[Test] Sony Alpha 6000 : l'hybride qui veut concurrencer les reflex

Un mode vidéo très intéressant

Test de la vidéo du Sony Alpha 6000

Fort de son expérience dans le domaine des caméscopes/caméras, Sony propose un mode vidéo très complet. En effet, les principales cadences (50 p, 50i, 25p) sont proposées avec différents taux de compression sous différents codecs (AVCHD pour le full HD et MP4 pour les définitions 1440x1080 et le VGA). Pour les aficionados, il est donc tout à fait possible de réaliser de vrais ralentis avec le dernier né de chez Sony.

En mode manuel, tous les réglages sont accessibles et l’Alpha 6000 se paye même le luxe de proposer une sortie HDMI délivrant un signal peu compressé permettant la connexion avec un périphérique externe d’enregistrement. Ce genre de raffinement est généralement réservé à des appareils beaucoup plus onéreux.

La taille du capteur est suffisante pour créer si nécessaire de beaux flous d’arrière-plan tout étant moins exigeante que le format full frame (qui ne pardonne aucune erreur de mise au point). On regrette donc d’autant plus l’impossibilité de sélectionner la zone de netteté via l’écran arrière qui n’est pas tactile. Ce n’est cependant pas indispensable à tous les utilisateurs et pour un usage réellement amateur, de type souvenir familial par exemple, ce n’est pas vraiment gênant. Il n’en reste pas moins que c’est dommage, car cette possibilité est tout de même un vrai plus pour les usagers avertis et, par sa simplicité, elle peut permettre aux amateurs d’améliorer leurs vidéos assez aisément.

Finalement, le seul reproche qu’on pourrait adresser à ce très bon mode vidéo est l’absence de prise casque pour contrôler le niveau sonore, d’autant plus qu’aucun contrôle de son niveau n’est possible pendant l’enregistrement.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire