Accueil » Actualité » Programme Artemis : la NASA veut un deuxième alunisseur

Programme Artemis : la NASA veut un deuxième alunisseur

Les missions Artemis ont pour but de renvoyer des astronautes sur la Lune dans un futur proche. Si la NASA compte déjà utiliser l’énorme vaisseau Starship de SpaceX, l’agence lance un nouvel appel d’offre afin d’avoir un deuxième alunisseur à disposition.

Le programme Artemis n’en est qu’à ses débuts. La première des nombreuses missions, Artemis 1, a dû être repoussé une troisième fois. Celle-ci vise à placer en orbite lunaire une capsule Orion inhabitée. Le troisième volet, Artemis 3, consistera à renvoyer des astronautes sur la surface de notre satellite. Dans ce cadre, la NASA compte collaborer avec SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk, afin d’utiliser son immense vaisseau Starship. Celui-ci est tellement imposant que l’agence compte l’utiliser comme base opérationnelle temporaire. Mais la NASA veut un autre alunisseur, qui devrait compléter son grand frère et assurer une redondance du matériel.

Vue d'artiste - © NASA
Vue d’artiste – © NASA

L’agence spatiale travaille à établir une présence humaine à long terme sur et autour de la lune d’ici à la fin des années 2020. Dans ce cadre, l’agence se tourne ouvertement vers le privé. Nothon Grupman est d’ailleurs en train de concevoir un buggy lunaire de nouvelle génération. Et si la NASA compte officiellement utiliser le HLS Starship pour le premier alunissage, celle-ci espère disposer d’un deuxième appareil de ce type pour les missions suivantes.

Programme Artemis : la collaboration avec le privé est une bonne chose, selon la NASA

Lisa Watson-Morgan, responsable des systèmes d’atterrissages au Marshall Space Flight Center de la NASA, declare ainsi : « Les travaux réalisés dans le cadre de cet appel d’offres, en plus du développement et des études en cours sur les atterrisseurs, contribueront à jeter les bases de l’exploration à long terme de l’espace lointain […] Le fait de s’associer à des entreprises américaines pour effectuer ce travail nous permet maintenant de tirer parti des connaissances et de l’expertise de la NASA pour encourager les innovations technologiques en vue d’une présence durable sur la Lune« .

 La NASA se prépare à effectuer le tout premier vol d’essai du programme, Artemis 1, qui utilisera une fusée Space Launch System (SLS). Artemis 1 devait initialement être lancé le 29 août, mais des problèmes techniques ont repoussé la tentative de décollage à plusieurs reprises. La troisième tentative de lancement devrait avoir lieu le 27 septembre prochain.

Source : space.com