Accueil » Actualité » Métavers : une parcelle de terrain virtuel s’est vendue pour 2,5 millions de dollars

Métavers : une parcelle de terrain virtuel s’est vendue pour 2,5 millions de dollars

Une parcelle de terrain virtuel dans le métavers vient de se vendre pour 2,5 millions de dollars. Non, le terrain n’a pas une énorme superficie, mais il s’agit tout de même de la plus grande acquisition de terrain virtuel de l’histoire.

Le marché immobilier virtuel se développe. Il vient d’enregistrer la plus grande acquisition d’une parcelle de terrain virtuel pour la modique somme de 2,5 millions de dollars. Il s’agit uniquement d’un terrain numérique dans le métavers, un univers virtuel connecté au monde réel. D’ailleurs, Mark Zuckerberg a prévu d’investir 50 millions de dollars dans le métavers avec sa société Meta qui s’appelait Facebook jusqu’à présent.

Le Decentraland
Le Decentraland – Crédit : Decentraland

La société canadienne Tokens.com spécialisée dans la finance décentralisée (DeFi) est l’heureuse propriétaire de cette parcelle de terrain virtuel. Elle l’a achetée auprès de Decentraland, un monde virtuel basé sur la blockchain Ethereum. Tokens.com a qualifié son acquisition immobilière un peu particulière comme étant « la plus grande acquisition de terrain du métavers de l’histoire ».

À lire aussi > Arnaque : un internaute achète 300 000 $ une fausse œuvre numérique de Banksy

2,5 millions de dollars pour 565 mètres carrés de terrain dans le métavers

On pourrait donc croire que la parcelle virtuelle a une énorme superficie, mais ce n’est pas du tout le cas. En effet, le terrain a une superficie de 565 mètres carrés seulement. Le prix est donc d’environ 4 400 dollars par mètre carré. Bien entendu, la parcelle n’a pas été achetée en dollars. Elle a été acquise avec des manas, le jeton basé sur l’Ethereum.

De plus, Tokens.com a précisé que son terrain est en fait un domaine de 116 parcelles. Il se trouve « au cœur du quartier de Fashion Street dans le Decentraland », ce quartier étant lui aussi virtuel. Les utilisateurs de Decentraland visitent le monde virtuel avec leur avatar et peuvent acheter et vendre des terrains.

Mais alors, à quoi sert une parcelle virtuelle ? Les propriétaires peuvent en faire ce qu’ils veulent. Cependant, la société canadienne a expliqué qu’elle utilisera son nouveau domaine pour organiser des défilés de mode virtuels. Elle prévoit aussi d’étendre les services d’e-commerce avec les marques de mode. Pour Decentraland, le domaine de la mode a un fort potentiel dans le métavers. Le responsable du contenu, Sam Hamilton, a déclaré que : « la mode est le prochain grand domaine de croissance dans le métavers ».

À lire aussi > Insolite: un multimillionnaire chinois achète une image de caillou pour 500 000 dollars

Source : CNET