Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?

L’iPhone 15 Plus offre une dalle gigantesque et de qualité, décroche la timbale en matière d’autonomie, et tout ça pour un prix presque acceptable. Ses progrès en photo et en performances sont-ils suffisants pour faire craquer ?

Sommaire

Depuis quelques années, la famille des iPhone s’enrichit tous les automnes de quatre nouveaux venus. Et, après avoir tenté l’aventure mini, Apple propose désormais deux tailles d’écran seulement.

La première de 6,1 pouces mise sur un équilibre entre confort de prise en main et confort d’affichage. Elle prend corps dans les iPhone 15 et iPhone 15 Pro.

La seconde est de 6,7 pouces, la plus grosse taille d’écran jamais proposée par Apple, et si l’affichage est très confortable, la largeur et la hauteur du boîtier pourraient ne pas convenir aux plus petites mains. Ce sont dimensions XL qu’on retrouve dans l’iPhone 15 Pro Max, et dans l’iPhone 15 Plus, que nous testons ici.

iPhone 15 Plus, d'Apple
iPhone 15 Plus, d’Apple, et son écran de 6,7 pouces. Gigantesque !

💸 Prix et disponibilité de l’iPhone 15 Plus

Deuxième dans la lignée, le 15 Plus est le grand modèle abordable. Son prix d’appel est toutefois supérieur à 1 000 euros.

L’iPhone 15 Plus est décliné en trois versions, en fonction du stockage proposé. On le trouve vendu ainsi :

  • iPhone 15 Plus 128 Go – 1 119 euros
  • iPhone 15 Plus 256 Go – 1 249 euros
  • iPhone 15 Plus 512 Go – 1 499 euros
L’iPhone 15 Plus, le modèle standard XL avec grande autonomie (128 Go)
Image 1 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
  • Amazon
    1009€
  • RueDuCommerce
    909.90€
  • Rakuten
    919.99€
  • Pixmania FR
    950€
  • Boulanger
    1009€
  • Fnac
    1019€
  • Cdiscount
    1019€
  • RED by SFR
    1019€
  • SFR
    1019€
  • Darty
    1019€
  • E.Leclerc
    1044€
  • Carrefour
    1,089.99€
Plus d’offres
L’iPhone 15 Plus, le modèle standard XL avec grande autonomie (256 Go)
Image 2 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
  • Amazon
    1139€
  • RueDuCommerce
    1,014.30€
  • Rakuten
    1048€
  • Pixmania FR
    1063€
  • Boulanger
    1139€
  • Fnac
    1149€
  • Cdiscount
    1149€
  • RED by SFR
    1149€
  • SFR
    1149€
  • Darty
    1149€
  • E.Leclerc
    1165€
  • Carrefour
    1249€
Plus d’offres
L’iPhone 15 Plus, le modèle standard XL avec grande autonomie (512 Go)
Image 3 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
  • Amazon
    1,350.58€
  • RueDuCommerce
    1,290.60€
  • Pixmania FR
    1309€
  • Rakuten
    1333€
  • Boulanger
    1,350.59€
  • Fnac
    1399€
  • Cdiscount
    1399€
  • Darty
    1399€
Plus d’offres

On se réjouit que les modèles à 64 Go soient bel et bien de l’histoire ancienne. De même, on applaudit poliment à la baisse de prix affichée par rapport à la génération précédente. Ainsi, le modèle 128 Go est 50 euros moins cher, même chose pour le modèle 256 Go et 60 euros moins coûteux pour 512 Go.

On ne pourra pas faire une comparaison avec la génération iPhone 13, qui ne comptait pas d’iPhone Plus. On glissera juste que voir les deux smartphones d’entrée de gamme d’Apple en dessous de 1 000 euros pour leur premier modèle – comme ils le sont souvent aux Etats-Unis – serait un très beau symbole…

🎛️ Caractéristiques techniques : ce que propose l’iPhone 15 Plus

Nous le disions, le monde des iPhone se divise en deux catégories. Et ce ne sont pas ceux qui ont un iPhone chargé, et ceux qui creusent. Non, la taille de l’écran OLED les distingue, mais n’est pas le seul élément différenciateur.

Depuis les iPhone 13, les deux smartphones d’entrée de gamme n’ont plus droit à la même puce que les deux modèles Pro. L’an dernier, les iPhone 14 et iPhone 14 Plus embarquaient l’A15 Bionic, introduit avec les iPhone 13 Pro. Cette année, leurs remplaçants, les iPhone 15 et iPhone 15 Plus, sont donc logiquement animés par la puce A16 Bionic, introduite avec les modèles Pro sortis en 2022.

iPhone 15 Plus
L’iPhone 15 Plus embarque une puce A16 Bionic, cadencé à 3,44 GHz, et accompagnée de 6 Go de mémoire vive.

On tique un peu, non pas parce que ce SoC n’est pas bon, mais plus simplement parce qu’Apple a introduit des nouveautés intéressantes avec son A17 Pro, réservé aux iPhone 15 Pro. On pense évidemment au GPU refondé, doté d’un cœur supplémentaire et capable d’accélérer les rendus ray tracing. Une belle promesse pour les joueurs.

On regarde également du côté des modules matériels supplémentaires intégrés dans la puce, comme le décodeur AV1 ou encore le contrôleur USB, qui permet la gestion de débits très élevés.

iPhone 15 Plus
L’iPhone 15 Plus hérite du SoC des iPhone 14 Pro, sortis en 2022.

Bref, autant d’éléments qui font que sur le long terme, la différence se creusera entre ces deux générations de puce… entre ces deux gammes de smartphones pourtant sortis la même année. Alors oui, Apple assure un suivi long de son matériel, grâce à son intégration maîtrisée, néanmoins, il faudra peut-être garder cette différence en tête sur le long terme.

  • Ecran : OLED 6,7 pouces
  • Définition : 2 796 x 1 290 pixels
  • Grand-angle : 48 Mpixels, équivalent 26 mm
  • Ultra-grand-angle : 12 Mpixels, équivalent 13 mm
  • Caméra avant : 12 Mpixels
  • Puce : A16 Bionic
  • Mémoire : 6 Go
  • Batterie : 4 383 mAh
  • Connectivité : 5G, Bluetooth 5.3, Wi-Fi 6, UWB 2nde génération, NFC, Thread, MagSafe/Qi
  • Dimensions : 16,09 x 7,78 x 0,78 cm
  • Poids : 201 g
  • Résistance : IP68, Ceramic Shield
  • Divers : Dynamic Island
  • OS : iOS 17
iPhone 15 Plus, d'Apple
L’iPhone 15 Plus n’est compatible qu’avec le Wi-Fi 6…

Pour continuer avec les regrets, on s’arrêtera sur le support du Wi-Fi 6, seulement. Le Wi-Fi 6E est désormais bien installé, ce n’est plus une fonction réservée à des produits haut de gamme. Dommage qu’Apple ait choisi de différencier ses appareils d’entrée et de haut de gamme de la sorte, mais sans doute ce choix est-il imposé par celui de l’A16 Bionic.

On signalera toutefois deux bonnes choses dans cette configuration. Tout d’abord, l’arrivée de la seconde génération de puce Ultra Wide Band, qui permet de localiser précisément des appareils ou accessoires compatibles. Ensuite, l’intégration d’un capteur 48 Mpixels dans le module grand-angle. Une très bonne nouvelle, nous y reviendrons.

📱 Design : grand, léger et coloré

Extérieurement, le design général de l’iPhone 15 Plus ne change pas vraiment. L’avant et l’arrière de l’appareil sont toujours occupé par une façade en verre – du Ceramic Shield pour être précis sur l’avant. L’ensemble affiche toujours des arêtes verticales et des coins arrondis. S’il est un peu plus étroit, ce n’est que de 0,3 mm ce qui n’est pas foncièrement perceptible à l’œil ou même en main.

Même chose pour les deux grammes de moins sur la balance, il faut être un professionnel de la pesée à main nue pour le noter. En revanche, il est clair qu’il paraît agréablement léger et son écran immense et son boîtier fin ne font que renforcer cette sensation.

Comme sur les autres modèles d’iPhone 15, le cintre en aluminium, qui compose les bordures verticales de l’appareil, est profilé, et cela contribue à améliorer la qualité de prise en main.

iPhone 15 Plus, d'Apple
L’iPhone 15 Plus, à droite, profite de bords de cintre profilés pour une prise en main plus agréable. A gauche, l’iPhone 14 Plus.

Pour le reste, visuellement, les couleurs retenues cette année sont plaisantes à l’œil et les arêtes en aluminium s’associent parfaitement avec le verre teinté dans la masse – un tour de force dont Apple semble très fier, et qui est en tout cas très plaisant à l’œil. D’autant que l’effet mat en verre est très réussi.

🔌 Connectique : enfin le passage à l’USB-C

Comme son petit frère l’iPhone 15, le 15 Plus fait également ses adieux au Lightning, et fait place à l’USB-C. C’est une très bonne nouvelle pour tout ce que cela facilitera en matière de recharge. Un seul câble suffira pour le recharger, que ce soit celui de votre Mac, PC, tablette, smartphone Android, etc. C’est une chose en moins à penser.

Vous pourrez également utiliser le connecteur USB-C pour brancher votre iPhone à un écran compatible et sortir alors un signal en 4K à 60 images par seconde. Ainsi, il sera même possible de jouer en connectant une manette en Bluetooth à l’iPhone 15 Plus. Et pour ceux qui ont déjà craqué et acheté les derniers AirPods Pro (2e génération), dont le boîtier a été mis à jour avec un connecteur USB-C, vous vous réjouirez d’apprendre qu’il est possible de recharger vos écouteurs avec votre iPhone

iPhone 15 Plus, d'Apple
iPhone 15 Plus peut recharger des accessoires compatibles USB-C.

En revanche, on regrette qu’Apple n’ait pas jugé bon de rendre compatible ses iPhone 15 Plus avec l’USB 3, comme c’est le cas des iPhone 15 Pro. En l’occurrence, il faut se contenter des débits de l’USB 2, soit 480 Mbit/s. C’est un peu chiche, et n’encouragera pas forcément les utilisateurs à transférer des fichiers en filaire. Il faut dire que pour la plupart des usages AirDrop est une solution parfaitement adaptée.

iPhone 15 Plus (128 Go)
Image 4 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
  • Amazon
    1009€
  • RueDuCommerce
    909.90€
  • Rakuten
    919.99€
  • Pixmania FR
    950€
  • Boulanger
    1009€
  • Fnac
    1019€
  • Cdiscount
    1019€
  • RED by SFR
    1019€
  • SFR
    1019€
  • Darty
    1019€
  • E.Leclerc
    1044€
  • Carrefour
    1,089.99€
Plus d'offres

🔋 Autonomie : le plus endurant, c’est lui…

Ceux qui espéraient que l’adoption de l’USB-C soit l’occasion d’apporter une recharge plus rapide aux smartphones d’Apple pourront toujours repasser. Si on arrive à atteindre les 50% de charge en moins de trente minutes, avec un chargeur de 20 W et plus, en filaire, il ne faudra toutefois pas moins de 100 minutes (1h40) pour arriver à 100% de charge pour sa batterie de 4 383 mAh.

Dire que c’est lent ne serait pas rendre suffisamment hommage à l’art du temps perdu. Il suffit de penser aux smartphones chinois qui se rechargent en moins de 30 minutes pour être un peu surpris. Même si ces charges ultrarapides peuvent parfois avoir des effets sur la durée de vie de la batterie au long cours. Si vous êtes pressé, on vous déconseille vivement la recharge sans-fil, MagSafe ou Qi, moins efficace énergétiquement parlant et moins rapide.

iPhone 15 Plus, d'Apple
L’iPhone 15 Plus peut être rechargé grâce à un chargeur MagSafe ou sans-fil Qi.

Heureusement, l’iPhone 15 Plus a une très bonne autonomie. Mieux, il décroche la meilleure autonomie de cette génération selon notre test de lecture vidéo en streaming 4K. Il a ainsi tenu pas moins de 20h53, soit dix minutes de plus que l’iPhone 15 Pro Max. Pour la deuxième année consécutive l’iPhone Plus est le roi des smartphones d’Apple en matière d’autonomie.

📺 Ecran OLED, un affichage géant et lumineux

Parlons brièvement de l’écran OLED, il conserve la même diagonale, donc, mais change en coulisse. On relève deux différences de taille. La première est l’arrivée de la Dynamic Island, introduite l’an dernier sur les modèles Pro.

Cette capsule placée en haut de l’écran s’organise autour de la caméra frontale et de quelques capteurs, mais elle héberge aussi, grâce à iOS 17 des applications qui s’exécutent en arrière-plan. On peut ainsi y voir se loger le suivi de votre taxi en approche, le timer pour la cuisson de vos pâtes, les morceaux en cours de lecture, etc. Cette astuce ergonomique est très utile au quotidien et on s’y fait rapidement. Ne manque désormais plus qu’à augmenter le nombre d’applications qui en tirent parti.

iPhone 15 Plus, d'Apple
La Dynamic Island permet de suivre l’approche d’un taxi ou le décollage prochain d’un vol en direct sans forcément revenir à l’application dédiée.

Voir arriver la Dynamic Island est une bonne nouvelle, mais on regrettera que d’autres technologies réservées l’an dernier aux modèles Pro n’aient pas suivi le même chemin. C’est notamment le cas de la vitesse de rafraîchissement adaptative (de 1 à 120 Hz), appelée Pro Motion chez Apple. Et aussi de la dalle Always-on, qui permet d’avoir sous les yeux un ensemble d’informations, qui vont de l’heure à la météo en passant vos notifications.

Image 5 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?

La deuxième différence est plus difficile à repérer au premier abord mais devrait pourtant au moins autant changer la vie des utilisateurs : l’écran OLED devient encore plus lumineux. L’an dernier, les iPhone 14 Plus affichait une luminosité maximale de 800 cd/m2 en affichage standard. Cette année, le seuil annoncé est de 1 000 cd/m2.

Sur notre modèle de test, nous avons mesuré une luminosité standard de 831 cd/m2, et de 1 552 cd/m2 en mode HDR, tout près de la valeur de 1 600 cd/m2, annoncée par Apple. Par ailleurs, un troisième pic est avancé par Apple, fixé à 2 000 cd/m2 en extérieur, quand le téléphone doit être consulté en plein soleil par exemple.

Une condition de mesure difficile à reproduire en intérieur à proximité d’une sonde. Une chose est certaine, la dalle reste très lisible, même en plein soleil, que ce soit pour consulter du texte ou regarder des photos ou vidéos.

iPhone 15 Plus, d'Apple
L’iPhone 15 Plus offre une belle surface d’affichage… malgré les bandes noires.

Pour ces deux derniers usages, la fidélité colorimétrique de la dalle a son importance. Nous avons donc mesuré le Delta E 2000 de l’iPhone 15 Plus. Il est de 3,31 soit légèrement moins bon que celui de l’iPhone 14 Plus que nous avons mesuré à 3,11.

En léger retrait, ces résultats sont néanmoins bons, voire très bons. Ils ne sont juste pas excellents, comme cela a pu être le cas par le passé.

Néanmoins, utiliser l’iPhone 15 Plus est un véritable plaisir, la dalle offre un large espace d’affichage, qui permet d’avoir sous les yeux bien plus de contenu que son petit frère l’iPhone 15. C’est une évidence, mais il faut voir les deux appareils côte à côte pour prendre conscience de ce gain de confort supplémentaire. Si vous n’avez pas peur des grands smartphones, vos séances de lecture en ligne, de jeu ou de binge watching seront bien plus agréables sur le 15 Plus.

iPhone 15 Plus, d'Apple
6,7 contre 6,1 pouces ? L’iPhone 15 Plus offre une surface d’affichage bien plus confortable.

On finira cette partie sur la dalle par quelques mots sur le mode True Tone, qui est une bénédiction pour les yeux fatigués. Cette petite technologie d’Apple permet en effet d’ajuster la chaleur de l’affichage en fonction de la lumière ambiante. Ainsi, le soir, l’écran réduit automatiquement l’émission de lumière blanche et bleue, par exemple, pour afficher des couleurs plus chaudes et reposantes pour la vue.

Image 6 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
La prise USB-C permet bien plus d’usages que le Lightning qu’elle remplace.

🚀 Puce : l’A16 Bionic revient

Nous le disions plus haut, Apple rejoue la carte de l’A16 Bionic, excellente puce qui donnait vie, l’année dernière aux iPhone Pro et Pro Max. On ne peut toutefois que regretter que les avancées d’importance réalisés cette année par l’A17 Pro ne bénéficie pas à tous les iPhone 2023, pour créer une sorte d’An 1, un point de départ clair.

Sans doute faut-il voir dans cette montée en puissance progressive deux choses. D’une part, l’assurance qu’Apple va veiller à ne pas laisser les propriétaires d’iPhone 15 et 15 Plus sur le bas-côté dans les années à venir.

D’autre part, que la « révolution » graphique, induite par le sixième cœur GPU et le support de l’accélération matérielle, va monter en puissance lentement sans créer de scission, sans produire un avant et un après trop violent et immédiat.

iPhone 15 Plus, d'Apple

Quoi qu’il en soit, dans les faits, on observe une très grande proximité de résultats entre les iPhone 15 Plus et 14 Pro Max, et pour cause, le même SoC d’Apple est accompagné de la même quantité de mémoire vive (6 Go).

En matière de performances, vous avez donc tout le meilleur de l’an dernier, avec tout ce que cela implique de fluidité au quotidien, de réactivité dans le lancement des applications, et de vitesse d’exécution quand le besoin s’en fait sentir.

Tous les jeux disponibles que nous avons installés et auxquels nous avons joués tournaient sans heurt, rapides, beaux et surtout portés par des performances qui n’ont pas faibli lorsque l’effort demandé commençait à durer.

iPhone 15 Plus, d'Apple
Le Wild life Stress Test, de 3Dmark, permet de prendre la mesure du throttling.

Le throttling, cette réduction des performances quand la puce chauffe trop, car elle est trop sollicitée, est un mal assez courant dans le monde de smartphones, mais l’iPhone 15 Plus y échappe. En tout cas, il arrive à dégager suffisamment de puissance pour que cela ne se sente pas à l’usage.

D’ailleurs, le stress test Wild Life, de 3Dmark, lui accorde un pourcentage de stabilité de ses performances de 84,6%, bien mieux que les 63% de l’iPhone 14 Pro Max l’an dernier. C’est donc à la fois la promesse de bonnes performances maintenant, mais aussi la garantie de ne pas être pris au dépourvu dans les prochaines années.

iPhone 15 Plus, d'Apple
L’iPhone 15 Plus ne propose toujours que deux modules photo arrière.

Evidemment, la partie émergée de l’iceberg A16 Bionic, le Neural Engine est également là, à œuvre en coulisse dès que vous sollicitez une fonction « intelligente », et cela peut être quelque chose d’aussi trivial que de détourer automatiquement le visage d’un ami dans une photo pour en faire un sticker à envoyer dans vos groupes de discussion.

Le Neural Engine de l’A16 Bionic est toujours assez puissant pour sous-tendre une partie de l’effort de photographie computationnelle de l’iPhone 15 Plus. D’ailleurs, ce modèle a droit à quelques-unes des nouveautés les plus intéressantes introduites dans ce domaine. Intéressons-nous à la photo pour les passer en revue.

iPhone 15 Plus (128 Go)
Image 4 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
  • Amazon
    1009€
  • RueDuCommerce
    909.90€
  • Rakuten
    919.99€
  • Pixmania FR
    950€
  • Boulanger
    1009€
  • Fnac
    1019€
  • Cdiscount
    1019€
  • RED by SFR
    1019€
  • SFR
    1019€
  • Darty
    1019€
  • E.Leclerc
    1044€
  • Carrefour
    1,089.99€
Plus d'offres
iPhone 15 Plus
La matrice du capteur 48 Mpixels permet de regrouper quatre pixels pour n’en former qu’un, et recevoir ainsi plus de lumière.

📸 Photo : un nouveau capteur pour tout changer ?

Mais il nous faut avant cela faire un point sur un gros changement matériel. Après avoir sauté le pas, l’an dernier, sur les iPhone 14 Pro et Pro Max, Apple a introduit un capteur 48 Mpixels pour le module grand-angle de ses iPhone 15 et 15 Plus. Cela lui permet de répliquer sa petite astuce de l’an dernier qui accordait une focale supplémentaire à l’iPhone.

Ainsi, tout en ne conservant que deux modules caméras : un ultra-grand-angle (12 Mpixels, et équivalent 13 mm, avec une ouverture à f/2.4) et un grand-angle (48 Mpixels, avec un équivalent 26 mm, qui ouvre à f/1.6). C’est dans le capteur du grand-angle, donc, qu’Apple va chercher un équivalent 52 mm (en 12 Mpixels, qui ouvre évidemment à f/1.6).

Au quotidien, cela permet donc d’avoir trois niveaux de grossissement : x0,5 pour l’ultra-grand-angle, x1 pour la focale principale du grand-angle, et x2 pour la focale virtuelle. Et ce n’est clairement pas un détail. Outre que vous gagnez la possibilité de concentrer votre cadrage sur un angle plus resserré, un 52 mm n’est pas loin d’être la focale parfaite pour les portraits.

iPhone 15 Plus
La focale virtuelle équivalent 52 mm.

😍 Des portraits, comme et quand vous voulez

Or justement, cette année, Apple a fait de gros efforts en la matière en introduisant une nouvelle fonction particulièrement utile. Grâce à des algorithmes de machine learning, vous n’avez plus besoin de basculer en mode Portrait, ce qui fait perdre un peu de temps et est contraignant, pour obtenir un superbe portrait.

iPhone 15 Plus, d'Apple
L’interface de l’application Appareil photo est toujours aussi simple. Le petit f signifie qu’une personne a été détectée et que le cliché pourra être transformé en portrait ultérieurement.

Dès qu’une personne ou un animal (a priori seulement un chat ou un chien) sont détectés dans le cadre de la photo, l’iPhone 15 Plus enregistre automatiquement les données de profondeur de champs nécessaires aux portraits.

Cela vous permet, a posteriori, de modifier la photo en définissant non seulement l’importance du bokeh, mais aussi la zone de netteté. Ainsi si deux personnes sont dans le champ mais pas sur le même plan, vous pouvez obtenir une première photo avec la personne au premier plan nette et celle au second plan flou, puis un second cliché où l’attention est concentrée sur la personne en arrière-plan.

Simple, rapide, efficace, c’est au quotidien une des nouveautés en photographie les plus utiles de l’iPhone 15 Plus.

iPhone 15 Plus, d'Apple
En basses lumières, les clichés en 24 Mpixels offrent de jolis rendus, avec des éclairages réalistes et doux, même pour un portrait.

Les amateurs de selfie pourront également bénéficier de cette fonction sur le module caméra avant. Cela peut permettre de créer des clichés amusants lorsque vous réalisez des selfies à plusieurs.

Et les portraits bénéficient aussi des progrès de la photographie computationnelle. Ainsi, les ingénieurs d’Apple ont-ils fait en sorte que le Photonic Engine gère les portraits, ce qui améliore grandement les rendus en basse lumière ou en intérieur, notamment, grâce à l’application de fonctions avancées comme Deep Fusion et Smart HDR.

Ces technologies permettent entre autres de rendre une plage dynamique plus riche. Et pour ceux qui ont des amis aux cheveux ébouriffés ou indomptables – n’ayez pas honte, on en connaît – bonne nouvelle, l’algorithme en charge du détourage des visages pour l’application du bokeh est en progrès. Si tout n’est pas encore parfait, on constate que moins de boucles de cheveux se retrouvent avalées par le flou d’arrière-plan. Cela donne donc des portraits plus réalistes, plus nuancés.

🫶 Des photos mieux définies

L’arrivée du capteur 48 Mpixels permet aussi à l’iPhone 15 Plus de produire des clichés en 24 Mpixels. Pour cela, le Photonic Engine est bien évidemment encore sollicité. Quand vous appuyez sur le déclencheur, il se met en branle et va réaliser plusieurs photos en 12 Mpixels, dont chacune à un objectif, capturer les nuances de la lumière, reproduire le plus fidèlement possible les couleurs, éviter le bruit numérique, etc.

iPhone 15 Plus, d'Apple
Les photos en 24 Mpixels offrent davantage de piqué, et bénéficie, même en contre-jour, des technologies Smart HDR et Deep Fusion, pour éviter les zones bouchées.

Toutes ces photos sont ensuite fusionnées en une seule, qui elle-même va être fusionnée avec un cliché prix en 48 Mpixels. Ce dernier apportant les détails, le piqué, la matière en quelque sorte Le résultat final est une photographie de 24 Mpixels, qui devrait être beaucoup plus facilement imprimable sur des tirages de bonne taille.

On constatera simplement que la prise de ses photos se fait instantanément, sans latence dans le déclenchement, ce qui assure que vous avez plus de chance d’avoir sous les yeux ce que vous vouliez photographier.

iPhone 15 Plus, d'Apple
Mêmes observations dans une rue, la netteté des objets est bonne, et la matière des surfaces ressort plutôt bien.

Il est par ailleurs possible d’activer dans les réglages une fonction HEIF Max, qui permet ensuite de prendre des photos de meilleure qualité quand vous le souhaitez via un raccourci dans l’interface de l’application Appareil photo de l’iPhone 15 Plus.

iPhone 15 Plus, d'Apple
On aimerait tellement avoir une troisième vraie focale, qui offre une vraie puissance de grossissement. Un vrai téléobjectif…

😰 Module photo : il en manque un

Si on se réjouit de ces progrès et de l’arrivée du capteur 48 Mpixels pour tout ce qu’il permet, on ne peut s’empêcher de penser, cette année encore, qu’il manque un téléobjectif à l’iPhone 15 Plus. Bien qu’on gagne une focale 52 mm bienvenue, difficile de ne pas constater comme un manque, comme un déséquilibre dans la partition photographique proposée.

iPhone 15 Pro, d'Apple
Les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max prennent largement la main, avec trois modules caméras, dont un vrai téléobjectif pour le Pro Max.

Or, en toute honnêteté, dans un appareil à plus de 1 000 euros, cela semble un peu déplacé. On peut comprendre qu’Apple souhaite réserver le meilleur aux iPhone Pro, mais est-ce suffisant pour justifier qu’il ne donne pas assez aux autres ?

Voyons le verre à moitié plein et réjouissons-nous des progrès et ajouts apportés. Mais gardons en tête qu’Apple devrait faire davantage d’efforts encore pour que ses smartphones aux prix très premium nous en donnent, pour la partie photo tout au moins, pour notre argent.

⚖️ Le verdict du test de l’iPhone 15 Plus

Image 10 : Test iPhone 15 Plus : grand, puissant, abordable et autonome, tout pour plaire ?
9/10

iPhone 15 Plus

  • Apple iPhone 15 Plus (256 Go) – Vert
    1139€
  • 1139€
    Voir l’offre
  • 1,017.90€
    Voir l’offre
  • 1052€
    Voir l’offre
  • 1139€
    Voir l’offre
  • 1149€
    Voir l’offre
  • 1149€
    Voir l’offre
  • 1149€
    Voir l’offre
  • 1149€
    Voir l’offre
  • 1149€
    Voir l’offre
  • 1165€
    Voir l’offre
  • 1,222.58€
    Voir l’offre
  • 1249€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le design et la finition au top
  • L’A16 Bionic est une excellente puce
  • L’arrivée de la Dynamic Island
  • La dalle OLED très lumineuse
  • L’autonomie excellente
  • Les nombreux progrès en photo
  • L’USB-C qu’on attendait de pied ferme…
On n’aime pas
  • … mais qui ne se donne pas à fond
  • L’A16 Bionic au lieu de l’A17 Pro
  • La dalle qui n’est ni Pro Motion ni Always-on
  • Il manque toujours un téléobjectif

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !