Accueil » Guide d'achat » Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Qui propose la meilleure offre de SVoD ? Laquelle est la plus avantageuse financièrement parlant ? Peut-on accéder à des films et séries partout et depuis n’importe quel appareil ? Peut-on partager son compte ? Et surtout, quels sont les pièges à éviter ?

Image 1 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Qu’est-ce qui a changé depuis la dernière mise à jour de cet article ?
La plateforme FilmStruck n’aura finalement pas duré bien longtemps et a fait tout logiquement ses adieux à notre comparatif.

CanalPlay, dont la mort avait été annoncée il y a quelques mois, reste dans la course. Il est toujours possible d’y souscrire via l’offre Start by Canal, laquelle inclut également les programmes de la Fox, mais pas les dernières nouveautés, malheureusement.
Si les tarifs de Netflix n’ont pas changé (en France tout du moins, car aux USA, c’est une autre histoire), nous ne pouvions pas passer à côté des nouvelles offres proposées par Free. Lorsque l’on souscrit à un abonnement Freebox Delta ou Freebox S, l’opérateur offre en effet un accès à Netflix Essentiel.
Enfin, vous trouverez en fin d’article une sélection de services plus confidentiels. Wuaki.tv et Cstream ne sont plu et ont laissé leur place à deux autres plateformes de SVoD : Mubi et e-cinema.com.

Comment bien choisir son service de SVoD ?

Image 12 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Impossible de passer à côté : depuis quelques années, la SVoD (Subscription video on demand) bat son plein un peu partout dans le monde. Arrivée plus tardivement en France, elle est aujourd’hui régulièrement associée au diffuseur américain Netflix, qui offre un impressionnant catalogue de films et de séries TV pour un prix modéré. Le service d’origine américaine a tellement bien réussi à s’implanter dans l’Hexagone, qu’il gagnerait près de 100 000 nouveaux abonnés français par mois. Le chiffre d’affaire de l’entreprise a pu même atteindre les 15 milliards de dollars en 2018, un chiffre qui a de quoi tourner le tournis.

Mais Netflix n’est pas le seul acteur à proposer de la SVoD. En réalité, avant lui, il y avait déjà  CanalPlay, rejoint par OCS. Chacun de ces services offre lui aussi pléthore de séries et de films pour une somme modique, et propose parfois même de nombreux reportages ou concerts, présents en plus faible quantité chez Netflix. Et depuis 2016, ce sont même Amazon et SFR qui ont pris l’initiative de se lancer sur le marché français. Bref, vous avez désormais l’embarras du choix.

Mais alors, quelle offre retenir parmi ces cinq services ? Laquelle est la plus avantageuse financièrement parlant ? Peut-on réellement accéder à des films et des séries partout dans le monde et depuis n’importe quel appareil ? Est-il possible de partager son compte avec ses amis sans se faire bannir, et surtout, quels sont les pièges à éviter ? Nous avons testé pendant des mois les différents services et vous proposons de faire le point sur les avantages et inconvénients de chacun d’entre eux.

Concrètement, comment ça marche, la SVoD ?

Image 13 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

La SVoD est un système de visionnage de vidéo qui nécessite une connexion internet. Elle permet de profiter de centaines de films et de séries sans devoir les louer au cas par cas : il s’agit d’un système par abonnement, qui permet d’accéder à l’intégralité d’un catalogue à n’importe quel moment et depuis n’importe quel appareil. Chaque vidéo peut être visionnée autant de fois qu’on le souhaite et aussi longtemps qu’elle est présente sur le service d’abonnement (plusieurs semaines ou plusieurs mois). Contrairement à la VoD (ou Vidéo à la Demande), on ne paie pas à chaque fois qu’on lance une vidéo, on paie « au mois ou à l’année ».

La SVoD fonctionne en effet à l’aide d’un paiement mensuel (sauf dans le cas d’Amazon, où il est possible de payer à l’année, mais nous y reviendrons). Le terme a son importance, car dès lors, l’utilisateur n’est pas contraint de payer pour une année complète et il peut se désengager à tout moment, sans payer le moindre centime dû à une éventuelle désinscription. Notez en revanche que tout mois commencé est dû.

Comment recevoir tous ces programmes ?

Image 14 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Une fois l’abonnement souscrit, il est possible d’accéder au service de SVoD de manière quasi instantanée. Tous les services ici mentionnés proposent les mêmes méthodes d’accès : smartphones, tablettes, navigateurs sur PC ou MAC, consoles de jeu… La plupart offre même un accès depuis une box ADSL ou fibre. Libre à vous donc de regarder vos films et séries préférés depuis votre mobile dans les transports ou en étant confortablement installé devant votre téléviseur.

Pour accéder au service, il vous faudra parfois télécharger une application, puis finalement entrer votre identifiant et votre mot de passe sur votre appareil. Et le tour est joué. Vous avez généralement la possibilité de créer plusieurs comptes, et même de restreindre l’accès au service si vous avez des enfants en leur créant un espace dédié.

Quel débit vous faut-il pour accéder à ces services ?

C’est là tout l’intérêt de la SVoD : il n’y a pas vraiment de restriction de débit, puisque toutes les vidéos sont streamées et que le flux vidéo s’adapte instantanément à la qualité de la connexion internet. Vous l’avez d’ailleurs peut-être déjà constaté : au lancement d’une vidéo, les premières secondes sont parfois très pixelisées (oui oui, même sur une connexion fibrée, cela arrive de temps en temps). Puis l’image s’améliore très rapidement, pour s’afficher en HD, voire en 4K si vous possédez le matériel nécessaire.
L’autre avantage de la SVoD, c’est aussi que vous pouvez télécharger une multitude de programmes pour un visionnage ultérieur. Là aussi, nul besoin de posséder une connexion à 1 Gb/s pour regarder confortablement ses séries et films préférés.
En clair, même une petite connexion à 1 Mb/s suffit à réceptionner en temps réel un film ou une série TV. Enfin, il y a encore mieux : la plupart des services de SVoD vous proposent de télécharger du contenu et de le visionner en étant déconnecté. En conséquence, plus besoin de posséder une connexion Internet à un instant T pour profiter de votre abonnement.

Tarifs : un mois gratuit pour tous, mais lisez bien entre les lignes

Tous les services proposent une période d’essai gratuite (généralement d’un mois). Pour vous faire une idée de la qualité de service, rien ne vous empêche donc d’y souscrire, et de résilier votre abonnement un ou deux jours avant la date fatidique. Et si vous souhaitez encore bénéficier d’un mois supplémentaire, il vous est possible de vous abonner de nouveau, mais en entrant cette fois de nouvelles coordonnées bancaires.

Amazon Prime Video – le moins cher d’entre tous

Image 3 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Amazon Prime Video

5,99€ > par mois

Chez Amazon, tout est gratuit… Enfin, presque ! Car si l’accès à Amazon Prime Video ne coûte rien, il est en réalité réservé aux abonnés à Amazon Prime un service de livraison express qui se négocie à 5,99 euros/mois ou 49 euros/an. Cette formule est d’ailleurs la plus intéressante, car si on la ramène à un abonnement mensuel, Amazon ne coûte dans ce cas que 4,08 euros par mois, soit le tarif le moins cher de tous les services de SVoD. D’autant que l’abonnement à Amazon Prime donne également droit à Amazon Photos (stockage illimité de photos sur Amazon Drive) et à Prime Music (plus de 2 millions de titres). Les étudiants peuvent même bénéficier d’une offre défiant toute concurrence à 24 €/an, soit 2 €/mois seulement.

Start by Canal – une offre revue, mais à revoir

Image 3 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Start by Canal

9,99€ > par mois

L’ancienne offre CanalPlay qui coûtait 7,99 €/mois n’existe plus. Aujourd’hui, quand on veut s’abonner à CanalPlay, il faut se tourner du côté de Start by Canal, qui vaut 9,99 €/mois. On y perd au change. En revanche, cette offre inclut à la fois CanalPlay, mais également les séries TV de la FOX. Comme partout ailleurs, on bénéficie d’un mois gratuit pour tester l’offre proposée par Canal. Les programmes sont visibles sur iOS, Android, téléviseur connecté et box Internet. Dommage cependant qu’ils ne soient pas plus récents et surtout plus nombreux…

Une offre de base bon marché, mais sans HD

Chez Netflix, l’abonnement démarre à 7,99 euros/mois pour un seul écran. Ce n’est vraiment pas cher, mais ce forfait « Essentiel » se cantonne à diffuser des vidéos en SD (qualité DVD). Pour prétendre à de la HD, il faut opter pour le forfait « Standard », lequel est commercialisé 10,99 euros/mois. Il permet également à deux utilisateurs de se connecter au service en même temps. Enfin, pour de l’Ultra HD (4K), il convient de se tourner vers l’abonnement « Premium », qui donne également accès à un visionnage sur 4 postes en simultané. Ce même service coûte 13,99 euros/mois, ce qui en fait le forfait le plus onéreux de ce comparatif.

OCS – lisez bien entre les lignes

Avant de souscrire à OCS, il convient de prendre en considération que l’abonnement de base, celui à 9,99 euros/mois et pour deux appareils simultanés, n’offre aucun droit à un visionnage sur sa TV. Dans ce cas, il faut se contenter de son mobile, sa tablette ou son ordinateur. C’est lorsque l’on choisit l’abonnement à 11,99 euros/mois que l’on a bien accès à OCS sur TV, notamment depuis une console de jeu, Chromecast ou Android TV. Cet abonnement donne droit  à 3 postes simultanés.

SFR Play – au moins, tout est clair et net

SFR ne cache rien : l’abonnement coûte 9,99 euros/mois et il n’est nul besoin d’investir quelques euros supplémentaires pour profiter de la 4K (comme chez Netflix) ou pour bénéficier d’un affichage sur sa TV (comme chez OCS). Ici, tout est compris dans le prix. On dispose également de 5 chaînes thématiques, dès lors que l’abonnement SFR Play est en réalité intégralité à l’offre SFR Ciné Séries. Enfin, l’accès au service peut être acquis pour seulement 5 €/mois, à condition d’être déjà client chez l’opérateur, que ce soit via une box ou un forfait mobile. Sur le plan financier uniquement, SFT Play est un très bon plan, en somme.

Verdict :
Si le prix conditionne votre choix d’un service de SVoD, c’est Amazon qui remportera incontestablement vos suffrages. Bien que le contenu d’Amazon Prime soit inférieur par rapport à celui des concurrents, impossible pour eux de lutter face à un forfait à 49 euros/an (un peu plus de 4 euros/mois).

Films, séries, documentaires, concerts : à quoi a-t-on accès ?

La SVoD offre en théorie tout type de programme, que ce soit des films, des séries TV, des dessins animés, des spectacles ou des reportages. En pratique, on y trouve essentiellement des séries et des films.

1. Netflix : le roi incontesté des séries TV

Image 25 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?


En matière de série TV, Netflix s’est taillé une belle réputation chez les amateurs du genre. Le diffuseur a produit en effet de nombreuses séries à succès : House of Cards, Orange is the New Black, Stranger Things, Sense8, Daredevil, Jessica Jones ou plus récemment Black Mirror ou The Umbrella Academy n’en sont que quelques exemples. En outre, Netflix dispose d’un impressionnant catalogue de séries produites par les plus grandes chaînes américaines, comme Homeland, Sherlock, Gilmore Girls, The Walking Dead ou la série française Hero Corp. Bref, ce n’est vraiment pas le choix qui manque en matière de programmes TV. Pour les plus jeunes, Netflix produit également des séries d’animation comme Roi Julian (un spin-off de Madagascar) ou Chasseurs de Trolls.
Côté cinéma, Netflix propose une flopée de blockbusters, mais aussi des films plus confidentiels. Chronologie des médias oblige, on n’y trouve cependant aucun film sorti en salle dans les 36 mois. Le diffuseur a cependant commis une petite incartade en 2016 avec Divines, sorti le 31 août de la même année, et disponible dès novembre. L’erreur a été rapidement repérée et le film retiré du catalogue français. Pour améliorer son catalogue ciné, Netflix s’est également lancé dans la production de longs-métrages. Si les premières tentatives n’ont pas été très probantes, la tendance s’est un peu inversée, puisqu’on lui doit quelques pépites comme Bird Box (qui est devenu un véritable phénomène sur le web), Okja ou Roma.
Notez enfin que Netflix produit ou récupère de plus en plus de documentaires, comme Cosmos, Making A Murderer, Le 13e ou encore Miss Simone.

2. OCS : il y a vraiment du bon dans l’offre d’Orange

Image 26 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

OCS est un service de SVoD un peu particulier, puisqu’il couple vidéos à l’abonnement et chaînes classiques de retransmission. OCS sait également faire la part belle aux séries TV, puisqu’il s’agit de l’unique moyen de regarder les nouveaux épisodes de Game Of Thrones, The Walking Dead, The Leftovers, ou Westworld et ce, dans les 24 heures qui suivent leur diffusion aux États-Unis. On peut également y profiter de la série de super-héros totalement barrée qu’est Legion.
En revanche, et c’est plutôt un mauvais point : les séries ont tendance à « tourner ». Impossible par exemple de visionner la première saison de Legion (par exemple), alors que la saison 2 est en cours de diffusion. Il faudra attendre quelques semaines avant de pouvoir profiter de l’intégralité des deux saisons. Il convient donc de bien prendre en considération cette restriction avant de se lancer corps et âme dans une série.
La partie cinéma est, quant à elle, moins intéressante que celle de Netflix, même si on y trouve malgré tout quelques trésors. Si vous êtes amateurs de films français, OCS est probablement un meilleur choix que Netflix.

3. Start by Canal : en perte de vitesse

Image 27 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Si l’offre de Canal avait de quoi séduire il y a quelques années, force est de reconnaître que le service a bien perdu en qualité. Si l’on trouve sur la plate-forme un large choix de films français et américains, c’est surtout du côté des séries TV que ça pêche. CanalPlay ne propose pas réellement d’exclusivités tonitruantes comme Netflix ou OCS. Malgré un accord signé avec Showtime, une très grosse chaîne américaine payante, il faut surtout se contenter de vieilles séries comme Gossip Girl (6 saisons), Californication (7 saisons) ou Esprits Criminels (10 saisons).
Unique avantage néanmoins face aux autres plates-formes : CanalPlay dispose aussi d’un petit catalogue de concerts régulièrement remis à jour. On y trouve actuellement The Rolling Stones, Queen, Mylène Farmer, Johnny Hallyday, Placebo ou encore Nirvana. On y profite même de petits concerts privés (environ une demi-heure chacun), provenant de Canal+ et situés dans la rubrique « L’album de la semaine ».

4. SFR Play tente de rattraper son retard

Image 28 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Entré dans la course à la SVoD après tout le monde, l’opérateur SFR essaie par tous les moyens de concurrencer Netflix ou OCS. Si le catalogue de SFR Play s’enrichit un peu plus chaque mois en séries et en films, et qu’on y trouve même quelques programmes en 4K (films, séries, documentaires et sport), l’offre est encore un peu frileuse pour réellement séduire sur le long terme. En clair, on a rapidement fait le tour des nouveautés. En revanche, on trouve sur SFR Play l’intégralité de séries comme Revenge (4 saisons), Esprits Criminels (10 saisons), Alias (5 épisodes), etc.
En revanche, l’environnement de SFR Play se révèle assez plaisant. Tous les programmes sont parfaitement bien catégorisés et l’utilisateur se perd pas dans des sous-sections avant de trouver un film ou une série susceptible de l’intéresser.

5. Amazon : la montée en gamme

Image 29 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Si le catalogue d’Amazon reste assez limité, on y trouve cependant quelques pépites comme The Man In The High Castle, The Tick ou encore American Gods. L’autre bonne nouvelle, c’est que l’interface d’Amazon a été totalement francisée en 2017, que ce soit sur le Web, sur mobile ou même sur Xbox One. La plupart des programmes sont eux aussi accessibles en français, tant au niveau de l’audio que des sous-titres.
Côté cinéma, Amazon Prime propose pas mal de blockbusters, et même depuis peu, quelques films français. Le service a également ouvert récemment une section dédiée aux documentaires. En revanche, il n’y a toujours aucun concert sur la plate-forme, ce qui est quand même bien dommage quand on connaît l’incroyable catalogue musical dont dispose Amazon (= la boutique en ligne).

Verdict :
En termes de richesses de contenu, Netflix se détache de ses concurrents. Le diffuseur dispose à son catalogue d’un très grand nombre de séries et de films, tout en proposant ses propres productions de qualité. Arrivé pourtant bien plus tardivement sur le marché, Amazon commence à le talonner, en offrant une jolie diversité de programmes.

Mise en place, environnement et visionnage ultérieur

Image 30 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Pendant plusieurs semaines, nous avons testé chacun des quatre services mentionnés dans ce guide, que ce soit sur mobile, ordinateur, box internet ou console de jeu. Il en ressort les différents points suivants :

Installation : tout ne se passe pas toujours comme prévu

Si tout s’est bien passé avec Netflix, Amazon, SFR Play et OCS, CanalPay nous a joué un bien étrange tour au moment de la souscription au service. Nous nous sommes en effet abonnés à CanalPlay depuis une Livebox d’Orange et avons bénéficié d’un mois gratuit (l’offre est également valable depuis un navigateur). Une fois le service mis en service sur la Livebox, ce qui exige une bonne vingtaine de minutes, CanalPlay nous a invité à nous inscrire également depuis un navigateur, afin de profiter du multi-écran. C’est là que les choses se sont gâtées : le mail de confirmation, lié à notre Livebox, a été envoyé à un autre abonné. Un appel au SAV de CanalPlay permet de résoudre le problème, mais il faut quand recréer un compte depuis le navigateur, l’opérateur se chargeant de lier le nouveau compte à celui déjà créé sur la Livebox.
En revanche, et c’est un peu problématique, il s’en est suivi l’impossibilité de synchroniser les données de la Livebox avec celles du navigateur ou d’un appareil mobile. En clair, lorsque commence un film depuis la Livebox, impossible de prolonger son visionnage sur un autre appareil. Même chose pour les préférences et les différents comptes utilisateurs créés : ceux de la Livebox sont indépendants du navigateur ou du mobile.

Question d’interface

Les interfaces de Netflix, d’Amazon Prime Video et d’OCS, qu’il s’agisse des versions box, de celles pour mobiles ou de celles pour consoles, sont probablement celles qui nous ont le plus séduits. Elles sont relativement claires et simples à appréhender. En fait, s’il fallait n’en retenir qu’un, nous opterions probablement pour l’environnement Netflix. Au premier lancement, le service vous pose quelques questions sur vos goûts dès les premières secondes d’utilisation, afin de mieux vous proposer par la suite des films et des séries en adéquation avec vos attentes.

Est-ce accessible depuis n’importe quel appareil ?

Là encore, Netflix est probablement le service le plus « accessible » d’entre tous et son interface reste uniformisée sur tous les supports. Comprenez par là qu’il est disponible sur les appareils suivants :

  • ordinateurs  = depuis un navigateur sous Windows, Mac OS, Linux…
  • consoles de jeu = PS4, Xbox One, Wii U…
  • smartphones et tablettes = Android, iOS et Windows 10 Mobile
  • lecteurs Blu-Ray
  • lecteurs de média en continu = Apple TV, Chromecast…
  • Box Internet = Bbox Miami et Orange Livebox
Image 31 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Les box TV Orange s’en sortent bien et proposent pour la plupart (même l’ancienne V3) un canal permettant d’accéder à Netflix. En revanche, du côté de SFR, le service n’est pas disponible sur toutes les box. Il faut pour cela disposer d’un Décodeur Plus ou d’une box 4K. Chez Free, il a toujours été possible de disposer de Netflix sur la Freebox mini 4k via une petite astuce décrite sur le site d’Univers Freebox. Impossible d’y accéder depuis l’ancienne Freebox Revolution. En revanche, les nouvelles Freebox Delta et Freebox One proposent toutes deux un abonnement à Netflix, sans aucun surcoût. On profite de la version de base, celle habituellement commercialisée à 7,99 €/mois. Moyennant 3 € de plus par mois, il est envisageable de migrer vers l’offre HD / 2 utilisateurs, ou vers l’offre 4K / 4 utilisateurs pour 6 euros par moi en supplément.

Les autres services ne sont pas présents sur un aussi grand nombre d’appareils que Netflix. Il n’existe par exemple aucune application Start by Canal sur console. Alors certes, on peut toujours caster l’écran depuis l’application Home, mais ce n’est pas bien pratique et l’on est dérangé à la moindre notification sur le smartphone.
En fait, chez tous les autres services, la grosse tendance est au visionnage via Android TV. C’est le cas par exemple d’OCS, qui dispose depuis peu de sa propre application, et qui permet donc de visionner un programme sur grand écran. Même chose pour Amazon Prime Video, tandis que SFR Play devrait leur emboîter le pas.

Reprise d’un programme sur une autre plate-forme

L’une des grandes forces de la SVoD est de permettre la reprise d’un programme à l’endroit même où l’on s’est arrêté sur un autre appareil. On peut commencer à visionner un épisode ou un film sur sa tablette, pour le reprendre ultérieurement sur son navigateur, pour finalement voir la fin de ce même programme sur sa console ou sa Box. Si Netflix gère très bien cette fonctionnalité, ce n’est pas le cas de certains. Chez SFR Play par exemple, impossible d’interrompre une vidéo lancée sur son navigateur pour la reprendre ultérieurement : rien n’est prévu pour cela. En revanche, cette fonctionnalité est disponible sur smartphone.

Visionnage hors ligne

Dès la création des services de SVoD, une question est revenue sans cesse sur le bout des lèvres des utilisateurs : peut-on télécharger un film ou une série pour un visionnage ultérieur ? Car dans le métro, le train, l’avion, ou un lieu où la connexion 3G/4G est vraiment mauvaise, il est quasi impossible de regarder un film dans de bonnes conditions. Même chose lorsque l’on part à l’étranger : comment continuer à profiter de son abonnement sans payer un surcoût de data ? La réponse, les plateformes de SVoD ont fini par l’apporter : il est désormais possible de télécharger une ou plusieurs vidéos sur son smartphone, sa tablette ou son PC, afin de la ou les visionner bien plus tard.

  • Netflix autorise le téléchargement sur mobile, mais ne le permet pas sur l’ensemble de son catalogue. Depuis peu, il est également possible de télécharger une série ou un film sur son PC, à condition d’utiliser l’application prévue pour Windows 10 et téléchargeable sur le Windows Store.
  • Start by Canal propose également un chargement sur mobile d’un film ou d’une série, et permet de le conserver 30 jours (et 48 heures pour le finir si vous avez déjà commencé à le visionner). Il est possible de charger jusqu’à 10 programmes en même temps, et tout comme pour Netflix, ce n’est qu’une partie du catalogue qui est téléchargeable.
  • OCS en fait de même  et permet de conserver un programme pendant 30 jours et à raison de 5 films à la fois, ou de 20 épisodes de séries TV. L’opération est possible à la fois via l’application OCS Go sur PC ou Mac, mais aussi nativement sur mobile (option Mon OCS).
  • Chez SFR Play aussi, on permet aux utilisateurs de télécharger du contenu pour un visionnage ultérieur. On peut le faire depuis depuis son mobile ou sa tablette uniquement et pour une durée de 48 heures maximum, ce qui est un peu court.
  • Amazon Prime offre également un visionnage hors ligne, que ce soit sur Android, sur iOS, ou sur Fire tablettes et Fire phone. La durée de conservation d’une vidéo varie en fonction des titres.

Verdict :
À nouveau, Netflix se démarque des offres concurrentes, que ce soit au niveau de l’environnement ou de l’accès sur tout type de plate-forme. En ce qui concerne la possibilité de visionnage hors ligne, il n’y a pas réellement de vainqueur : tous les services en propose dorénavant.

Multicompte et multi-écran : ce n’est pas vraiment pareil

Image 32 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Les services de SVoD font bien la distinction entre le nombre de comptes utilisateurs et celui d’utilisations simultanées :

  1. dans le premier cas, il s’agit du nombre de comptes que vous pouvez créer pour vous y retrouver. Chacun dispose de son propre espace, avec ses vidéos déjà visionnées, ses films et séries préférés, ceux qu’il souhaite regarder plus tard, etc. Ce nombre d’utilisateurs est fixé à 5 maximum chez Netflix, et semble illimité chez CanalPlay (nous avons créé plus d’une vingtaine de comptes de la sorte sans que le service s’épuise);
  2. dans le second cas, il s’agit du nombre d’utilisateurs pouvant se connecter en même temps au service de SVoD. On se dit que les deux sont liés… Erreur : chez Netflix, on ne peut se connecter que sur 1, 2 ou 4 appareils en même temps, en fonction du type d’abonnement souscrit. OCS est un peu plus radin, puisqu’il ne propose que 2 postes en simultanée et ne propose pas de faire évoluer son offre. De son côté, Amazon propose jusqu’à 3 connexions en même temps. Enfin, CanalPlay est le plus généreux d’entre tous, puisqu’il permet jusqu’à 5 connexions simultanées (dont 1 TV).

Qui peut avoir accès au service que l’on loue ?

En fonction du service souscrit, d’autres personnes de votre foyer peuvent donc avoir accès à votre compte et visionner des programmes en même que vous. De quoi faire profiter de l’abonnement à toute la famille, surtout que tous les services testés disposent d’un outil de contrôle parental et d’un espace réservé aux enfants. En clair, vos chérubins n’auront accès qu’aux dessins animés et aux séries TV réservés aux plus jeunes, et rien d’autre. En revanche, impossible de réellement préciser leur âge et d’afficher les programmes les plus adaptés. Les dessins animés destinés aux moins de 5 ans ne plairont certainement pas à votre plus grand âgé d’une dizaine d’années, mais il n’aura pas vraiment le choix : tout s’affichera sur son écran d’accueil et il devra faire lui-même sa sélection.
Lors d’une précédente mise à jour, nous avions attribué à gros carton rouge à CanalPlay en ce qui concerne l’accès parents/enfants. L’interface Web posait problème, puisqu’un enfant pouvait parfaitement accéder à des programmes déconseillés aux moins de 16 ans (voir capture ci-dessous). Depuis quelques mois, CanalPlay a décidé de purement et simplement supprimer la gestion des profiles : cela ne résout en rien le problème, pas vrai ?

Image 33 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Gros problème sur l’interface Web de CanalPlay : les films interdits aux moins de 16 ans sont accessibles aux enfants, ça fait tache.

Peut-on « prêter » ses accès à d’autres personnes ?

En théorie, tous les services de SVoD proscrivent le prêt d’un accès à une personne tierce. OCS par exemple le précise bien dans ses modalités d’utilisation du service : « l’identifiant et le mot de passe de l’Abonné sont personnels et confidentiels. L’abonné s’engage à ne pas les divulguer et à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver cette confidentialité. »
Dans la pratique, rien ne vous empêche réellement de prêter vos accès à une autre personne, de sorte qu’elle puisse visionner un programme en même temps que vous. Et il n’est pas nécessaire qu’elle se trouve dans le même bâtiment que vous : les services de SVoD permettent en effet de se connecter depuis un autre poste disposant d’une adresse IP totalement différente de la vôtre. Tant et si bien que bon nombre de consommateurs vont même jusqu’à se partager les frais d’accès, sans pour autant faire partie du même foyer. Pour l’instant, les services de SVoD ne sont pas très regardants.

Verdict :
En ce qui concerne la gestion de différents comptes utilisateurs, là encore, Netflix et CanalPlay se détachent du lot. On évitera en revanche CanalPlay pour tout ce qui concerne la gestion de comptes parents/enfants.

Et les autres acteurs de la SVoD ?

Si les offres proposées par Netflix, Amazon, OCS, CanalPlay ou SFR Play ne répondent pas à vos attentes, sachez qu’il existe d’autres acteurs de SVoD, plus confidentiels.

Image 34 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

L’offre de e-cinema.com est un peu particulière : ici, il n’est nullement question de séries TV, mais uniquement de cinéma. Et l’on ne trouve aucun blockbuster, ni même de film plus confidentiels, mais néanmoins sortis en salle en France. Non, e-cinema ne propose que des oeuvres que vous ne verrez pas dans les salles obscures. Pourtant, certains ont été primés lors de festivals et leur qualité ne déméritent pas face à de grosses productions. e-cinema.com propose au total 70 films et propose 4 nouveaux longs-métrages chaque mois (un chaque vendredi). Il est possible de les visionner via l’interface Web, sur une Android TV, sur Apple TV, ou via un smartphone (iOS ou Android).

 

Image 37 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Mubi propose une formule d’abonnement inédite : le service vous permet d’accéder à un nouveau film par jour, lequel reste un mois sur la plateforme avant de disparaître. En clair, vous disposez en permanence d’un catalogue de 30 films, dont un titre se voit renouvelé quotidiennement. Le service est accessible depuis un navigateur Web, une application iOS ou Android, mais sur Smart TV ou même sur les consoles de jeu que sont la PS3, la PS4 ou la Nvidia Shield.

 

Image 40 : Netflix, OCS, Amazon, Start by Canal, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Si vous êtes passionné d’animés, il est un service incontournable nommé ADN (pour Anim Digital Network). Vous y profiterez de plus de 200 séries, parmi lesquelles vous trouverez les très populaires Bleach, Death Note, One Punch Man, Naruto, GTO, Bakuman 2, Monster ou encore Perfect Blue. Le tout pour un prix plutôt correct : 6,99 €/mois, ou 59,99 €/an (ce qui ramène le forfait à 4,99 €/mois).
Notez enfin qu’il est aussi possible de télécharger 13 de ses séries préférées en souscrivant à l’abonnement Download à 14,99 €/mois, ou à sa version annuelle à 144,99 €an (soit 11,99 €/mois).

>>> Séries TV : les 25 séries à ne pas manquer sur OCS