Focus : Que choisir entre bridge et reflex ?

L’avis de la rédaction

sony h9Comme, on l’a donc vu dans la description des produits, les bridges et reflex sont, malgré les apparences des boîtiers, très différents dans leur conception.

Débrayable, le bridge suffira donc à l’amateur de photo qui a envie d’aller plus loin dans les réglages, sans pour autant se noyer sous les objectifs. Ces derniers, fixes sur les bridges sont parfois plus polyvalents que ceux des reflex et donc forcément de moins bonne qualité. Mais la praticité s’en trouve toutefois renforcée, pas la peine de se déplacer avec une armada d’objectifs pour être paré en toute circonstance. Le prix reste également relativement abordable par rapport à la gamme reflex.

Le reflex constitue donc le Graal pour les amateurs éclairés qui ne jureront que par lui. Si l’investissement est bien plus important (de 600 à plusieurs milliers d’euros pour les modèles professionnels), le résultat photographique n’en sera que meilleur. A condition toutefois de s’y connaître un minimum dans les réglages possibles sous peine de se retrouver submergé et de limiter l’utilisation en mode automatique limitant les capacités de l’appareil.

Il est donc impératif de bien connaître son budget, mais surtout, dans le cas présent, ses besoins et ses capacités. Si le jargon photographique ne vous parle pas et ne vous intéresse pas, optez sans hésitation pour le bridge qui bénéficie d’une optique polyvalente et d’un zoom confortable. Rien ne vous empêchera par la suite d’aller un peu plus loin si le cœur vous en dit. Si vous désirez par contre vous intéresser sérieusement à la photo, comprendre comment fonctionne dans le détail un appareil et vous essayer aux prises de vues « artistiques », le reflex sera sans aucun doute le meilleur choix possible.