Accueil » Test » Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Ecran OLED 120 Hz, puce Snapdragon 888, recharge hyper rapide en 65 watts… le realme GT 5G ne mise pas tout sur son design. Sans être parfait, le smartphone affiche un prix relativement abordable, qui devrait finir de convaincre les hésitants.

Image 2 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
8,5/10

realme GT 5G

599€ > Amazon
On aime
  • Superbe design avec dos en cuir
  • Processeur très performant
  • Ecran OLED 120 Hz
  • Qualité d'affichage
  • Recharge hyper rapide (65 watt)
  • Haut-parleurs stéréo
  • Autonomie satisfaisante compte tenu de l'équipement
  • Prix raisonnable
On n’aime pas
  • Pas de lecteur microSD
  • Pas de zoom optique
  • Pas de charge sans fil
  • Pas de stabilisation optique
Verdict :

Le realme GT 5G est un vrai faux smartphone haut de gamme, qui se focalise sur les caractéristiques techniques les plus utiles pour les utilisateurs. Ainsi le processeur et l’écran offrent des prestations d’excellente qualité. Aussi, est-il indispensable d’avoir un écran en très haute définition, un mode de recharge sans fil ou d’avoir la certification d’étanchéité IP 68 ? Pas sur. Surtout si cela permet d’économiser plusieurs centaines d’euros ! Seul un fort zoom optique apporterait une réelle plus-value pour les passionnés de photo. Mais ce design jaune GT ne ferait-il pas oublier cette absence ? C’est fort probable !

Dernier smartphone en date du constructeur chinois realme, le realme GT 5G est un modèle haut de gamme. À ce titre, son équipement comprend un écran OLED qui supporte une vitesse de rafraîchissement de 120 Hz, la puce Qualcomm la plus performante en date et une batterie de bonne capacité qui peut se recharger très rapidement, grâce à son chargeur de 65 watts.

Image 3 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toutefois, on ne peut pas vraiment comparer le realme GT 5G aux modèles haut de gamme vendus aux environs de 800 € (voire plus !), comme chez Samsung (lire notre test du Galaxy S21 Ultra), OnePlus (lire notre test du OnePlus 9 Pro), Sony (Xperia 1 II), le dernier smartphone d’Apple (lire notre test e l’iPhone 12 Pro) ou celui de Oppo (lire notre test du Find X3 Pro). En effet, certaines spécificités techniques manquent à l’appel, comme la certification IP (pas d’étanchéité à l’eau et à la poussière), un écran en très haute définition, des capteurs photo dotés d’une stabilisation optique, un capteur photo doté d’un zoom optique ou encore la recharge sans fil…

Image 4 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Le realme GT 5G devrait être disponible, dans les tous prochains jours, en trois coloris : les deux premiers ont un dos en verre, bleu ou argenté, alors que le troisième, celui que nous avons reçu pour notre test, est le modèle « jaune racing ». Et force est de constater que son design est totalement atypique, mais aussi très séduisant !

Le prix « normal » conseillé du realme GT 5G est de 599 €, pour la version équipée de 12 Go de mémoire et de 256 Go d’espace de stockage. Le prix passe à seulement et 449 € avec 8 Go de mémoire et 12 Go de stockage. Il convient de bien choisir le bon modèle, en fonction de ses habitudes et ses besoins en termes de stockage, car le realme GT 5G est dépourvu d’un lecteur de cartes mémoire microSD.

Image 5 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Pour ne rien gâcher, le realme GT 5G fera l’objet, les 21 et 22 juin prochains, d’offres spéciales, qui permettront de bénéficier de tarifs encore plus bas :

  • Le modèle équipé de 8 Go de mémoire et de 128 Go de stockage sera proposé à 399 € sur le site de realme (50 € de réduction donc).
  • Le même modèle sera également commercialisé à 369 € sur le site AliExpress, avec un coupon de réduction de 40 €, qui fera donc passer le prix du smartphone à seulement 329 € ! Attention toutefois à la nationalité de la boutique d’où partira le smartphone. En cas de problème, les communications avec les vendeurs situés hors de France pourraient s’avérer plus ou moins difficiles….
  • Enfin, pendant ces deux jours, à l’occasion des Amazon Prime Days, le realme GT 5G version 12 / 256 Go sera proposé avec une réduction de 100 €, soit pour 499 € (au même prix sur le site de realme pendant ces deux jours). Ici aussi, il faudra s’assurer que le smartphone soit vendu et livré par Amazon France…

Un design de compétition

Avec le realme GT 5G « Jaune Racing », on peut dire que le constructeur a sorti le grand jeu, avec un look original et – il faut le reconnaître – particulièrement réussi. Toute ressemblance avec certaines voitures de sport « Gran Turismo » n’est pas fortuite !

Image 6 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G vs Fort Mustang GT

Le smartphone se démarque donc de la concurrence par son dos recouvert de cuir jaune. Si ce dernier présente l’avantage de ne pas retenir les traces de doigt, il peut aussi avoir l’inconvénient de s’abimer si on ne prend pas le plus grand soin du smartphone… Toujours est-il que le look luxueux et sportif fait son effet !

Image 7 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, seule la bande noire, qui prolonge le bloc des capteurs optiques sur toute la longueur du smartphone retient les traces de doigts. Mais, comme celle-ci ne mesure qu’un peu plus de 2 cm d’épaisseur, le phénomène est limité !

Image 8 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

A l’instar de la plupart des smartphones équipés d’un écran OLED, le realme GT 5G embarque un lecteur d’empreintes digitales, placés sous la dalle OLED, au bas de l’écran. Son efficacité est excellente.

Image 9 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Image 10 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour le reste, le realme GT 5G pèse 186 grammes et mesure 15,8 x 7,3 x 0,9 cm. Et si le smartphone accepte deux cartes SIM simultanément, le lecteur de cartes mémoire microSD a été oublié. On remarque enfin que la prise casque et bel et bien présente, à côté du port USB.

Un affichage très fluide et bien calibré

Grâce à sa dalle OLED, le realme GT 5G délivre un superbe affichage, avec des couleurs resplendissantes et des noirs d’une profondeur abyssale. Le taux de contraste de l’écran est donc quasiment infini…

Image 11 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le smartphone est doté d’un écran de taille moyenne, soit 6,43 pouces, qui supporte une définition d’affichage des plus classiques, c’est-à-dire Full HD+, soit 2400 x 1080 pixels. La précision de l’écran est donc inférieure (mais suffisante !) à celle des dalles QHD+ (3168 x 1440 pixels) utilisées par le Samsung Galaxy S21 Ultra, le Oppo Find X3 Pro et le OnePlus 9 Pro. Sans oublier le Sony Xperia 1 II et son écran 4K (3840 x 1644 pixels).

Image 12 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toutefois, concernant la fréquence de rafraichissement, realme n’a fait aucune concession et a doté son GT 5G d’un écran supportant un mode 120 Hz. Bien sur, il est possible de basculer manuellement l’affichage en 60 Hz, souvent bien suffisant, ou de laisser le système choisir lui même la meilleure fréquence d’affichage en fonction de l’application utilisée…

Image 13 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Dans les options d’Android, trois modes de couleurs sont proposés : Vif, Doux et Eclatant. Pour chacun d’eux, nous avons mesuré la qualité d’affichage, à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Plus Pro.

Ainsi, on note que la luminosité maximale est assez élevée, puisqu’elle est comprise entre 480 et 510 nits, selon le mode sélectionné. D’autre part, en ce qui concerne la température moyenne des couleurs, c’est le mode Doux qui se rapproche le plus de la valeur idéale de 6500 K (qui symbolise des couleurs neutres), puisqu’elle a été mesurée à 6647 K.

Image 14 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Les modes Vif et Eclatant, quant à eux, affichent une température moyenne de 7400 K. Cela indique que les couleurs sont un peu plus froides, et le blanc affiché apparaît donc légèrement bleuté, ce qui peut ne pas plaire à tout le monde.

Enfin, pour ce qui est de la fidélité des couleurs, c’est encore le mode Doux qui s’avère le mieux calibré. En effet, le Delta E moyen mesuré n’est alors que de 2,2 (contre 3,6 et 3,7 pouces les deux autres modes). Or, lorsque le Delate E moyen est inférieur à 3, on considère qu’il n’est plus possible de voir la différence entre la théorique et celle qui est affichée à l’écran.

Un Snapdragon 888 aux commandes…

La puce Snapdragon 888 de Qualcomm, qui équipe le realme GT 5G, constitue à l’heure actuelle le summum en matière de performances ! On peut comparer ses performances avec celles de la puce « d’entrée de gamme du haut de gamme », à savoir le le Snapdragon 870 (qui remplace le bon vieux Snapdragon 865 qui a fait le bonheur des smartphones haut de gamme de l’année dernière).

Image 15 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et force est de constater que le Snapdragon 888 délivre entre 25 à 30 % de performances en plus ! Le nouveau smartphone de realme est donc en mesure de répondre immédiatement à la moindre sollicitation du système d’exploitation et peut faire tourner les jeux les plus complexes dans les meilleures conditions possibles.

Image 16 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Le constructeur va même jusqu’à implémenter un bouton appelé Mode GT, censé apporter un surcroit de puissance. En appuyant sur ce dernier, une jolie petite animation apparaît… et c’est à peu près tout ! En effet, les indices PC Mark (applications bureautiques) et 3D Mark demeurent quasiment inchangés !

En revanche, le bon point, c’est que le realme GT 5G ne chauffe que modérément, même après une heure de jeu.

Image 17 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Pour la restitution audio, le smartphone est doté de deux haut-parleurs, qui diffusent donc le son en stéréo. Le premier, orienté vers l’utilisateur, est placé en haut de l’écran, alors que le second, plus puissant, est situé sur la tranche inférieure et diffuse le son vers la droite (lorsqu’on tient le smartphone en mode paysage).

Ils délivrent un son puissant et de bonne qualité, ce qui s’avère pratique lorsqu’on désire écouter de la musique sans casque. Bien sur, les basses sont – comme toujours – sous représentées. Toutefois, dans l’ensemble, le son s’avère très satisfaisant.

Convaincant pour les photos, même sans zoom optique

Trois capteurs photo sont présents au dos du realme GT 5G. Le capteur principal est signé Sony (il s’agit d’un IMX682). Il a une définition de 64 mégapixels (focale équivalente à un 26 mm). Il est secondé par un capteur grand angle de 8 mégapixels (focale de 16 mm). Un troisième capteur de 2 mégapixels permet de réaliser des photos en mode macro.

Image 18 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Par défaut, le capteur principal capture des clichés en 16 mégapixels, puisqu’il combine quatre pixels en un (Quad Pixel Binning), afin de recueillir plus de luminosité (ce qui est avantageux surtout la nuit ou dans une pièce peu éclairée). On peut à tout moment basculer en mode 64 mégapixels pour obtenir des clichés très détaillés. Mais il devient alors impossible de se rapprocher de son sujet avec un zoom numérique…

Lorsque la luminosité ambiante est élevée, la qualité des photos capturées de jour avec le capteur principal s’avère convaincante. Les images sont détaillées à souhait, avec des couleurs réalistes.

Image 19 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – capteur principal
Image 20 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – capteur principal

Image 21 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – capteur principal

Aucun souci non plus avec le capteur grand angle. Bien sur, avec sa définition deux fois inférieure à celle du capteur principal, les photos apparaissent légèrement moins précises. Mais cela n’est vraiment perceptible que si on regarde les clichés sur le grand écran d’un PC de bureau…

Image 22 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur grand angle
Image 23 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur grand angle
Image 24 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur grand angle

Comme nous l’avons déjà dit, le realme GT 5G n’embarque pas de capteur photo doté d’un téléobjectif (avec un véritable zoom, optique), ce qui pourrait constituer un point faible. Toutefois, comme les appareils dotés d’un zoom optique 3x (et plus) sont généralement commercialisés à un prix bien plus élevé que celui du realme GT 5G (à partir de 800 € la plupart du temps), à l’instar du récent Asus Zenfone 8 Flip, que nous avons testé, on comprend que le constructeur chinois ait du faire un choix pour rester très compétitif.

Image 25 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 2x
Image 26 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 2x
Image 27 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 2x

En l’absence de zoom optique, l’interface du module photo d’Android propose deux niveaux de zoom numérique, afin de bénéficier de facteurs de grossissement de 2x et 5x. Il est possible de pousser ce zoom à la main jusqu’en 10x. Et force est de constater que les résultats sont très satisfaisants avec le zoom 2x. Avec un facteur de grossissement de 5x, on commence à percevoir une baisse de la précision, mais – la plupart du temps – les clichés peuvent être exploités sur les réseaux sociaux ou transmis à des proches.

Image 28 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 5x
Image 29 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 5x
Image 30 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Zoom numérique 5x

Au-delà du zoom 5x, les résultats deviennent aléatoires et perdent beaucoup en qualité, ce qui est tout à fait normal. A n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité !

Image 31 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Pour les selfies, le capteur frontal de 16 mégapixels s’avère lui aussi efficace, précis et avec des couleurs fidèles. Le mode Portrait permet d’ajouter un effet de flou sur l’arrière plan (effet Bokeh), dont l’intensité est configurable. En outre, différentes options permettent d’améliorer quelque peu votre image (lissage de la peau, affinage du visage, etc.).

Image 32 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – selfie (capteur frontal)
Image 33 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Mode Portrait (capteur frontal)

Le troisième capteur arrière permet de réaliser des clichés en mode macro, ce qui permet de voir des détails minuscules en prenant les photos de très près (jusqu’à 4 cm). En pratique, les résultats s’avèrent assez satisfaisants et on voit apparaître des détails jusqu’alors invisibles. Ce mode n’est pas indispensable tous les jours, mais il peut aider à la réalisation de photos originales !

Image 34 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur macro
Image 35 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur macro
Image 36 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
realme GT 5G – Capteur macro

Le mode Nuit, le capteur principal permet de capturer des photos d’assez bonne qualité, pour peu que quelques sources lumineuses soient situées à proximité. Les performances du capteur grand angle s’avèrent un peu plus aléatoires. Toutefois, si on ne se trouve pas dans l’obscurité totale, il délivre des photos exploitables la plupart du temps.

Image 37 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Grand angle
Image 38 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Capteur principal
Image 39 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Zoom numérique 2x

Et pour ce qui est de l’utilisation du zoom numérique de nuit, il est préférable de se limiter au mode 2x, sous peine de voir la qualité des images se dégrader très sensiblement…

Image 40 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Grand angle
Image 41 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Capteur principal
Image 42 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Zoom numérique 2x

Enfin, signalons la présence de trois filtres spéciaux destinés au mode Portrait (et uniquement avec le capteur photo principal arrière). Il s’agit de ceux qui avaient été inaugurés sur le realme 8 Pro et qu’on avait retrouvé quelques temps après sur le Oppo A94 5G.

Image 43 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Filtre Portrait Bokeh Dynamique
Image 44 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher
Filtre Portrait Couleur IA

Ils se nomment Bokeh Dynamique (l’arrière plan est flouté, mais avec un effet de déplacement rapide), Portrait au néon (les sources lumineuses sont mises en valeur) et Portait couleur IA (seul le sujet apparaît en couleur alors que le reste de l’image passe automatiquement en noir et blanc).

Une autonomie multimédia limitée par le processeur très véloce

La batterie du realme GT 5G a une capacité de 4500 mAh, ce qui est dans la moyenne ces derniers mois, sans plus. Et il faut bien ça pour assurer une autonomie correcte, compte tenu de la présence du processeur Snapdragon 888 et de l’écran OLED 120 Hz !

Nous avons utilisé le test d’autonomie intégré à l’application PC Mark, avec la luminosité de l’écran ajustée à 200 nits, dans les modes 60 et 120 Hz. Le smartphone est resté en fonctionnement respectivement pendant près de 10 heures ( 9 h 58 min précisément) et un peu plus de 9 heures et demie (9 h 39 min). L’autonomie est donc du même ordre que celle que nous avions mesurée avec le OnePlus 9, équipé d’un même processeur Snapdragon 888 et lui aussi d’un écran 120 Hz…

Image 45 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

En pratique, le visionnage d’un film de 2 heures (en 60 Hz bien sur) depuis Netflix fait baisse le niveau de charge de la batterie de 10 %. Dès lors, on peut estimer l’autonomie globale en streaming vidéo à environ 20 heures, ce qui s’avère très satisfaisant.

Si on préfère tirer sur tout ce qui bouge, il faut savoir qu’une heure d’un jeu comme Fortnite consomme environ 15 % de la charge de la batterie.

Image 46 : Test realme GT 5G : un smartphone trop puissant pour être si peu cher

Dernier bon point, realme fournit un chargeur de 65 watt, grâce auquel la recharge s’effectue à très grande vitesse. En effet, il ne faut qu’un quart d’heure pour que la batterie retrouve 63 % de sa charge et moins d’une demie heure pour voir son niveau revenu à 100 %.

En revanche, comme nous l’avons déjà indiqué, la recharge sans fil n’est pas au programme…

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?