Accueil » Actualité » Tesla Model 3 : l’Autopilot réagit aux feux rouges pour la première fois

Tesla Model 3 : l’Autopilot réagit aux feux rouges pour la première fois

L’Autopilot présent sur les Tesla est en constante amélioration. Une vidéo prise dans une Model 3 équipée d’une version de développement du logiciel montre comment celui-ci est capable de voir les feux rouges et de réagir en fonction.

Image 1 : Tesla Model 3 : l’Autopilot réagit aux feux rouges pour la première fois
Crédit : Davis Sanchez via Pexels

Si l’on est encore loin de voir une Tesla en conduite autonome de niveau 5, malgré les promesses répétées d’Elon Musk, force est de constater que les progrès de la marque sont rapides.

Cette Tesla Model 3 est capable de voir la couleur des feux tricolores

Beaucoup de secrets entourent les conditions dans lesquelles ont été filmées les images montrant une Tesla Model 3 capable de détecter la présence de feux tricolores et leur couleur. La vidéo provient du compte Twitter « Out of Spec Motoring ». Celui-ci est tenu par Kyle Conner qui est responsable de la chaîne YouTube du site InsideEVs. Le site refuse pour l’instant d’expliquer comment ils ont pu embarquer à bord d’un véhicule de test.

Quoi qu’il en soit, cela permet de constater les progrès effectués par Tesla. Le dernier ajout au logiciel était la détection des cônes de chantier, fonction qui ne fonctionne pas toujours comme prévu. Ici, c’est une étape bien plus importante que s’apprête à franchir le constructeur. On peut ainsi voir les différents feux s’afficher sur l’écran principal avec leur couleur et une large barre rouge s’afficher devant le véhicule lorsque celui-ci est à l’arrêt devant un feu rouge.

Kyle Conner promet que le véhicule repère aussi les panneaux Stop et s’arrête de lui-même si le conducteur ne réagit pas assez vite. Les plus attentifs auront remarqué que l’Autopilot n’est pas enclenché pendant la majorité de la vidéo, mais que le conducteur utilise le régulateur de vitesse adaptatif. Il semble que la version HW3 de l’ordinateur de bord, à laquelle Nvidia oppose un Orion surpuissant, soit nécessaire pour offrir ce service. Il conviendra d’attendre une communication officielle de la part de Tesla pour en savoir davantage.

Source : InsideEVs