Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook

Puce Intel Alder Lake haut de gamme, écran LCD 3K, Webcam Full HD, etc. L’Inspiron 16 Plus version 2022 offre un équipement complet et performant. Le tout pour un prix raisonnable.

Image 1 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
9/10

Dell Inspiron 16 Plus 7620

On aime
  • Haute définition d'affichage
  • Grande polyvalence
  • Webcam Full HD
  • Bonne autonomie
  • Bonne colorimétrie de la dalle LCD
  • Lecteur SD
  • Lecteur d'empreintes digitales
  • Chargeur USB C puissant…
On n’aime pas
  • … mais recharge finalement assez lente !
  • Faible luminosité de l'écran
  • Webcam incompatible Windows Hello
  • Disparition du pavé numérique
Verdict :

Le Dell Inspiron 16 Plus est une configuration polyvalente, très bien équipée, qui ne souffre que de quelques petits défauts. Pour une utilisation bureautique ou pour utiliser certains jeux peu exigeants en 3D, sa puce graphique Intel Iris Xe suffit. Si on désire plus de performances, pour jouer ou travailler, les GPU Nvidia GeForce RTX 3050 et RTX 3060 sont disponibles. En revanche, si on désire un affichage de meilleure qualité (OLED), il faut se tourner vers un PC portable de la série XPS.

L’Inspiron 16 Plus est disponible sur le site de Dell en trois versions : 14, 15,6 et 16 pouces. Dans ce dernier format, qui tend à remplacer le traditionnel format 15,6 pouces chez certains constructeurs, on trouve l’Inspiron 16 (puce Intel Alder Lake U), l’Inspiron 16 2-en-1 (puce Intel Alder Lake P) et l’Inspiron 16 Plus (puce Intel Alder Lake H), dont le nouveau modèle est disponible depuis peu et que nous avons donc testé. Rappelons qu’il s’agit d’un PC portable multimédia, doté d’un équipement pouvant satisfaire tous les besoins bureautiques, multimédia, voire même ludiques (en fonction de sa puce graphique).

Le modèle 7620 est disponible uniquement avec la puce Intel Core i7-12700H. Il s’agit du processeur haut de gamme de la dernière génération Intel Alder Lake H que l’on rencontre le plus souvent dans les ultrabook (il est également présent dans le Huawei Matebook D 16 2022 ou l’Acer Swift 3 OLED, par exemple). En ce qui concerne l’affichage, l’Inspiron 16 Plus ne s’embarrasse pas de plusieurs options. Sa dalle LCD mate, de 16 pouces et au format 16:10, n’est pas tactile et supporte une définition 3K, soit 3072 x 1920 pixels.

Image 2 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le prix de base de l’Inspiron 16 Plus, qui correspond au modèle que nous avons testé, est de 1252,99 €, avec 16 Go de mémoire, un SSD de 512 Go et sans puce graphique dédiée. L’affichage est donc géré par la puce graphique intégrée Intel Iris Xe. Deux autres modèles embarquent quant à eux une puce Nvidia GeForce 3050 (1599 €) ou RTX 3060 (2099 €).

Parmi les concurrents, au même format, que nous avons testés depuis le début de l’année 2022, on peut citer les configurations suivantes :

  • Acer Swift Edge, dont l’écran OLED 4K et le processeur AMD Ryzen 7 6800U nous ont séduits.
  • LG Gram 16Z90Q, qui se distingue par un poids plume (seulement 1,2 kg !).
  • Huawei Matebook D 16 2022, qui offre un équipement complet, comprenant en particulier une Webcam Full HD.

On pourrait même mettre en avant le fait que certains modèles Dell XPS 15 ou XPS 17 pourraient presque être – eux aussi – considérés comme des concurrents de l’Inspiron 16 Plus. Ces configurations proposent certains composants plus performants que ceux de l’Inspiron. Par exemple, pour le processeur, on peut choisir un modèle Core i9 (avec une puce graphique Nvidia GeForce RTX 3050 Ti ou RTX 3060), pour de meilleures performances. De plus, les options d’affichage sont plus nombreuses. En effet, ils peuvent être équipés d’un écran LCD Full HD ou tactile 4K, ou d’une dalle OLED tactile 3,5 K (3456 x 2160 pixels) pour le XPS 15. Le revers de la médaille étant bien sur que le prix de ces configurations est nettement plus élevé que celui de l’Inspiron 16 Plus (lire notre test du Dell XPS 17 9720).

Design : exit le pavé numérique et arrivée d’une Webcam 1080p

L’Inspiron 16 Plus mesure 35,7 x 25,2 x 2 cm pour un poids de 1,85 kg. Il est donc sensiblement plus lourd que le LG Gram 16Z90Q ou l’Acer Swiff Edge, qui ont le même format et ne pèsent pourtant que 1,2 kg. Même le Huawei Matebook D 16 2022 est légèrement plus léger (1,7 kg). En revanche, l’Inspiron 16 Plus est plus léger que… le Dell XPS 15 9520 (avec écran OLED 3,5 K tactile et Nvidia GeForce RTX 3050 Ti), dont le poids flirte avec les 2 kg (lire notre test du Dell XPS 15 9520).

Image 3 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toute sa surface est habillée du même revêtement que celui du PC portable de l’année dernière. C’est une bonne chose car il a l’avantage d’assez peu retenir les traces de doigts. Et elles disparaissent très facilement si on frotte un peu du bout de l’index…

Image 4 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Webcam 1080p – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La principale nouveauté de l’équipement externe réside dans le remplacement de la Webcam 720p par un modèle Full HD (ou 1080p, soit 1920 x 1080 pixels). Ainsi, l’Inspiron 16 Plus offre un équipement plus performant pour les vidéoconférences que tous les modèles XPS lancés cette année (lire notre test du Dell XPS 13 Plus). En revanche, la Webcam 720p présente sur les PC portables de la gamme XPS est en mesure de capturer une image infra rouge, ce qui lui permet d’effectuer une reconnaissance très précise du visage de l’utilisateur, afin de déverrouiller l’accès au PC portable, grâce à la technologie Windows Hello de Microsoft.

Au final, complétée par deux 2 micros, la Webcam capture des images de bonne qualité lorsqu’on converse avec ses amis ou ses collègues, par exemple via Skype. Et, lorsque la conversation est terminée, les paranoïaques peuvent faire glisser un petit panneau devant le capteur vidéo de la Webcam, afin de garantir une confidentialité maximale en empêchant la Webcam de filmer. Précisons que ce dernier était déjà présent sur l’Inspiron 16 Plus de l’année dernière et qu’il est toujours absent des PC portables de la série XPS (!).

Image 11 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bizarrement, le clavier de l’Inspiron 16 Plus ne comporte plus le pavé numérique qui était présent sur le précédent modèle (dont le clavier exploitait mieux la largeur du PC portable). Signalons que le pavé numérique est également absent des ultrabooks Huawei Matebook X Pro et Acer Swift Edge, alors que LG a réussi à l’intégrer sur son Gram 16Z90Q (lire notre test du Huawei Matebook X Pro 2022).

Si le clavier offre une bonne qualité de frappe, il ne comporte aucune touche spéciale, qui permettrait de désactiver les micros ou d’accéder à une application spécifique développée par le constructeur. Il est complété par un pavé tactile de bonnes dimensions. On peut juste regretter que le cerclage métallique qui l’entourait sur le précédent Inspiron 16 Plus ait lui aussi disparu. En effet, il apportait une touche sophistiquée tout en facilitant le repérage du pavé tactile dans la pénombre…

Image 12 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, on retrouve le lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton de démarrage. Pour le reste, la connectique de l’Inspiron 16 Plus demeure inchangée par rapport au modèle de l’année dernière :

  • 2 ports USB A 3.0.
  • 1 port USB C compatible Thunderbolt 4.
  • Une sortie vidéo HDMI 2.0.
  • Un lecteur de cartes mémoire SD.

On note que le connecteur d’alimentation du précédent modèle n’est plus à l’ordre du jour, puisque Dell fournit désormais un chargeur USB C, plus pratique. Et, pour les transferts de données sans fil, l’Inspiron 16 Plus est compatible Wi-Fi 6E et Bluetooth 5.2.

Pour le son, si on désire regarder un film sans casque audio, l’Inspiron 16 Plus est équipé de quatre haut-parleurs, placés au dessus du clavier. Ces derniers ont une puissance totale de 8 W, ce qui suffit pour mettre un peu d’ambiance dans une pièce en écoutant de la musique. Par défaut, ils délivrent un son de qualité moyenne. Toutefois, grâce à l’application MaxxAudio Pro et son égaliseur à 10 bandes, on peut obtenir au final un son satisfaisant (certes qui manque quelque peu de basses comme très souvent sur les PC portables).

  • Meilleur PC portable étudiant : à moins de 500 €, quel ordinateur pas cher choisir ?

Une dalle LCD peu lumineuse mais offrant une bonne colorimétrie

La grande dalle LCD de 16 pouces de l’Inspiron 16 Plus est mate. Elle offre donc un bon confort d’affichage en toutes circonstances, sans les nombreux reflets qui pourraient parasiter l’image lorsqu’on regarde un film ou une série par exemple (sur les dalles OLED par exemple !). Et même dans un cas de figure extrême, avec des sources lumineuses placées juste devant l’écran (comme sur la photo ci-dessous), les reflets sont très atténués.

Image 19 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’écran affiche des images précises, avec une définition 3K, soit 3072 x 1920 pixels. C’est plus que le mode QHD (2560 x 1600 pixels) que l’on rencontre sur plusieurs ultrabooks récents (Acer Swift 5, LG Gram et Lenovo Yoga Slim 7i Carbon), mais moins que le mode 4K, ou 3840 x 2160 pixels (définition de l’Acer Swift Edge par exemple). Ce n’est pas une mauvaise chose car une trop haute définition sur une dalle de 16 pouces peut rendre la lisibilité plus difficile.

Pour ce qui est de la fréquence d’affichage, à l’instar des autres ultrabooks de la gamme XPS, Dell se contente d’un mode 60 Hz.

Pour ce qui est des performances de la dalle LCD, Dell annonce une luminosité maximale de 300 nits. Rappelons que le constructeur fournit une application appelée CinemaColor qui permet de changer le profil d’affichage en fonction du type d’applications utilisé. Quatre profils pré définis sont proposés : Cinéma, Sport, Comfortview (sans lumière bleue la nuit) et Animation (?). De plus, il est possible de personnaliser chaque profil en modifiant divers paramètres (saturation, température et contraste).

Image 26 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Dans les faits, d’après ce que nous avons pu vérifier à l’aide de notre sonde X-Rite i1DisplayPro Plus, la luminosité maximale s’élève à 284 nits (sans utiliser l’application CinemaColor), ce qui est donc très proche de la promesse du constructeur.

En revanche, dans l’absolu, cette valeur demeure toutefois assez basse, puisque la luminosité maximale moyenne des ultrabooks – depuis environ un an – s’établit aux environs de 350 – 370 nits et que l’on considère que la luminosité maximale est bonne lorsqu’elle est comprise entre 450 et 600 nits.

Image 27 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, la température moyenne des couleurs est de 6581 K, ce qui symbolise un affichage parfaitement neutre, avec un blanc ni bleuâtre, ni jaunâtre.

Le taux de contraste moyen, quant à lui, a été mesuré à 1455:1, ce qui est assez satisfaisant, sans plus. Cette mesure s’avère quasiment identique à la valeur mesurée sur le précédent Dell Inspiron 16 Plus. En revanche, les écrans des Dell XPS 13 Plus et XPS 13 9315 s’avèrent nettement plus lumineux (respectivement 534 et 478 nits) et contrastés (respectivement (1781:1 et 1817:1).

Image 28 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, l’écran de l’Inspiron 16 Plus offre une excellente colorimétrie. En effet, la fidélité des couleurs est satisfaisante, puisque le Delta E moyen mesuré est de 2.4. Cela traduit le fait que les couleurs affichées sont si proches des teintes théoriques parfaites que l’œil ne peut pas voir la différence (il faut que le Delta E soit inférieur à 3 pour cela).

Des performances haut de gamme, sans puce graphique dédiée

Pour offrir de bonnes performances à son Inspiron 16 Plus, Dell n’offre qu’un seul choix pour l’instant sur son site : un processeur Intel Core i7-12700H (puce Core i7 la plus performante de la douzième génération d’Intel). Rappelons qu’il s’agit d’un modèle à 14 cœurs, dont 6 offrant de hautes performances (P core), multi threadés et cadencés à 4,7 GHz en mode Turbo, et 8 cœurs dits “efficaces” (E core), pouvant atteindre une vitesse maximale de 3,5 GHz.

Image 29 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook

Il n’est donc pas étonnant de constater que les performances, en termes de calculs purs, sont excellentes. Par exemple, avec l’application Cinebench R12, les indices en mode multi thread et mono thread sont parmi les plus hauts jamais observés : respectivement 5763 et 597. Le PC portable s’avère donc parfaitement adapté à l’utilisation d’applications qui effectuent des calculs intensifs (CAO, synthèse d’images 3D, montage vidéo, retouche photo, etc.).

Image 30 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour gérer l’affichage, à la différence avec l’Inspiron 16 Plus que nous avons testé l’année dernière, le modèle 7320 n’embarque plus de puce graphique dédiée. En effet, alors que la configuration pourrait être dotée d’un processeur graphique Nvidia GeForce RTX 3050 ou RTX 3060, le PC portable que nous a fourni le constructeur n’exploite que la puce graphique intégré au Core i7. Il s’agit donc de la puce Intel Iris Xe, avec ses 96 unités d’exécution activées (le maximum !).

Image 31 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook

Comme nous l’avons déjà indiqué depuis son apparition, la puce Intel Iris Xe apporte une bonne polyvalence au PC portable. Par exemple, son indice 3D Mark en Full HD s’élève à plus de 2000. Précisons que les seules configurations qui ont fait mieux – sans GPU – sont l’Asus Zenbook S13 OLED et l’Acer Swift Edge, qui exploitent tous les deux le processeur AMD Ryzen 7 6800U (avec la puce graphique AMD Radeon 680M intégrée). En effet, ces PC portables ont obtenu un indice 3D Mark d’environ 2200, soit 10 % de mieux que l’Iris Xe…

La puce graphique Intel Iris Xe est suffisamment performante, en Full HD (1920 x 1200 pixels), pour faire fonctionner certains jeux sophistiqués dans d’assez bonnes conditions. Ainsi, par exemple, The Division 2 offre une excellente fluidité en mode graphique Bas (46 images par seconde). Les animations s’avèrent encore assez satisfaisantes si passe en qualité graphique Moyenne (26 images par seconde).

D’autre part, si on exploite la définition d’affichage QHD (2560 x 1600 pixels), en qualité basse, le jeu fonctionne avec 31 images par seconde en moyenne, ce qui est très correct ! En revanche, si on décide d’exploiter la pleine définition de l’écran, soit 3072 x 1920 pixels, la fluidité baisse sous la barre des 30 images par seconde (23 images par seconde), ce qui est trop bas pour jouer dans de bonnes conditions.

Image 38 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Avec une application un peu moins sophistiquée graphiquement, comme Fortnite, l’Inspiron 16 Plus procure une bonne expérience de jeu. En effet, en Full HD et avec une qualité graphique Elevée, le compteur est bloqué la plupart du temps à 60 images par seconde !

Grosse batterie, bonne autonomie bureautique et recharge assez lente

La batterie de l’Inspiron 16 Plus a une grande capacité : 86 Wh. Le PC portable est donc équipé pour offrir une bonne autonomie, d’autant plus qu’il n’exploite pas de puce graphique dédiée comme le modèle de l’année dernière. Vérifions ça !

Image 39 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook

Comme d’habitude, après avoir ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits, nous avons lancé le test d’autonomie Modern Office intégré à l’application PC Mark. L’Inspiron 16 Plus a alors fonctionné pendant 10 heures et 46 minutes.

C’est un bon résultat, si on le compare aux autonomies observées sur les configurations dotées d’un grand écran (15,6 à 17,3 pouces). Par exemple, le Dell XPS 17 9720, que nous avons testé en juin dernier, a fonctionné pendant 8 heures et 5 minutes. Son écran 4K et sa puce Nvidia GeForce RTX 3050 ont eu raison de sa batterie de 97 Wh !

En revanche, l’autonomie du LG Gram 16Z90Q est supérieure à celle de l’Inspiron 16 Plus, vraisemblablement en raison d’un processeur moins énergivore (Core i7-1260P) et d’un écran légèrement moins précis (QHD, soit 2560 x 1600 pixels).

Image 40 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Nous avons ensuite procédé à un test d’autonomie en streaming vidéo. Pour cela, nous avons lu un film Netflix en Wi-Fi. Au bout de deux heures, la batterie de l’Inspiron 16 Plus avait perdu 25 % de sa charge. Cela permet donc d’envisager une autonomie totale d’environ 8 heures, ce qui est un moins satisfaisant. En effet, il s’agit d’une durée très moyenne. Une à deux heures de plus n’aurait pas été du luxe !

Bon point, Dell livre un chargeur USB C de grande puissance (130 W) pour recharger la batterie. On peut toutefois regretter que ses dimensions soient assez imposantes. On peut le laisser chez soi et utiliser l’adaptateur secteur USB C de son smartphone (si sa puissance est d’au moins 65 W) pour recharger la batterie pendant la nuit quand on est en déplacement.

Image 41 : Test Dell Inspiron 16 Plus 7620 : excellent rapport équipement / prix pour ce grand ultrabook
Dell Inspiron 16 Plus 7620 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Mais, comme la capacité de la batterie est elle aussi importante, la vitesse de recharge n’est pas extraordinaire :

  • 25 % au bout d’une demie heure
  • 50 % après une heure.
  • après une heure et demie, la batterie est rechargée à hauteur de 75%.
  • 91% au bout de deux heures.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !