Accueil » Actualité » Minecraft permet à Reporters Sans Frontières de contourner la censure des états totalitaires

Minecraft permet à Reporters Sans Frontières de contourner la censure des états totalitaires

Afin de contourner la censure et garantir la liberté de la presse autour du monde, Reporters Sans Frontières a créé une bibliothèque géante dans Minecraft qui contient déjà 200 documents bloqués par les régimes concernés.

Image 1 : Minecraft permet à Reporters Sans Frontières de contourner la censure des états totalitaires
Crédit : RSF

L’ONG Reporters Sans Frontières lutte au quotidien pour tenter de garantir la liberté de la presse et la sécurité des journalistes dans des pays où le contrôle étatique impose souvent la censure des médias.

200 ouvrages déjà rassemblés dans la Bibliothèque Non-censurée de RSF

Afin de tenter d’offrir un accès à une information non contrôlée par les Etats, RSF s’est tourné vers Minecraft, jeu vidéo où la liberté est reine. Chaque joueur peut à sa guise créer et partager ses univers, comme ce fan de Metroid qui a passé 7 ans à récréer Metroid Fusion dans Minecraft ou ce RPG Harry Potter qui a lieu dans un Poudlard plus vrai que nature. L’ONG y a donc vu le lieu idéal pour construire sa « Bibliothèque Non-censurée » et permettre à la jeune génération de connaître la vérité que les gouvernements cherchent à dissimuler.

Minecraft : un joueur s’électrocute à chaque fois qu’il est blessé

Pour construire son impressionnante bibliothèque, Reporters Sans Frontières s’est tournée vers l’entreprise BlockWorks spécialisée dans la conception d’environnements pour Minecraft. Celle-ci a déployé une équipe de 24 personnes originaires de 16 pays pour construire le bâtiment et l’île sur laquelle il repose. Ce sont 12,5 millions de blocs qui ont été nécessaires à cette réalisation de style néoclassique qui hébergent déjà plus de 200 ouvrages.

Pour installer cette bibliothèque, il suffit de se rendre sur le site uncensoredlibrary.com et de se rendre dans la rubrique « Downloads » pour télécharger la carte. On peut y accéder en mode multijoueur en choisissant « direct connect » et en saisissant « visit.uncensoredlibrary.com » en tant qu’adresse IP. Si tout est fonctionnel, c’est surtout un moyen pour RSF de faire prendre conscience des niveaux de censure qui règnent dans des pays comme le Vietnam, l’Égypte, le Mexique, la Russie qui teste son internet souverain ou l’Arabie Saoudite.

Source : RSF