Accueil » Actualité » Qualcomm force les constructeurs à intégrer un modem 5G, même inactif

Qualcomm force les constructeurs à intégrer un modem 5G, même inactif

Qualcomm rend obligatoire la 5G pour tous les contracteurs qui souhaitent disposer de son processeur le plus puissant, le Snapdragon 865. Certaines marques ont pourtant décidé de la désactiver lorsqu’elle est inutile pour proposer des smartphones moins chers.

Image 1 : Qualcomm force les constructeurs à intégrer un modem 5G, même inactif
Smartphone iQoo 3 en 5G – Crédit : iQoo

Qualcomm profite de sa position dominante sur le marché des processeurs de smartphones pour imposer la 5G. Paradoxalement, le Snapdragon 865, son SoC le plus puissant présenté en décembre dernier, n’intègre pas de modem 5G. La seule solution pour lui fournir la connectivité au réseau mobile consiste à l’associer avec le modem X55 qui supporte à la fois la 4G et la 5G. Les constructeurs qui souhaitent profiter du dernier processeur Qualcomm sont donc forcés d’intégrer le modem 5G, même s’ils n’en ont pas besoin. La marque indienne iQoo a ainsi lancé son dernier smartphone avec un Snapdragon 865, mais a décidé de désactiver son modem 5G associé.

iPhone 12 : Apple pourrait concevoir sa propre antenne 5G

5G : Qualcomm a largement anticipé le déploiement du réseau

La 5G est en cours de déploiement en Europe et aux États-Unis, mais son avenir est encore incertain sur de nombreux marchés, notamment en Inde. Dans le meilleur des cas, les possesseurs de smartphone 5G en profiteront cette année, les autres devront attendre un ou deux ans. L’intérêt de la fonctionnalité est donc relativement limité, d’autant plus que l’intégration du modem X55 n’est pas sans conséquence. Il occupe de l’espace supplémentaire, augmente la complexité, la consommation électrique, et le coût de fabrication. 

Image 2 : Qualcomm force les constructeurs à intégrer un modem 5G, même inactif
Déploiement de la 5G – Crédit : Qualcomm

On ignore s’il s’agit de marketing ou si l’activation de la 5G sur les modem X55 a un coût, mais la désactiver semble provoquer une baisse du prix de vente. Dans sa version haut de gamme, l’iQoo 3 dispose de 4 Go de RAM supplémentaire et de la 5G pour environ 100 $ de plus. iQoo est la dernière marque lancée par le groupe BBK, le deuxième ou troisième fabricant mondial de smartphones qui possède notamment OnePlus, Oppo, Vivo, et Realme. Le Realme X50 Pro supporte la 5G, et le OnePlus 8 et son écran 120 Hz devrait également en être doté. Mais si son activation a vraiment un coût, le groupe pourrait décider de la désactiver sur d’autres smartphones selon les marchés visés.

5G : le modem Qualcomm X60 atteindra 7,5 Gb/s en débit descendant

Source : ars Technica