Meilleur vélo électrique : quel modèle acheter en 2024 ?

L’écologie est depuis quelques années une des principales préoccupations des Français. Cela se remarque notamment avec l’explosion des ventes de VAE ou vélos à assistance électrique. Voici notre comparatif des meilleurs vélos électriques de 2024.

Sommaire

Notre top 3 des vélos électriques

Le premier prix
Vélo électrique posé sur un banc

NCM C5

  • Le rapport qualité/prix
  • L’autonomie
  • Le design

Parfait pour la ville
Vélo électrique posé sur un banc

Shiftbikes

  • Bon rapport qualité/prix
  • Bien adapté à la ville
  • Très bonne autonomie

Le choix de la rédaction
Vélo électrique posé sur un banc

Moma Bikes Ebike 28 Pro

  • Bon rapport qualité/prix
  • Modèle adapté à la ville
  • Autonomie correcte

Les vélos électriques sont actuellement l’un des modes de transport écologique les plus appréciés en France. Dans un marché florissant, il existe désormais des produits répondant à tous les budgets et à tous les besoins. Si vous cherchez un modèle électrique traditionnel, un VTC (Vélo Tout Chemin) ou un VTTAE (Vélo Tout Terrain à Assistance Electrique), il est aujourd’hui facile de trouver son bonheur. De même, pour les citadins, il est possible de se procurer des vélos électriques pliables qui n’ont pas grand-chose à envier aux autres modèles.

Mais quoiqu’il arrive, il est difficile de trouver un vélo de bonne qualité sous la barre des 1000 euros. Acheter un VAE est un véritable investissement, donc mieux vaut ne pas se tromper au moment de son achat. Cependant, certaines aides peuvent permettre de faire baisser les prix. Nous reviendrons sur ce point dans notre partie FAQ. Dans tous les cas, ils ont leurs propres caractéristiques et faire le bon choix peut s’avérer difficile. Afin de vous aider, nous vous proposons cette sélection des meilleurs vélos électriques du moment.

À lire aussi : notre comparatif des meilleures trottinettes électriques

NCM C5, le meilleur premier prix

NCM C5

NCM C5

Le meilleur premier prix

  • Vélo electrique urbain NCM C5 -…

    659€

  • 659€

    Voir l’offre

On aime
  • Le rapport qualité/prix
  • L’autonomie
  • Le design

On n’aime pas
  • La durée de charge
  • L’absence de garde-boue

Le NCM C5 est en termes d’entrée de gamme l’un des meilleurs pour une utilisation urbaine. En même temps, on apprécie son design simple mais particulièrement réussi. Vous pourrez compter sur une autonomie d’environ 90 km à 25 km/h et il faudra 6 heures pour recharger la batterie complètement. Le cadre du vélo est fait d’aluminium et deux tailles vous seront proposées : le M pour les personnes mesurant entre 160 et 179 cm et le L pour celles de plus de 170 cm.

Pour ce qui est du poids, on atteint tout de même les 18 kg, monter ce dernier sur plusieurs étages peut s’avérer sportif. Cependant, dans la pratique, c’est assez léger pour ce type de produit. Le moteur est situé à l’arrière et le vélo possède des freins à friction.

On notera l’absence de suspension avant qui se fait ressentir sur les pavés. Mais quoiqu’il arrive, le NCM C5 est un excellent choix pour ceux qui souhaitent rouler en ville. Il devient un peu difficile à trouver dans le commerce, cependant son prix est bien plus abordable que celui de ses concurrents.

Hitway BK5, le vélo électrique abordable et compact 

Hitway BK5

Hitway BK5

Le vélo électrique abordable et compact 

  • Vélo Électrique pliant – HITWAY BK5…

    499.99€

  • 499.99€

    Voir l’offre
  • 569.99€

    Voir l’offre

On aime
  • Compact
  • Facilement pliable
  • Il atteint la vitesse de 25 km/h
  • Autonomie très correcte pour sa catégorie
  • Son rapport qualité/prix

On n’aime pas
  • Manque de puissance du phare avant
  • Poids assez élevé

Pour les citadins habitués aux transports en commun ou ayant peu de place pour ranger leurs vélos, les produits traditionnels peuvent ne pas convenir. C’est pourquoi nous vous proposons le Hitway BK5, un vélo électrique pliable à un tarif avantageux. En effet, il se plie assez rapidement et la démarche est particulièrement simple. Pour le reste, il embarque un moteur de 250W lui permettant d’attendre la vitesse de 25 km/h.

En bref, la marque n’a pas sacrifié la puissance malgré le petit format. Pour le reste, le fabricant annonce une autonomie variant de 35 à 70 km selon le mode utilisé. Des chiffres plus que corrects pour un produit de cette catégorie. Sinon, on retrouve des roues de 16 pouces, une selle réglable et les freins à disque se révèlent performants. Il est également équipé d’un petit phare à l’avant, mais il faut reconnaître que la luminosité offerte est faible. Enfin, il dispose d’un petit écran LCD affichant diverses informations, dont la vitesse.

Pour conclure, il offre un certain confort d’utilisation malgré sa petite taille. Cependant, ce type de vélo reste destiné à de petits trajets urbains de quelques kilomètres au maximum. Si vous devez rouler sur des moyennes ou des longues distances au quotidien, il va falloir vous tourner vers un des autres vélos de notre sélection. 

Moma Bikes Ebike 28 Pro, un VAE aussi performant qu’abordable

Moma Bikes Ebike 28 Pro

Moma Bikes Ebike 28 Pro

Un VAE aussi performant qu’abordable

  • Velo de Ville Electrique VAE,…

    1,399.99€

  • 1,399.99€

    Voir l’offre
  • 1,399.99€

    Voir l’offre
  • 1,399.99€

    Voir l’offre
  • 1,399.99€

    Voir l’offre
  • 1,399.99€

    Voir l’offre

On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • Modèle adapté à la ville
  • Autonomie correcte
  • Bonne puissance
  • Batterie intégrée au cadre

On n’aime pas
  • Charge lente
  • Poids élevé (25kg)
  • Freins peu efficaces

La marque espagnole Moma Bikes propose un VAE au bon rapport qualité/prix et destiné à la ville : le Ebike 28 Pro. Ce n’est pas le meilleur vélo de sa catégorie, mais à la vue de son tarif, sa fiche technique est très bonne. Pour commencer, le design est classique et il est bien équipé d’un porte-bagages, d’un garde-boue, etc.

Côté technique, il dispose de freins à disque hydrauliques, mais ces derniers ne sont pas vraiment bons dans la pratique. Sinon, ses roues font 28 pouces. Ensuite, on trouve un moteur développant une puissance de 250W. Sur ce point, les performances sont bonnes. D’un autre côté, il dispose d’une batterie de 624 Wh. Cette dernière offre une solide autonomie. Le fabricant annonce jusqu’à 120 km d’utilisation en mode « éco » avant d’être à court d’énergie. Mais évidemment, cette dernière va diminuer selon la fonction sélectionnée (environ 60 km à pleine puissance). D’ailleurs, l’écran est assez grand pour pouvoir lire clairement les informations.

Petit bémol, il existe seulement dans une version destinée aux personnes mesurant entre 170 et 195 cm. De même, il faut environ 6 heures pour le recharger à 100%. En bref, sans être le meilleur VAE du marché, ce Moma Bikes Ebike 28 Pro offre un rapport qualité/prix très intéressant. Ce modèle a la particularité d’être en vente chez de nombreux revendeurs, chose encore assez rare dans ce secteur.

Urbanbiker Viena, le meilleur rapport qualité/prix

urbanbiker viena

Urbanbiker Viena

Le meilleur rapport qualité-prix

  • URBANBIKER Vélo Électrique Viena 23…

    1499€

  • 1499€

    Voir l’offre

On aime
  • Le rapport qualité/prix
  • L’autonomie
  • Confortable

On n’aime pas
  • Des difficultés en montée

L’Urbanbiker Viena rentre dans la catégorie des VTC, c’est-à-dire du vélo tout chemin et, à la vue de ses caractéristiques, il est sûrement le modèle électrique avec le meilleur rapport qualité/prix. Côté technique, on retrouve des roues de 26 pouces, mais dans son ensemble, il pèse tout de même 26 kg. Sur ce point, on peut dire que ce dernier est plutôt lourd. Ce n’est pas le mieux adapté si vous vivez dans un immeuble. Il dispose d’un moteur d’une puissance de 250 Watts pour une vitesse maximale de 25 km/h.

Mais, son principal point fort, c’est son autonomie qui peut atteindre les 160 km. C’est clairement un des meilleurs produits de cette sélection sur cette partie. Sinon, son tableau de bord comprend l’accès à 5 niveaux d’assistance (dont un mode qui bloque la vitesse à 6 km/h) mais aussi un compteur de vitesse, un compteur kilométrique et d’autres informations précises. Pour le temps de recharge, il faudra compter environ 7 heures. Il possède un cadre en aluminium, de suspensions en fourche, de freins hydrauliques et de 7 vitesses.

En bref, c’est un VTC parfaitement adapté aux longs trajets. Dans sa catégorie, il est difficile de trouver mieux et d’ailleurs, on notera que sa prise en main est vraiment simple.

Vélo Mad Urbain 2, le plus design des vélos électriques

Image 1 : Meilleur vélo électrique : quel modèle acheter en 2024 ?

Vélo Mad Urbain 2

Le plus design des vélos électriques

  • Vélo électrique Le Vélo…

    2,049.99€

  • 2,049.99€

    Voir l’offre
  • 2,049.99€

    Voir l’offre
  • 2,937.13€

    Voir l’offre

On aime
  • Son design
  • Son freinage
  • Son autonomie

On n’aime pas
  • Absence de suspension
  • Absence de porte-bagage

Le Urbain 2 de chez Vélo Mad est l’un des dernier-nés du fabricant. Il peut compter sur de bonnes finitions et un très beau design. Il s’agit d’un modèle adapté à la ville qui possède une bonne autonomie pour sa gamme avec environ 70 km. Comme tous les autres, il atteint les 25 km/h et il peut surtout compter sur sa recharge rapide (80 % de la batterie en 1 h 30 et 100 % en 2 h 30). D’ailleurs, la batterie est amovible pour faciliter la recharge. Sur ce point, c’est le meilleur de notre sélection.

Posé sur son cadre en aluminium, on trouve un écran LCD couleur qui permet de gérer 4 niveaux d’assistance. Côté freinage, le vélo est équipé de freins à disque hydrauliques. Et on retrouve des roues de 26 pouces, mais le pneu reste très fin. On notera quand même l’absence d’un porte-bagages malgré un très bon garde-boue et le tout pour un poids de 18 kg. Ce qui est très correct. Pour résumer, c’est un très bon VTC électrique, et il a aussi l’avantage d’être disponible chez plusieurs revendeurs.

Shiftbikes, le vélo électrique abordable et parfait pour la ville

Shiftbikes

Shiftbikes

Le vélo électrique abordable et parfait pour la ville

  • NIGHTSHIFT

    1,139.99€

  • 1,139.99€

    Voir l’offre
  • 1,899.99€

    Voir l’offre
  • 1,899.99€

    Voir l’offre
  • 2,024.92€

    Voir l’offre

On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • Bien adapté à la ville
  • Très bonne autonomie
  • Bon système de freinage
  • Confortable

On n’aime pas
  • Absence de suspensions
  • Temps de recharge un peu long
  • Écran peu ergonomique

Shiftbikes est une des dernières marques arrivées sur le marché du vélo électrique. Actuellement, le fabricant français commercialise uniquement un modèle. Si vous roulez habituellement avec votre deux-roues en ville, ce VAE Shiftbikes est un très bon choix. Pour commencer, il pèse 23,5 kg, ce qui est un peu lourd. Mais il est capable de supporter un poids de 120 kg.

Ensuite, il est adapté pour des tailles de 155 cm à 190 cm, ce qui permet à tout le monde de s’y retrouver. Pour finir, il possède des roues de 26 pouces avec des pneus de 2 pouces d’épaisseur et il embarque tout l’équipement nécessaire. Il dispose d’une béquille, d’un porte-bagage, d’un garde-boue et évidemment de l’éclairage. Mais on regrettera l’absence de suspensions. 

Sinon pour la partie la plus importante, l’autonomie, il n’y a pas de soucis à se faire. Il est équipé d’une batterie de 250 W qui permet de faire environ 70 km avant d’être à court d’énergie. Enfin, on trouve 5 modes d’assistance qu’il est possible de gérer grâce à un petit écran placé sur le guidon. Pour conclure, on peut dire que Shiftbikes a fait une entrée remarquée sur le marché du VAE. Il faut dire que pour un modèle de milieu de gamme, il offre un très bon rapport qualité/prix.

Peugeot EM03 27,5, le VTT électrique selon Peugeot 

Peugeot EM03 27,5

Peugeot EM03 27,5

Le VTT électrique par Peugeot

  • VTT EM03 Blanc TAILLE 53

    1,234.99€

  • 1,234.99€

    Voir l’offre
  • 1,899.99€

    Voir l’offre
  • 1,957.66€

    Voir l’offre
  • 2,051.40€

    Voir l’offre
  • 2,193.42€

    Voir l’offre

On aime
  • Tarif abordable pour sa catégorie
  • Excellent système de frein
  • Batterie intégrée dans le cadre

On n’aime pas
  • Autonomie limitée
  • Poids un peu élevé

Pour ceux qui l’ignorent, Peugeot est depuis très longtemps sur le marché du vélo. Et depuis quelques années, ils ont commencé à commercialiser des produits électriques. Alors pour finir cette sélection, nous vous proposons le Peugeot EM03 27,5. C’est un VTT pour ceux qui recherchent un VTTAE à un tarif abordable. Côté technique, il est équipé d’un système de freins Shimano à disque hydrauliques et il a un poids total de 22,8 kg. Il dispose, comme son nom l’indique, de roues de 27,5 pouces. Enfin, il est doté d’une transmission Shimano de 9 vitesses. 

Sinon, on retrouve une batterie semi-intégrée de 400 Wh, pour une autonomie annoncée de 60 km. Cette dernière se situe sur le cadre en aluminium. Sur ce point, ce n’est pas le meilleur du marché, mais pour ce prix cela reste suffisant. Le moteur, placé à l’arrière, offre une puissance de 250 Watts. Avec ce dernier, franchir la plupart des obstacles ne posera aucun problème. Enfin, il existe dans 3 tailles différentes : S/M/L.

En bref, il faut rappeler qu’en règle général, les VTTAE ont des prix très élevés. C’est pourquoi, le Peugeot EM03 27,5 est un modèle très intéressant. Son tarif n’est pas excessif et ses performances sont plus que correctes. Il est un choix tout désigné pour les personnes qui veulent s’essayer au VTT électrique. 

💳 Quel prix pour un bon vélo électrique ?

Aujourd’hui, il existe des modèles pour tous les goûts et à tous les prix. Mais si vous souhaitez en acheter un bon, il faudra débourser entre 1500 € et 2000 €. Pour les sportifs qui souhaitent se procurer un VTTAE il faudra compter entre 2500 € et 4000 € pour du matériel de bonne, voire de très bonne qualité.

En dessous de 800 €, on se retrouve généralement avec des produits de piètre qualité, ce que nous vous déconseillons. Mais il existe une autre solution. En effet, il est également possible de transformer son vélo traditionnel en une version électrique. Cependant, il existe des aides si vous voulez vous procurer le vôtre. C’est un point à prendre en compte et nous allons évoquer ce point plus largement dans une autre partie.

Pour finir, si vous vous tournez vers le marché de l’occasion, il va être possible de trouver des produits très intéressants aux environs de 1000 euros. Enfin, les différentes aides proposées par l’Etat concernent désormais les vélos d’occasions en plus des modèles neufs. Consulter ce marché, peut donc être une bonne idée.

🧐 Quelle marque de vélo électrique choisir ? 

Actuellement, de nombreux fabricants sont présents sur le marché du vélo électrique. Certains sont spécialisés dans les VTTAE, les VTC, les modèles classiques voire les trois. Les constructeurs traditionnels comme Cannondale (spécialiste du VTT), Trek, Lapierre ou même Peugeot se sont adaptés à ce nouveau mode de transport. Mais il y a aussi de nouvelles entreprises qui se sont imposées dans ce secteur. On peut citer VanMoof, Cowboy ou Urbanbiker.

Côté français, on trouve les marques Moustaches Bikes (entreprise installée dans les Vosges) ou bien Voltaire. Cette dernière a la particularité de proposer des VAE adaptés à la ville avec un design vintage. Même Xiaomi ou bien Lidl avec son Crivit X (que nous avons testé) se positionnent sur ce domaine. Dans tous les cas, vous aurez l’embarras du choix, et généralement tous noms que nous venons de citer proposent des produits de qualité. 

🚲 Quels sont les avantages d’un vélo électrique ?

En plus d’être écologique, le vélo à assistance électrique à un principal avantage : se déplacer en réalisant peu d’efforts. Il est idéal pour se mouvoir sans transpirer, ce qui peut-être intéressant quand on peut utiliser son deux-roues pour aller au travail. Même si la pratique de ce dernier est assistée, elle n’en reste pas moins sportive et donc bonne pour la santé. D’après certaines études, le vélo électrique serait même meilleur pour la santé que sa contrepartie traditionnelle. De plus, les différents modes d’assistance que proposent la pléthore de modèles permettent à chacun de piloter à son rythme. 

Quoiqu’il en soit, il s’agit d’un mode de déplacement alternatif à la voiture ou aux transports en commun pour ceux qui réalisent des trajets assez courts. De plus, l’autonomie est rarement un problème pour ce genre de produit. Vous pourrez vous rendre plusieurs fois au travail avant de devoir le recharger.

C’est d’ailleurs un mode de transport qui ne cesse de se développer. A tel point que des marques spécialisées dans l’informatique comme Acer propose désormais leur propre modèle.

😐 Quels sont les inconvénients d’un vélo électrique ? 

Parmi les inconvénients, on peut parler du fait que certains vélos électriques ont une autonomie limitée. C’est surtout le cas, pour les produits les plus abordables. Même si dans l’ensemble, il est assez rare de se retrouver sans batterie, cela reste une possibilité. Tout va dépendre du type de trajet réalisé. Mais le principal inconvénient se trouve dans la batterie elle-même. Si cette dernière tombe en panne, la remplacer peut coûter cher (entre 300 € et 600 € pour les modèles répandus). Et généralement, l’investissement initial est très important par rapport à des deux-roues classiques.

🤔 VTC et VTTAE : lequel choisir ? 

Si vous hésitez entre les deux modèles, nous allons ici vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux.

  • Le VTC (Vélo Tout Chemin) électrique est destiné aux personnes roulant en ville (pour aller au travail), mais qui aiment aussi se balader sur des chemins peu accidentés. Ce sont des produits polyvalents et bien moins chers par rapport aux VTTAE.
  • Les VTTAE (Vélo Tout Terrain à Assistance Electrique), visent des sportifs ou en règle général, les amateurs de randonnées. Ses pneus sont plus larges et donc mieux adaptés pour les terrains accidentés. Cependant, leurs tarifs sont généralement exorbitants. Les premiers prix se situent aux environs de 2000 euros, mais les versions haut de gamme peuvent aisément dépasser les 4000 euros.

💶 Comment obtenir une prime d’achat pour un vélo électrique ?

La prime d’achat pour un vélo électrique, connue maintenant sous le nom de Bonus Vélo, nécessite certains prérequis. Les seuils d’éligibilité ont été rehaussés l’année dernière et sont toujours valables pour l’année 2024. Par exemple, un particulier avec un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 6 358 € pourra bénéficier jusqu’à 400 € d’aides pour un modèle électrique et jusqu’à 2000 euros pour les cycles aménagés.

Pour bénéficier de ce coup de pouce financier, il doit avoir certaines caractéristiques :

  • Être neuf
  • Ne pas avoir une batterie contenant du plomb 
  • Être un vélo à pédalage assisté : il doit avoir un moteur dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsqu’il atteint une vitesse de 25 km/h.
  • Il ne doit pas être cédé par l’acquéreur dans l’année suivante son acquisition.

Une personne ne peut obtenir une aide qu’une seule fois. 

Dans l’ensemble, les aides pour l’achat d’un VAE se situent entre 300 € et 400 €. Cependant, les modèles aménagés pour permettre le transport de personnes ou de marchandises peuvent bénéficier d’aides allant jusqu’à 2000 €. Pour connaître les aides dont vous pouvez bénéficier, il faut vous rendre sur le site : economie.gouv.fr.

Cependant, depuis le 1er janvier 2024, il y a une nouvelle subtilité. En effet, un vélo d’occasion, s’il est vendu par un professionnel, peut bénéficier d’une réduction.

💰 La prime à la conversion pour l’achat d’un vélo électrique

La prime à la conversion pour l’achat d’un vélo est toujours possible en 2024. Pour ce faire, il faut mettre au rebut son ancien véhicule diesel ou essence et répondre à certains critères. 

  • Être majeur 
  • Être domicilié en France 
  • Acheter un vélo électrique ou le louer pour une durée de deux ans minimum
  • Avoir un revenu fiscal inférieur ou égal à 24.900 €

Cette prime peut atteindre au maximum 3000 €, mais la somme va dépendre de nombreux facteurs. Cela concerne les vélos neufs comme les modèles d’occasion. Pour plus de renseignements, nous vous conseillons de vous rendre directement dans la section dédiée du site écologie.gouv.

prime à la conversion vélo électrique
© Lidl

🔌 Combien coûte un vélo électrique en matière d’électricité ?

Malgré la hausse des prix de l’énergie au cours de la dernière année, un vélo électrique reste financièrement intéressant. La première chose à prendre en compte, c’est le type de batterie. Il existe différents modèles avec des capacités allant de 250 Wh à 750 Wh. Il faut savoir qu’en France le prix de l’électricité se calcule en kWh et actuellement son prix est d’environ 0,2 € par kWh.

Si on prend un exemple concret, avec une batterie de 500 Wh, le prix de recharge se calcule de la manière suivante : 0,500 x 0,2 = 0,1 €. 

En partant de ce calcul, si votre batterie à une autonomie de 70 km, le coût pour 1000km sera le suivant : 0,1÷70*1000 = 1,4 soit un coût moyen de 1,4 € pour 1000 km.

Financièrement, il est difficile de faire mieux qu’un vélo à assistance électrique pour ses trajets journaliers. Pour finir, ces chiffres peuvent varier, notamment à cause de l’inflation actuelle.

📒 Quelles sont les réglementations à respecter avec un vélo électrique ?

Il y a tout d’abord les règles de base quand on achète un vélo qu’il soit électrique ou non. Au moment de l’achat, il doit être muni de feux avant et arrière, de signalisation visuelle, d’un avertisseur sonore et équipé de deux systèmes de freinage indépendants, agissant sur chacune des deux-roues. Il doit aussi être monté, réglé et accompagné d’une notice imprimée.

Ensuite viennent certaines spécificités pour les VAE.

  • La vitesse maximum doit être de 25 km/h (au-dessus de cette vitesse, votre vélo devient un cyclomoteur aux yeux de la loi).
  • Les batteries doivent être recyclables (attention aux batteries au plomb).
  • La puissance du moteur doit être inférieure ou égale à 250 Watts.
  • La sécurité du chargeur doit être assurée.
  • Doit être conforme aux exigences de sécurité.

En termes d’exigences de sécurité, une attestation du fabricant permet de le prouver. Mais si vous ne recevez pas ce certificat, il doit au moins y avoir écrit « conforme aux exigences de sécurité » sur le cadre. Attention, cette norme est obligatoire si vous souhaitez toucher des aides de l’Etat au moment de l’achat.

🚴 Quels sont les équipements obligatoires en vélo électrique ?

Sur ce point, les règles sont similaires à celles d’un vélo classique. La loi rend le port du casque obligatoire pour toutes les cyclistes et passagers de moins de 12 ans. Il reste fortement recommandé de porter un casque pour tout usage d’un modèle électrique ou non. Le port d’un gilet réfléchissant est également obligatoire lorsque l’on circule de nuit.

🏎 A-t-on le droit de débrider un vélo électrique ?

Non, un vélo électrique ne doit normalement pas dépasser les 25 km/h. Mais comme pour les trottinettes, il est possible de les débrider. Depuis 2019, cette pratique est considérée comme un délit et une chose dangereuse à faire. Cependant, il existe des modèles à la vente qui dépassent les 25 km/h qui sont plus connus sous le nom de Speed Bike et sont capables d’atteindre les 45 km/h. Mais il est important de rappeler que si votre moteur dépasse les 250 Watts et que le vélo peut dépasser les 25 km/h, il entre automatiquement dans la catégorie des cyclomoteurs ! Vous aurez alors besoin d’un autre type d’assurances, d’une immatriculation, de porter un casque adapté, etc.

🪫 Quelle est la durée de vie d’une batterie de vélo électrique ?

La batterie est l’élément le plus important dans un vélo à assistance électrique. Il en existe deux types : au plomb et au Lithium-ion. Comme expliqué précédemment, utiliser une batterie au plomb est fortement déconseillé. C’est pour cela que nous parlerons uniquement des batteries lithium-ion. On estime leur durée de vie entre 5 et 6 ans, en partant du principe qu’elle recevra entre 500 et 600 cycles de rechargement.  

Le choix de la marque qui équipe votre vélo est important. Par exemple, un grand fabricant, comme Panasonic, peut garantir une pureté de l’électrolyte, la solution gélifiée utilisée dans les batteries. Plus une batterie dispose de cellules de qualité, meilleure est sa durée de vie. Dans tous les cas, il est important de bien stocker son vélo pour préserver la batterie. Il faut que les températures soient ambiantes (entre 10 °C et 20 °C) et le lieu doit être protégé de l’humidité.

🧑‍🔧 Quel coût pour les réparations d’un vélo électrique ?

Pour commencer, réaliser l’entretien de son vélo une à deux fois par an est important, et cela vous coûtera en moyenne entre 30 € et 100 € selon le lieu. En termes de prix des pièces, tout va dépendre de celles à changer et du lieu des réparations. Voici une moyenne de prix des réparations par pièce :

  • Freins: environ 20 €
  • Cadre: environ 100 €
  • Fourche: environ 30 €
  • Chaîne: environ 15 € ( 40 € si changement de chaîne, cassette et plateau)
  • Suspension: environ 50 € 
  • Moteur: à partir de 300 €
  • Batterie: entre 40 € et 120 €

Il vous faudra parfois aussi compter un tarif horaire supplémentaire de quelques dizaines d’euros en boutique. Enfin, ces chiffres peuvent varier d’une enseigne à l’autre.

⚖️ Faut-il assurer un vélo électrique ? 

L’assurance n’est pas obligatoire pour le vélo à assistance électrique dont la puissance ne dépasse pas 250W et dont l’assistance n’est pas activée au-delà de 25km/h. Vous pouvez toujours souscrire à la garantie responsabilité civile ou à la garantie accident. La première couvrira les dommages causés à d’autres personnes, la seconde ceux causés à votre vélo et à votre personne (à l’exception, « d’une faute inexcusable »). Vous pouvez aussi souscrire à un contrat spécifique pour couvrir votre VAE en cas de vol, mais faite attention, tous les contrats ne couvrent pas ces derniers.

🔐 Comment éviter de se faire voler son vélo électrique ? 

De nos jours, les vols de vélos électriques sont de plus en plus fréquents. Pour éviter ce type de mésaventure, il existe quelques règles importantes pour protéger son bien. Voici nos conseils pour éviter les vols.

  • Enlever la batterie : en effet, cela risque de fortement décourager les voleurs. Sans cette dernière, votre vélo a moins de valeur et surtout, il ne va pas être facile à déplacer. Seul bémol, tous les modèles ne disposent pas d’une batterie amovible.
  • Marquer votre vélo : on parle ici de graver un numéro unique via le système Bicycode. Ce dispositif est obligatoire depuis 2021 et va vous permettre de signaler le vol de votre vélo, et même de le récupérer si la police a trouvé celui-ci. La démarche coûte quelques euros, et certains prestataires la proposent gratuitement. 
  • Utiliser un antivol : c’est la solution la plus basique, mais aussi la plus efficace. On conseille généralement les produits en U. Ces derniers assurent la meilleure protection. D’ailleurs, vous pouvez en utiliser un deuxième pour plus de sécurité. 
  • Installer un traceur : ce type d’objet est surtout intéressant en cas de vol. Il va vous permettre d’aisément retrouver votre vélo. Il existe des produits dédiés et d’autres comme l’Apple Air Tag qui est une solution peu onéreuse et facile à cacher. Cependant, faites en sorte qu’il soit le moins visible possible. 

Pour finir, comme dit précédemment, il est toujours bon d’assurer son vélo électrique pour éviter les problèmes en cas de vol. Sinon, il est également conseillé de garer son vélo électrique en intérieur si cela est possible. 

À lire aussi : notre sélection des meilleurs traceurs GPS de 2024

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !