Canon IXUS 860 IS : la nouvelle référence compact ?

Une qualité d'image toujours excellente

Canon IXUS 860 ISVoilà le point sur lequel l’IXUS 860 IS était attendu au tournant. Le 850 IS ayant fait son effet sur le marché des compacts lors de sa sortie, son successeur se devait de faire aussi bien sinon mieux. Bonne nouvelle : c’est le cas.

Des images précises, une couleur un peu trop saturée

Question précision, l’IXUS 860 IS est au rendez-vous, il est par contre un peu trop insistant sur la gestion des couleurs. Celles-ci sont très, voire trop saturées. L’intensité est très poussée ce qui a donc tendance à ne pas afficher une restitution fidèle des couleurs. Un point que les amateurs éclairés de photographie risquent de ne pas apprécier, mais le grand public a tendance à être demandeur de ce genre de traitement car les photos ressortent d’une manière plus vivante.

Des couleurs très saturéesPeut-être même trop

Gestion du bruit en progrès

Du coté du bruit, on reste bien sûr encore loin de ce que savent faire les reflex, mais on note tout de même de vrais progrès. Les photos restent exploitables jusqu’à 800 ISO. Il faudra par contre complètement oublier d’utiliser les 1 600 ISO, le rendu est vraiment trop bruité pour en faire quoi que ce soit. Notons également que Canon a tendance a privilégier la précision et n’applique pas de lissage à leurs photos, le bruit est donc souvent plus important que chez certains concurrents, mais l’image gagne par contre en détail.

Scène de nuit à 800 ISOLogiquement inexploitable en 1600 ISO

Un grand angle qui déforme

L’un des atouts de l’IXUS 860 IS est certainement son grand angle de 28 mm. Idéal pour prendre en photo des groupes important ou un panorama, il est par contre sujet à un effet de barillet qui déforme les sujets visés. Si cela sera peu visible sur des paysages ou des personnes, il sera par contre évident si le sujet photographié présente une structure régulière (un mur de brique ou un bâtiment).

Déformation en barillet en 28 mmPlus à l'aise en 105 mm