Ces chaussures sont faites de feuilles d'ananas

Carmen Hijosa a longtemps travaillé dans l’industrie du cuir animal avant d’opérer un grand virage professionnel. Elle a fondé l’entreprise Piñatex, basée aux Philippines et qui se spécialise dans la fabrication de cuir à partir des feuilles d’ananas.

Piñatex en extrait les fibres végétales qui ne demandent ensuite aucun tricotage ou tissage pour parvenir à un textile imitant le cuir animal. À partir de 480 feuilles d’ananas, l’entreprise arrive à produire un mètre carré de ce matériau. Le cuir obtenu servira à fabriquer des chaussures, des sacs et même des vestes.

La culture de l’ananas est ancrée dans l’histoire des Philippines. Carmen Hijosa s’est notamment inspirée d’une méthode artisanale qui trouve sa source au XVIe siècle. Les femmes confectionnaient déjà des accessoires à base de ce fruit à l’époque. Maintenant, la culture de l’ananas perdure avec des sous-produits qui seront valorisés par l’entreprise Piñatex.

Les feuilles d’ananas inutilisés serviront à fabriquer du cuir et apporteront un revenu supplémentaire aux agriculteurs. Ces derniers pourront également utiliser les sous-produits de la transformation pour fertiliser le sol.

> > >  Lire aussi Reebok se lance dans les chaussures organiques

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire