Accueil » Actualité » Des cochons ont appris à jouer aux jeux vidéo avec leur groin

Des cochons ont appris à jouer aux jeux vidéo avec leur groin

Des chercheurs ont appris à des cochons à jouer aux jeux vidéo en manipulant un joystick avec leur groin. Le plus intéressant est que les cochons ont rapidement compris la relation entre le joystick et ce qui se passait à l’écran.

Après les singes de Neuralink qui pourraient jouer aux jeux vidéo avec un implant cérébral, quatre cochons nommés Hamlet, Omelette, Ebony et Ivory ont quant à eux appris à jouer aux jeux vidéo avec leur groin. Les chercheurs ayant organisé l’expérience ont ainsi voulu démontrer que les cochons comprenaient la relation entre leur action et ce qu’il se passe sur l’écran.

Des cochons
Des cochons – Crédit : Kenneth Schipper Vera / Unsplash

Ils n’ont évidemment pas joué à Bloodborne à 60 FPS sur la PS4, mais à un petit jeu qui consistait à cogner le curseur contre des murs. Pour cela, les cochons gamers manipulaient un joystick comme ceux qu’on retrouve sur les bornes d’arcade.

Les cochons continuaient à jouer, même sans friandise

Quand le curseur cognait contre un mur, le cochon était récompensé d’une friandise. Cependant, le plus intéressant est que les animaux ont continué à jouer même lorsque le distributeur de nourriture s’est cassé. Ils étaient bien entendu encouragés par les chercheurs à continuer leur partie. Comme l’a rapporté la BBC, l’auteure de l’étude Dr Candace Croney a expliqué que : « ce type d’étude est important car, comme pour tout être sensible, la façon dont nous interagissons avec les porcs et ce que nous leur faisons a un impact et est important pour eux ».

De plus, Dr Candace Croney a confirmé que les actions des cochons pour manipuler le joystick ne relevaient pas de la coïncidence, mais bel et bien d’une action délibérée. Elle a précisé que toutes les bêtes ont fini par comprendre comment jouer, même si certaines étaient plus douées que d’autres. Hamlet était plus forte qu’Omelette tandis qu’Ivory a réussi à toucher la cible dans 76% des cas. L’étude des chercheurs a été publiée dans la revue académique Frontiers in Psychology.

L’intelligence des cochons est bien connue et ce n’est donc pas vraiment une surprise qu’ils réussissent ce genre d’expérience. Une fermière du Worcestershire, Kate Daniels, a déclaré que « je ne pense pas que cela surprendra quiconque travaille avec des porcs » avant d’ajouter que « ils ne jouent pas à Minecraft, mais le fait qu’ils puissent manipuler une situation pour obtenir une récompense n’est pas du tout une surprise ».

Source : ComicBook