Sony Alpha 7R : la nouvelle référence en photo numérique ?

Une qualité d’image de très haut niveau

Doté d’un capteur de 36 millions de pixels, la résolution la plus élevée actuellement disponible sur un plein format et proposée par un seul autre boitier, le Nikon D800, l’a 7R affiche clairement ses ambitions.

Contrairement aux boitiers reflex, le propre des appareils hybrides, ou EVIL (electronic viewfinder interchangeable lens), est de ne pas fonctionner avec un miroir entre l’objectif et le capteur. C’est l’élément qui explique principalement la différence de compacité entre les deux systèmes. Le capteur est donc positionné très proche de l’objectif sur les hybrides, ce qui peut poser des problèmes de contraste et de définition sur les bords de l’image, surtout avec des objectifs grand angle. Les ingénieurs maison sont parvenus à contenir ce problème grâce à la combinaison d’une modification de la structure du réseau de microlentilles à la surface du capteur et d’un probable traitement électronique via le processeur de traitement baptisé BionzX et spécialement conçu pour l’occasion. Le niveau de précision est donc très bon y compris sur les bords de l’image.

Par contre, on note en grand angle (ici le 35mm f/2,8 FE de Zeiss) l’apparition de franges violettes et bleues dans le contour des objets dans les angles. De même, le vignettage induit par l’incidence oblique des rayons lumineux dans les angles est fortement marqué comme le montre l’image ci-dessous pourtant réalisée à f/8.

Il n’y a certes là rien d’insurmontable et il y a fort à parier que les logiciels de post-traitement proposeront sous peu des profils adaptés permettant de régler ces problèmes par défaut, mais toute modification à des incidences, même minimes, sur le résultat final.

L’autre problème auquel ont du faire face les ingénieurs Sony est la montée du bruit en sensibilité élevée. En effet, à technologie et dimension égales, plus un capteur est défini, plus il aura tendance à générer du bruit lors de l’amplification du signal en faible luminosité. Ici, la taille des photosites est de 5um de côté. Comme vous pouvez le constater sur les images ci-dessous, issues de fichiers Raw développés sans modification par le logiciel constructeur Image data Convertor v4, si la sensibilité de 800 iso marque un pallier important, les images sont utilisables jusqu’à 3200 iso.

Il faut ici souligner un point : plus un capteur est défini, plus le grain produit sera fin. Avec un post-traitement correctement fait manuellement à partir d’un fichier Raw, les fichiers issus de l’alpha 7R soutiendront donc parfaitement la comparaison avec la concurrence.

Enfin, nous ne saurons que trop vous conseiller de privilégier des vitesses d’obturation élevées et des objectifs stabilisés dans le cas des zooms, ou l’usage d’un pied quand c’est possible. En effet, le moindre mouvement, même imperceptible lors de la prise de vue, se verra sur l’image finale pour peu que vous souhaitiez profiter des capacités d’agrandissement de l’appareil.

Sony Alpha 7R 50 iso jourSony Alpha 7R 50 iso jour100 iso jour100 iso jourSony Alpha 7R 200 iso jourSony Alpha 7R 200 iso jourSony Alpha 7R 400 iso jourSony Alpha 7R 400 iso jourSony Alpha 7R 800 iso jourSony Alpha 7R 800 iso jour
1600 iso jour1600 iso jour

3200 iso jour3200 iso jourSony Alpha 7R 1600 iso nuitSony Alpha 7R 1600 iso nuitSony Alpha 7R 3200 iso nuitSony Alpha 7R 3200 iso nuitSony Alpha 7R 6400 iso nuitSony Alpha 7R 6400 iso nuitSony Alpha 7R 12800 iso nuitSony Alpha 7R 12800 iso nuit

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire