoi autant d’exclusivités sortent aussi sur PS4 ?

De nombreuses exclusivités PS5 qui devaient sortir uniquement sur la console next-gen ont fini par devenir des jeux cross-gen. Elles arrivent donc aussi sur la PS4, mais pourquoi ? Hermen Hulst, le responsable de PlayStation Studios, a donné des explications.

À l’annonce de la PS5, Sony avait prévu de sortir des jeux en exclusivité sur sa nouvelle console next-gen. C’était notamment le cas de Spider-Man : Miles Morales qui a accompagné la PS5 à sa sortie. Plus récemment, Sony a encore une fois changé d’avis avec Horizon : Forbidden West dont 15 minutes de gameplay ont été dévoilées et Sackboy : A Big Adventure qui arriveront aussi sur la PlayStation 4.

Spider-Man : Miles Morales
Spider-Man : Miles Morales – Crédit : Sony

L’une des raisons évidentes pour avoir autant de jeux cross-gen au lieu d’exclusivités est la rupture de stock mondiale de la PS5. D’après la firme japonaise, il sera encore difficile de trouver une PS5 en 2022. Ce n’aurait donc pas été logique de réserver les jeux PS5 à une minorité de joueurs, l’objectif étant évidemment d’écouler le plus possible de stocks.

Sony ne peut pas abandonner les 110 millions de joueurs PS4 du jour au lendemain

À l’occasion de l’Official PlayStation Podcast, Hermen Hulst qui est le responsable de PlayStation Studios est revenu sur de nombreux sujets tels que les sorties PS5 / PS4, la vision de PlayStation en ce qui concerne les portages PC et autres. Il a d’ailleurs notamment annoncé que God of War Ragnarok est repoussé à 2022, mais qu’il sortira bel et bien sur PS4.

En effet, Hermen Hulst a expliqué que « vous ne pouvez pas créer une communauté de 110 millions de propriétaires de PS4 et vous en éloigner, n’est-ce pas ? Je pense que ce serait une très mauvaise nouvelle pour les fans de PS4, et franchement pas de très bonnes affaires ». Les joueurs PS4 n’ont donc pas à s’inquiéter. Sony ne les oublie pas et c’est la raison pour laquelle des exclusivités PS5 sont finalement devenues cross-gen. D’ailleurs, la firme nippone est en train de préparer 25 exclusivités dont près de la moitié sont de nouvelles licences.

Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant que la PlayStation 5 n’aura pas droit à ses propres jeux. Par exemple, Returnal qui est déjà sorti et Ratchet & Clank : Rift Apart attendu pour le 11 juin sont exclusifs à la PS5 et ils le resteront. Enfin, Hermen Hulst n’est pas revenu sur la fuite selon laquelle BioShock 4 serait une exclusivité PS5.

Source : Screen Rant