Accueil » Actualité » Un louveteau de 57 000 ans retrouvé congelé dans le permafrost au Canada

Un louveteau de 57 000 ans retrouvé congelé dans le permafrost au Canada

Un louveteau gris de 7 semaines se trouvait dans sa tanière dans le Yukon canadien il y a 57 000 ans quand elle s’est soudainement effondrée. L’animal a été pris au piège et congelé dans le permafrost.

Le louveteau avait été découvert en 2016 par un mineur. L’équipe de recherche a nommé l’animal Zhùr, qui signifie « loup » dans la langue indigène locale, le Hän.

Chiot-loup retrouvé dans le permafrost au Canada - Université Des Moines
Chiot-loup retrouvé dans le permafrost au Canada – Crédit : Université Des Moines

Le permafrost désigne un sol dont la température se maintient en dessous de 0°C pendant plusieurs années. Les scientifiques font régulièrement des découvertes étonnantes d’animaux préservés par le froid. Cependant, le permafrost renferme aussi des virus potentiellement dangereux. En effet, alors que la Sibérie et le continent arctique battent de nouveaux records de chaleur, les scientifiques déclarent que le changement climatique pourrait provoquer de nouvelles épidémies.

Le louveteau a été parfaitement conservé par le froid du permafrost

En utilisant diverses méthodes, telles que la datation au carbone, l’étude de l’ADN de l’âge évolutif du fossile et l’étude chimique des niveaux d’oxygène dans le spécimen, les scientifiques ont pu déterminer l’époque à laquelle vivait Zhùr, il y a environ 57 000 ans. Il s’agit d’une période interglaciaire. Les températures étaient suffisamment chaudes pour que les rivières puissent couler et que les forêts remplacent les prairies les plus froides. C’est à cette époque que vivaient d’autres animaux tels que les mastodontes ou les castors géants.

« C’est la momie du louveteau la plus complète qui ait jamais été trouvée. Elle est pratiquement intacte à 100 %, il ne manque que ses yeux. », déclare le premier auteur, Julie Meachen, professeur associé d’anatomie à l’université Des Moines. « Et le fait qu’elle soit si complète nous a permis de faire tant de recherches sur elle pour reconstruire sa vie. ».

Zhùr a passé des radiographies des os et le développement de ses dents a été examiné pour déterminer son âge. Les chercheurs ont su que l’animal avait entre 6 et 7 semaines au moment de sa mort. Le corps a été retrouvé à proximité de la rivière Klondike. D’après le contenu de son estomac, le louveteau avait récemment consommé des poissons et des oiseaux de la région. Une grande partie de Zhùr est restée intacte après des dizaines de milliers d’années. En effet, que ce soit sa fourrure ou ses organes, les scientifiques ont pu longuement étudier toute son anatomie.

Source : Université Des Moines