Accueil » Test » Test realme GT Master Edition : l’excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021

Test realme GT Master Edition : l’excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021

Le realme GT Master Edition est une version légèrement édulcorée du realme GT lancé il y a quelques semaines, afin de tirer son prix vers le bas. Au programme : un processeur un peu moins véloce, un design totalement différent et toujours la recharge hyper rapide, grâce à un adaptateur secteur de 65 Watts.

Image 2 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
8/10

realme GT Master Edition

399€ > Darty
On aime
  • Design original et peu salissant
  • Ecran OLED 120 Hz
  • Chargeur 65 watts
  • Processeur de milieu de gamme performant
  • Bonne autonomie
  • Capteur frontal de 32 mégapixels
On n’aime pas
  • Son mono
  • Pas de zoom optique
  • Pas de lecteur microSD
Verdict :

Comme son nom ne l’indique pas, ce GT Master Edition est en fait le petit frère du realme GT lancé il y a quelques semaines. Pour tirer le prix vers le bas, le constructeur a du faire quelques sacrifices : processeur moins véloce, son mono et batterie de plus petite capacité. En revanche, le smartphone tire néanmoins son épingle du jeu grâce à un design original (dans un style moins sportif que le premier GT !), de bonnes performances, un affichage bien maitrisé et des capteurs photo efficaces. Sans oublier la charge hyper rapide, de 65 watts, qui permet de faire le plein d’énergie en une demie heure ! Bref, realme nous gratifie encore une fois d’un smartphone de milieu de gamme offrant un excellent rapport qualité / prix.

plus

Il y a quelques semaines, realme lançait un smartphone à la fois performant, séduisant et (relativement) abordable, le realme GT. Ce modèle doté d’un équipement haut de gamme (puce Snapdragon 888, écran 120 Hz, recharge 65 Watts) était commercialisé à 499 € pour la version dotée de 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage, et 599 € avec 12 Go de mémoire et 256 Go de stockage (lire notre test du realme GT).

Aujourd’hui, le constructeur chinois revient à la charge avec une Master Edition de ce realme GT, qui se veut plus abordable, puisqu’elle dispose d’un équipement légèrement revu à la baisse, ce qui lui permet de bénéficier d’un meilleur rapport performances / prix.

Image 3 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour se distinguer de la première version du realme GT, qui arborait un look sportif jaune et noir inspiré des voitures de course, ce nouveau modèle mise sur un design résolument original, signé par Naoto Fukasawa, un designer japonais. Résultat, le smartphone arbore désormais un dos en cuir (végan s’il vous plait, comme ça tout le monde est content) gris, granuleux, avec quatre bandes en relief.

L’ensemble n’est pas sans rappeler l’apparence de certaines valises, ce qui est bien le but annoncé par le designer ! Et comme ce style peut ne pas plaire à tous les utilisateurs, deux autres modèles devraient être disponibles, équipés d’un dos en verre plus conventionnel.

Image 4 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Points communs / différences avec le realme GT

Outre le design, les realme GT et realme GT Master Edition ne diffèrent que sur quelques points. Et deux de leurs principales caractéristiques techniques, concernant l’écran et la charge rapide, sont identiques.

  • Le processeur Snapdragon 778G remplace le Snapdragon 888 du realme GT. Les performances du GT Master Edition sont donc revues à la baisse.
  • Le capteur photo frontal pour les selfies a désormais une définition de 32 mégapixels, contre « seulement » 16 mégapixels pour le GT.
  • La batterie a une capacité de 4300 mAh, contre 4500 pour le GT.
  • Le son est délivré en mono (contre une restitution audio stéréo pour le GT).
  • Même écran OLED, qui supporte une fréquence de rafraichissement de 120 Hz.
  • Même charge rapide en 65 watts.
Image 5 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Prix et disponibilité

Le realme GT Master Edition est décliné en deux modèles, à des prix plus que raisonnables, comme d’habitude. En effet, le premier intègre 6 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage. Il est proposé à 349 €. Le second est vendu 399 €, et embarque 8 Go de mémoire ainsi que 256 de stockage. Le smartphone est disponible immédiatement.

Trois offres spéciales de lancement, valables jusqu’au dimanche 12 septembre, rendent le realme GT Master Edition encore plus intéressant :

  • Le modèle 6 / 128 Go est proposé à seulement 299 € sur Cdiscount, AliExpress et le site de realme.
  • Le modèle 8 / 256 Go est fourni avec les écouteurs Bluetooth Buds Air 2 de realme sur Amazon et Darty.
  • Le modèle 8 / 256 Go est fourni avec la montre realme Watch 2 sur le site du constructeur.

Le smartphone est disponible en trois coloris : le gris avec son design particulier signé Naoto Fukasawa, et deux autres doté d’un dos plus commun, déclinés en blanc et bleu.

Image 6 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Signalons que le constructeur a également annoncé un autre smartphone, le realme GT Explorer Master Edition. Ce dernier se distingue par son écran légèrement plus grand (6,55 pouces) et son processeur plus performant, puisqu’il s’agit du Snapdragon 870. Il se différencie du realme GT Master Edition sur d’autres critères techniques, puisqu’il intègre des haut-parleurs stéréo et module photo différent, avec en particulier un capteur principal de 50 mégapixels et un grand angle de 16 mégapixels. Mais, pour l’instant, la commercialisation du realme GT Explorer Master Edition n’est pas à l’ordre du jour en France.

La concurrence

Les smartphones proposés aux alentours de 400 euros séduisent de plus en plus les utilisateurs car ils offrent aujourd’hui un équipement complet et s’avèrent donc suffisants pour la plupart des tâches bureautiques, multimédia et ludiques. Le OnePlus Nord 2 est l’un des principaux concurrents du realme GT Master Edition. Lancé il y a un peu plus d’un mois, il est proposé à 399 € (avec 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage). Rappelons que ce modèle est doté d’un écran OLED supportant une fréquence de rafraichissement maximale de 90 Hz, d’un processeur Mediatek Dimensity 1200U (plus performant que le Snapdragon 778G du realme GT Master Edition car du même calibre que le Snapdragon 870), de haut-parleurs stéréo (mais pas de prise casque), d’un capteur photo principal Sony de 50 mégapixels et d’une batterie de 4500 mAh avec charge rapide 65 watts (lire notre test du OnePlus Nord 2).

Image 7 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
OnePlus Nord 2 – Crédit : OnePlus

Le Xiaomi Mi 11 Lite 5G est un autre concurrent potentiel du realme GT Master Edition. Il est actuellement commercialisé à 339 €, avec 8 Go de mémoire et 128 Go de stockage. Ce smartphone se distingue principalement par sa légèreté (il ne pèse que 159 grammes !). Pour le reste, le M11 Lite est équipé d’un écran fonctionnant en 90 Hz, d’un processeur Snapdragon 780G (très légèrement plus véloce que le Snapdragon 778G) et d’un lecteur de cartes microSD. Pour la photo, on retrouve presque les mêmes capteurs que sur le realme GT Master Edition. Seul le capteur macro du Mi 11 Lite a l’avantage d’avoir une définition plus élevée (5 mégapixels). En outre, sa batterie a une capacité de 4250 mAh et se recharge rapidement grâce à un chargeur de 33 watts.

Image 8 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
Xiaomi Mi 11 Lite – Crédit : Xiaomi

Attention également à la concurrence interne ! En effet, le realme GT, lancé il y a à peine plus de deux mois et qui dispose d’un meilleur équipement, est déjà en promotion à 429 € sur Amazon en version 8 / 128 Go (au lieu de 499 € en temps normal). C’est donc seulement 30 euros de plus que ce GT Master Edition. Reste à savoir si vous préférez le design sportif jaune et noir du GT ou le look plus industriel du modèle qui nous occupe aujourd’hui…

Image 9 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un design audacieux

Autant le look de la version jaune et noir du realme GT avait de quoi séduire les passionnés de sport automobile, autant le style de ce GT Master Edition devrait créer une certaine dichotomie parmi les utilisateurs : soit on aime le design industriel « façon Samsonite », soit on déteste !

Image 10 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toujours est-il que le realme GT Master Edition offre une bonne prise en main. Avec son revêtement en cuir, agrémenté de quatre bandes en relief, le dos du smartphone offre une texture très douce au toucher. De plus, ce dernier a l’avantage de ne pas retenir du tout les traces de doigt. L’ensemble fait que le smartphone s’avère particulièrement agréable à manipuler.

Image 11 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – coque de protection – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Original, alors que les autres smartphones sont la plupart du temps fournis avec une coque de protection transparente, celle qui accompagne le realme GT Master Edition reproduit le même motif industriel.

Le smartphone mesure 15,9 x 7,3 x 0,9 cm et son poids est contenu puisque le modèle signé Fukasawa ne pèse que 180 grammes (174 grammes pour les deux autres).

Image 12 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sans surprise, le bouton d’allumage du realme GT Master Edition est placé sur la tranche droite du smartphone, alors que ceux qui permettent de modifier le volume sont situés à gauche. Bon point, la prise casque est présente à côté d’u port USB C. En revanche, le second haut-parleur généralement placé au sommet de l’écran pour offrir une restitution audio stéréo n’est pas de la partie. Le haut-parleur inférieur (ou droit selon qu’on tienne le smartphone en mode paysage ou portrait) .

Rapide et efficace, le capteur d’empreintes digitales placé sous la dalle OLED réagit parfaitement et procure donc entière satisfaction. En revanche, on peut regretter qu’il ne soit pas possible d’étendre la capacité de stockage en utilisant une carte mémoire microSD. Bien sur, il est possible d’utiliser une carte SIM 5G personnelle et une professionnelle en même temps.

Image 13 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et comme on pouvait s’y attendre compte tenu du prix du smartphone, le realme GT Master Edition n’est pas certifié pour offrir une quelconque résistance à l’eau ou à la poussière.

Pour le reste, on peut insister sur le fait que – à l’instar du realme GT – le module optique est des plus discrets. En l’absence d’un capteur doté d’un zoom optique, son épaisseur est extrêmement limitée, ce qui permet de conserver une bonne stabilité lorsqu’on désire utiliser le smartphone une fois ce dernier posé à plat sur un bureau.

Image 14 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un bon affichage, dans la norme

En ce qui concerne l’écran, le realme GT Master Edition offre exactement le même équipement que le realme GT et délivre tout ce qu’on peut attendre actuellement en matière d’affichage. Tout d’abord, avec une diagonale de 6,43 pouces, l’écran est de taille moyenne, loin des 6,7 ou 6,7 pouces des smartphones haut de gamme (comme le Samsung Galaxy S21 Ultra ou le Xiaomi Mi 11 Ultra), tout en offrant un meilleur confort visuel que les « petits » modèles, comme l’iPhone 12 (6,1 pouces), le Sony Xperia 5 II (6,1 pouces), le Google Pixels 5 (6 pouces) ou l’Asus Zenfone 8 (5,9 pouces).

Et comme quasiment tous les smartphones vendus à plus de 350 €, le realme GT Master Edition exploite une dalle OLED, ce qui permet de bénéficier d’images de toute beauté, avec des noirs parfaits (taux de contraste quasi infinis) et des couleurs éclatantes.

Image 15 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La définition d’affichage est des plus conventionnelles. Le mode Full HD+ (soit 2400 x 1080 pixels) permet d’afficher des images détaillées, sans tomber dans l’excès de la super haute définition, de 3200 x 1440 pixels, comme le font le Oppo Find X3 Pro ou le Samsung Galaxy S21 Ultra (voire même 3840 x 1644 pixels sur le Sony Xperia 1 III).

Si la fréquence d’affichage est ajustée par défaut sur le mode 60 Hz, il est possible de basculer dans le mode 120 Hz, qui permet d’obtenir des animations plus fluides, en particulier lorsqu’on parcourt un site Web ou les réseaux sociaux. Comme ce dernier fait grimper la consommation électrique et réduit donc l’autonomie, il est également possible de demander à Android de sélectionner automatiquement la fréquence la mieux adaptée à l’application en cours d’utilisation.

Image 16 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, trois modes d’affichage sont proposés dans les paramètres d’affichage : Vif, Doux et Eclatant. Nous les avons soumis à une batterie de mesures, à à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, afin de déterminer précisément les forces et faiblesses de la dalle OLED. Et force est de constater qu’elle en a peu !

En effet, on constate tout d’abord que la luminosité maximale est d’environ 500 nits, quel que soit le mode utilisé. C’est un bon résultat, comparable aux performances des derniers smartphones de cette gamme de prix, comme le OnePlus Nord 2, le Oppo A94 ou le realme GT.

Image 17 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autre part, la température moyenne des couleurs s’avère parfaitement neutre dans le mode Doux, puisque la valeur relevée est de 6569 K. Rappelons qu’une température moyenne de 6500 K correspond à un affichage neutre, ni bleuâtre (plus froid), ni jaunâtre (plus chaud). Dans les deux autres modes, la température moyenne relevée est d’environ 7300 K (on voit nettement que l’affichage devient un peu plus froid, et donc bleuté). Si aucun de ces trois modes ne vous satisfait pleinement, il est toujours possible de modifier manuellement la température des couleurs.

Image 18 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, en ce qui concerne la fidélité des couleurs, le realme GT Master Edition s’en sort bien. La valeur moyenne du Delta E mesurée doit être inférieure à 3 dans l’idéal (la différence entre les couleurs affichées et les couleurs théoriques idéales n’est plus visible). Et c’est bien le cas dans le mode doux, avec une valeur de 2,6. Encore une fois, dans les deux autres modes d’affichage, le Delta E moyen passe au dessus de 3 (3,7 précisément), ce qui s’avère moins satisfaisant si on est vraiment pointilleux. Rappelons qu’une valeur similaire a été mesurée sur le OnePlus Nord 2 !

Des performances revues à la baisse, mais pas trop

Pour le processeur, realme a décidé de ne pas reconduire le Snapdragon 888 du realme GT, mais plutôt d’exploiter la puce Snapdragon 778G de Qualcomm. Il s’agit d’une puce de milieu de gamme, aux performances légèrement supérieures à celles du Snapdragon 765G, que l’on pouvait rencontrer dans des smartphones comme le OnePlus Nord, les Google Pixel 5 et Pixel 4a 5G, Oppo Reno 4 Pro, etc.

Logiquement, les performances du Snapdragon 778G sont également supérieures à celles de la puce Mediatek Dimensity 800U, que l’on a rencontré récemment dans le Oppo A94 (lire notre test du Oppo A94 5G). En effet, ces dernières sont très proches de celles du Snapdragon 765G…

Snapdragon 765GDimensity 800USnapdragon 778GSnapdragon 870Dimensity 1200
3D Mark Sling Shot Extreme328933885032Maxed OutMaxed Out
3D Mark Wild Life16391609249442924234
PC Mark89249297130321271412911
GeekBench588/1867595/1791790/2814845/31381022/3415
Architecture1 x 2,4 GHz + 2 x 2,2 GHz + 6 x 1,8 GHz + Adreno 6206 x 2,0 Ghz + 2 x 2,4 GHz4 x 2,4 GHz + 4 x 1,8 GHz + Adreno 642L1 x 3,2 GHz, 3 x 2,4 GHz, 4 x 1,8 GHz + Adreno 6501 x 3,0 GHz, 3 x 2,6 GHz, 4 x 2,0 GHz

En revanche, comme le montre le tableau ci-dessus, on reste nettement en dessous du niveau de performances, en particulier en 3D, des puces Qualcomm Snapdragon 870 (qui équipe par exemple le Vivo X60 Pro) ou Mediatek Dimensity 1200 (intégré au One Plus Nord 2 que, nous avons récemment testé). A fortiori, on est encore plus loin des résultats de l’actuelle puce haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 888…

En pratique, la puce 778G offre des performances suffisantes pour bénéficier d’une bonne expérience de jeu, par exemple avec Fornite. Ce dernier ajuste automatiquement le niveau graphique sur le meilleur mode (Epique), avec 30 images par seconde. Et dans ces conditions, le compteur est bloqué quelles que soient les situations dans lesquelles on se trouve.

Image 19 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021

Comme sur le realme GT, on retrouve le mode GT, censé pousser le CPU dans ses derniers retranchements. En pratique, la différence est des plus subtiles. Si son activation déclenche une petite animation agrémentée d’un bruitage impressionnant, force est de constater que les applications de benchmarking ne voient pas de changement notable entre le mode normal et le mode GT. Et lorsqu’on joue, à Fortnite par exemple, le compteur est bloqué à 30 images par seconde dans les deux cas de figure. On note également que l’activation du mode GT fait aussi basculer l’affichage en mode 120 Hz…

Pour ce qui est du son, le tableau est moins satisfaisant qu’avec le premier realme GT. En effet, on doit désormais se contenter d’une restitution audio en mono car le smartphone n’est équipé que d’un seul haut-parleur, placé à côté du port USB et de la prise casque sur la tranche inférieure du smartphone. Autant dire que la qualité délivrée est assez médiocre sans l’effet stéréo. D’autant plus que le son manque cruellement de basses, comme très souvent. Un casque ou des écouteurs Bluetooth sont donc fortement conseillés pour bénéficier d’un son à la hauteur de l’image lorsqu’il s’agit de regarder des vidéo ou de jouer.

De belles photos, avec zoom numérique 5x maximum

Comme la plupart des smartphones de milieu de gamme, le realme GT Master Edition mise principalement sur deux capteurs dorsaux ‘le capteur principal et le grand angle) et celui placé en haut de l’écran, dans une ouverture en forme de poinçon, destiné à la réalisation des selfies.

Image 20 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le capteur arrière principal a une définition de 64 mégapixels. Malgré cela, il prend – par défaut – des clichés en 16 mégapixels puisqu’il exploite la technique du Quad Pixel Binning (fusion de quatre pixels en un) pour obtenir des images plus lumineuses, en particulier de nuit ou en intérieur lorsque l’éclairage ambiant est limité. Sa focale est équivalente à celle d’un objectif de 25 mm.

En plein jour, il génère des photos de bonne qualité. Les images s’avèrent précises (leur définition est de 4608 x 3456 pixels), avec des couleurs réalistes, pas trop saturées.

Image 21 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 22 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 23 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 24 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 25 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 26 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal

En l’absence de zoom optique, on peut se rapprocher de son sujet en utilisant un zoom numérique. Deux facteurs de grossissement sont proposés dans l’interface du module photo : 2x et 5x. Il est possible d’utiliser un facteur de grossissement plus élevé, jusqu’en mode 20x, mais ce n’est pas vraiment conseillé.

Image 27 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 2x
Image 28 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 5x
Image 29 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 10x
Image 30 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 15x
Image 31 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 20x

En effet, si les différents clichés que nous avons capturés montrent que la qualité des zooms numériques 2x et 5x s’avère satisfaisante, on perd progressivement en précision et, au-delà d’un facteur de grossissement de 10x, l’image devient de plus en plus brouillonne. Ces forts zooms numériques peuvent toutefois dépanner dans certains cas de figure, et pour partager une scène originale sur les réseaux sociaux par exemple.

Image 32 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur principal
Image 33 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 2x
Image 34 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 5x
Image 35 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 10x
Image 36 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 15x
Image 37 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Zoom numérique 20x

Comme on pouvait s’y attendre, le mode 64 mégapixels permet d’obtenir des clichés beaucoup plus précis. Mais, bien sur, le zoom numérique n’y est plus disponible. Il faudra passer par un logiciel de retouche d’image et recadrer les clichés en ne conservant qu’une zone précise de l’image. A utiliser avec parcimonie, car chaque fichier peut peser jusqu’à 20 Mo, voire plus !

Image 38 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 39 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 40 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal
Image 41 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur photo principal

Parmi les différentes options « traditionnelles » du module photo (mode étoilé, ralenti, panoramique, Timelapse, etc.), on voit débarquer un mode appelé « Rue ». Son intérêt nous apparaît tout relatif, car nous n’avons pas constaté de différence notable avec les photos prises avec le mode photo classique. Ce mode permet d’utiliser quelques filtres spécifiques (rue, noir & blanc Plus, spectaculaire, etc.). On note également l’apparition d’une icône RAW sur laquelle il suffit de cliquer pour que le fichier sauvegardé (au format DNG, ou Digital Negative Raw) conserve absolument toutes les informations relatives à l’image, sans la moindre compression. Cela peut intéresser les utilisateurs habitués à retoucher précisément leurs photos dans Photoshop.

Bon point, il suffit d’appuyer deux fois sur la touche de volume inférieure, lorsque le smartphone est en veille, pour activer automatiquement ce mode photo (pas besoin de saisir son mot de passe ou de poser son doigt sur le lecteur d’empreintes digitales). Ce mécanisme peut s’avérer pratique lorsqu’on a besoin de réagir très rapidement afin de ne pas manquer un évènement.

Image 42 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur grand angle
Image 43 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur grand angle
Image 44 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur grand angle
Image 45 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur grand angle

Même constat pour le deuxième capteur qu’avec le capteur principal pour ce qui est de la qualité des photos. Si le grand angle (équivalent à une focale de 16 mm) de 8 mégapixels délivre des clichés deux fois moins précis que le capteur principal, il ne démérite pas pour autant.

Le soir, ou dans une pièce très peu éclairée, on peut activer le mode Nuit. On voit alors nettement la différence de luminosité globale entre le capteur grand angle et le capteur principal. Ce dernier produit des clichés plus précis, tout en palliant (efficacement) le faible éclairage par le mode 16 mégapixels (Quad Pixel Binning).

Image 46 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Mode Nuit – grand angle
Image 47 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Mode Nuit – capteur principal
Image 48 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Mode Nuit – Zoom numérique 2x
Image 49 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Mode Nuit – Zoom numérique 5x

Et même si cela fausse quelque peu la colorimétrie, les photos demeurent très convaincantes (ce qui n’est pas vraiment le cas avec le capteur grand angle). Et si on désire utiliser le zoom, mieux vaut rester sur un facteur de grossissement de 2x au maximum, car le zoom numérique 5x de nuit délivre des clichés très approximatifs…

Le troisième et dernier capteur n’est pas vraiment indispensable puisqu’il est dédié au mode macro (prise de vue à 4 cm du sujet). Sa définition de seulement 2 mégapixels ne permet pas d’obtenir des clichés très précis (photo en 1600 x 1200 pixels). On peu toutefois en tirer quelque chose, si on est amateur de gros plan floral (pour peu qu’il n’y ai pas de vent !).

Image 50 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur macro
Image 51 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur macro
Image 52 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Capteur macro

Enfin, pour les selfies, le capteur frontal est signé Sony (il s’agit du modèle IMX615). Il offre une haute définition de 32 mégapixels (donc deux fois plus précise que le capteur du realme GT !). Il est donc en mesure de produire de la même définition que ceux du OnePlus Nord 2 ou du Vivo X60 Pro (lire notre test du Vivo X60 Pro).

Les selfies, avec ou sans le mode Portrait, s’avèrent globalement de bonne qualité, même si on constate que le détourage en mode Portrait est un peu réalisé à la serpette et que des cheveux et poils de barbe disparaissent au passage. Rien de dramatique toutefois !

Image 53 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Selfie
Image 54 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Selfie
Image 55 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Selfie mode Portrait
Image 56 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Selfie mode Portrait

Pour les vidéos, le realme GT Master Edition reste dans le très classique. Les séquences peuvent être capturées en 4K avec 30 images par seconde. En revanche, parmi les options, on trouve le mode Dual View, original, qui permet de filmer simultanément avec le capteur frontal et le capteur arrière, afin de créer des vidéos originales.

Une autonomie satisfaisante

En ajustant la luminosité de l’écran à 200 nits, le test d’autonomie de l’application PC Mark a pu fonctionner pendant 11 heures et 9 minutes en mode 120 Hz, contre 11 heures et 46 minutes en mode 60 Hz. Ces résultats sont plutôt bons. En particulier en mode 120 Hz, car c’est la meilleure valeur relevée lors de nos derniers tests. En effet, les autres smartphones sont généralement restés en fonctionnement entre 9 et 10 heures, avec cette fréquence de rafraichissement élevée.

Et même en mode 60 Hz, le realme GT Master Edition a fonctionné presque deux heures de plus que le GT premier du nom. Récemment, seul le OnePlus Nord 2 est resté plus longtemps en fonctionnement. Une demie heure de plus pour être précis, ce qui n’est pas franchement déterminant.

Image 57 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021
realme GT Master Edition – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En regardant un film de 2h en streaming, depuis Netflix, le niveau de la batterie baisse de 13 %. On peut donc envisager une autonomie totale en mode vidéo d’environ à un peu moins de 15 heures et 30 minutes. C’est exactement la même durée que celle mesurée avec le OnePlus Nord 2 ! En revanche, elle s’avère inférieure à celle du realme GT d’origine (environ 20 heures).

D’autre part, si on est joueur, il faut savoir qu’une demie heure de Fortnite fera passer le niveau de la batterie de 100 % à 91 %. On consomme donc un peu moins de 20 % de la charge de la batterie par heure en jouant, ce qui permet d’envisager une autonomie totale en jeu d’environ 5 heures et 30 minutes.

Signalons enfin que nous avons constaté une baisse de 10 % de la charge de la batterie après avoir réalisé une centaine de photos.

Image 58 : Test realme GT Master Edition : l'excellent smartphone milieu de gamme de la rentrée 2021

Terminons par un dernier point positif de ce realme GT Master Edition, son adaptateur secteur. Ce dernier autorise une recharge hyper rapide de la batterie, grâce à une puissance de 65 watts. Cela se traduit, en pratique, par 47 % de la capacité retrouvée après seulement 10 minutes de recharge ! On passe ensuite à 82 % au bout de 20 minutes et enfin 99 % après seulement une demie heure de charge. Ces temps de recharge sont parmi les plus rapides du marché à l’heure actuelle.

A lire aussi > Android, iOS : quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?