Accueil » Test » Test Recaro Exo FX : le fauteuil gaming de luxe que votre banquier va détester

Test Recaro Exo FX : le fauteuil gaming de luxe que votre banquier va détester

Recaro s’est récemment lancé sur le marché gaming, avec des produits haut de gamme. Parmi ceux-ci, voici l’Exo FX, une chaise gaming à plus de 600 euros.

Recaro Gaming EXO FX
6,5/10

Recaro Exo FX

672€
On aime
  • Le design
  • La qualité des matériaux utilisés
  • Les réglages possibles
  • La facilité de montage
On n’aime pas
  • Le prix
  • Le support lombaire fixe
  • L'appuie-tête en option à 89 euros
  • Les molettes de réglages trop en avant
Verdict :

Le Recaro Exo FX est un bon fauteuil gamer, mais avec toutefois quelques défauts qu’il est impossible de laisser passer compte tenu de son prix. On ne lui retirera en revanche pas la facilité déconcertante du montage, le design très agréable ou encore la multitude de réglages possibles. Reste enfin la décision d’utiliser du tissu à la place du simili cuir : sans nul doute agréable visuellement, ce choix reste discutable malgré les avantages présentés par le constructeur.

Recaro, principalement connu pour ses sièges baquets destinés aux voitures de sport ou de prestige, est en réalité présent sur de nombreux autres marchés, des sièges pour l’industrie aéronautique aux poussettes en passant par les produits destinés aux poids lourds, aux bus, aux bancs de touche de stades de football ou encore aux… chars de combats Leopard 2. Le constructeur allemand a décidé, il y a deux ans environ, d’élargir encore un peu plus sa gamme de produits en s’attaquant au marché des sièges gamers. Fabriqués en Allemagne et initialement distribués uniquement sur le sol allemand, ces sièges pour joueurs sont disponibles depuis peu à l’étranger, dont en France.

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Recaro Gaming

La gamme complète se compose à l’heure actuelle de cinq modèles : les Exo, Exo FX et Exo Platinum en haut de gamme, ainsi que les Rae Essential et Rae Bright, plus « abordables ». Les tarifs pratiqués ont de quoi surprendre au premier abord, puisque les Exo sont proposés entre 819 euros et 1099 euros selon les versions (hors promos), tandis que les Rae sont affichés à 599 euros pour la version Essential et 699 euros pour le modèle Bright. Et à ce tarif, il faut rajouter 89 euros si vous souhaitez l’appui-tête optionnel proposé sur les Exo/Exo FX/Exo Platinum ! Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui est justement l’Exo FX, dont nous avons reçu un exemplaire couleur « Sunset Orange » en test.

Voir aussi : Logitech G lance un fauteuil gaming à 1320 € avec Herman Miller

Déballage

La première surprise a lieu avant même d’ouvrir le carton : celui-ci est de taille vraiment imposante, laissant supposer qu’une partie au moins du fauteuil de presque 27 kg est livré déjà monté. L’ouverture de l’emballage confirme notre supposition, le constructeur a choisi de pré-monter au maximum l’Exo FX, avec le dossier et l’assise du fauteuil déjà fixés, ne laissant que les dernières étapes du montage aux soins de l’heureux acheteur.

Recaro Gaming EXO FX
Le carton imposant – Crédit : Galaxie Media

Le reste des pièces (le pied, les roues, les accoudoirs ou encore le piston) est proprement emballé, que ce soit dans du carton ou du plastique, afin d’éviter d’être abimé pendant le transport. Une petite notice est également présente, de même qu’une clé Allen que l’on utilisera plus tard pour fixer les accoudoirs. Et Recaro porte visiblement une attention toute particulière aux détails : le logo de la marque est même présent sur cette clé Allen…

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media
Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media

Voir aussi : Razer se lance dans les sièges gaming ergonomiques et les peluches

Montage

Étant donné que l’assise et le fauteuil sont livrés déjà montés, le reste des opérations ne prend que quelques minutes. Il suffit en effet de fixer les deux accoudoirs à l’assise grâce à deux vis et la clé Allen fournie, de monter les cinq roues sur le pied, d’y insérer le piston puis de placer le fauteuil sur celui-ci, et le tour est joué. Difficile de faire plus simple !

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media

La coque d’assise en plastique et le coussin du fauteuil ne font qu’un, tandis que le tissu recouvrant le siège est annoncé comme respirant et antidérapant. Son nettoyage risque toutefois de se montrer plus compliqué qu’avec le classique simili cuir imperméable que l’on retrouve sur de nombreux modèles concurrents, à tel point que Recaro expose sur son site un certain nombre de recommandations pour nettoyer la housse en tissu de ses fauteuils gaming. On priera donc pour ne jamais faire tomber de liquide ou de substances qui tachent… En contrepartie, l’utilisation d’un tissu respirant est censée être plus agréable que du simili cuir lors des périodes de fortes chaleurs [NDLC : assez bizarrement, ce n’est pas mon cas…]. Visuellement, l’utilisation de tissus offrant différentes textures est en tout cas très réussie.

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media
Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media

Voir aussi : IKEA lance une collection de meubles gaming avec ASUS ROG

Utilisation

Le constructeur explique que ses sièges gaming ont été conçus « en collaboration avec des professionnels de l’eSport et des joueurs pour répondre à leurs exigences les plus élevées« , afin d’offrir les réglages les plus adaptés possibles aux joueurs. De la coque d’assise à « l’ergonomie optimale » au soutien lombaire fixe « soulageant la colonne vertébrale » en passant par les fonctions de balancement « permettant de détendre les muscles du dos », les quatre positions de base (« Offensive », « Concentration », « Relax » et « Recharge »), les « Accoudoirs 5D » ou encore le réglage de la hauteur du siège et de la force du piston, Recaro semble effectivement avoir pensé à tous les cas de figure…

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media
Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media

Les accoudoirs en aluminium offrent en effet tous les réglages possibles et imaginables, dans les trois directions. L’accoudoir lui-même mais également le support de l’accoudoir peuvent ainsi tourner horizontalement, de manière indépendante. Ils peuvent également être réglés en largeur sur 35 mm, et en hauteur de 20 cm à 30 cm au dessus du siège.

Le siège en lui-même peut bien entendu s’incliner, même si la molette offrant ce réglage est placée un peu trop en avant à notre goût, et difficile à atteindre. Il est enfin possible de régler la hauteur du siège gamer, ainsi que la dureté du piston.

Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media
Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media
Recaro Gaming EXO FX
Recaro Exo FX – Crédit : Galaxie Media

A l’usage, quelques points négatifs apparaissent tout de même. Le support lombaire intégré est par exemple plutôt dur, on regrette qu’il ne soit pas possible de le régler. D’autre part, et comme vu plus haut, les molettes de réglages sont situées un peu trop en avant, ce qui rend leur accès difficile dans certaines positions. Enfin, le prix reste bien trop élevée à nos yeux, même si les matériaux utilisés sont de qualité, que l’assemblage en usine est excellent et que les prestations globales offertes par cet Exo FX en font un bon fauteuil gamer.