Windows Copilot : tout savoir sur l’assistant IA de Microsoft

Afin de se mettre au diapason, la firme de Redmond propose son propre assistant personnel virtuel boosté à l’IA. Copilot s’inscrit dans la lignée de ChatGPT, ou encore Gemini, en proposant à ses utilisateurs une assistance dans leurs tâches quotidiennes. Fonctionnalités, prix, accès, disponibilité… voici tout ce qu’il faut savoir sur le puissant chatbot de Microsoft.

Sommaire
Copilot

À l’heure où l’IA s’immisce de plus en plus dans nos vies et sur nos appareils, Microsoft a également lancé son propre chatbot depuis le 7 février 2023. Baptisé Copilot, ce dernier remplace Cortana et devient l’assistant personnel par excellence sur Windows. Ce nouvel outil, boosté à l’intelligence artificielle générative, est doté de fonctionnalités innovantes pensées pour optimiser la créativité et la productivité des utilisateurs en leur fournissant une assistance personnalisée et contextuelle.

Vous souhaitez en connaître davantage sur ce que cet outil est capable de faire, découvrir comment y accéder, ou encore comment l’utiliser au mieux ? On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur l’assistant IA de Windows sur cette page.

🤔 Qu’est-ce que Windows Copilot ?

Anciennement connu sous le nom de Bing Chat, Copilot est l’assistant personnel intelligent de Microsoft, basé sur l’IA générative du modèle GPT-4 d’OpenAI. Cette version améliorée de Cortana est disponible sur les systèmes d’exploitation Windows 11 et 10, ainsi que sur tous les services Microsoft, comme le navigateur Edge, le moteur de recherches Bing, ou encore la suite logicielle Microsoft 365.

Concrètement, Copilot vous permet d’obtenir des réponses à vos questions, de l’inspiration, mais également de mieux vous organiser, ou encore de simplifier la collaboration avec vos collègues de travail. Son but est donc de vous fournir une assistance contextualisée en temps réel. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un copilote destiné à accompagner les utilisateurs dans leurs tâches quotidiennes en améliorant leur créativité et leur productivité, à l’instar des modèles ChatGPT et Gemini.

Ce compagnon virtuel prend la forme d’une fenêtre de discussion latérale intégrée à Windows, que vous pouvez solliciter à tout moment, du moins chez les utilisateurs disposant d’une version native de Copilot.

Le chatbot n’est en revanche pas intégré nativement chez les utilisateurs européens, à moins d’acheter l’un des derniers PC Copilot+. Voici à quoi ressemble l’application Windows.

Appli officielle Copilot sur Windows

⚙️ Quelles sont les principales fonctionnalités de Copilot ?

Comme expliqué dans la partie précédente, Copilot est conçu pour vous fournir une assistance personnalisée et vous aider à accomplir diverses tâches. En sa qualité d’assistant personnel virtuel, il peut notamment vous aider à améliorer ou corriger des textes, résumer des articles ou documents à partir d’un URL que vous lui donnez, vous aider à trouver des idées, à organiser votre espace de travail, ou encore à automatiser certaines tâches afin de vous permettre de gagner en efficacité.

Il peut également vous promulguer des conseils, vous aider à résoudre un problème en vous partageant un tutoriel, mais également vous donner des pistes pour vous permettre d’approfondir un sujet, notamment en vous partageant quelques liens externes qui lui semble pertinents. Copilot peut par ailleurs vous suggérer d’autres réponses si vous n’êtes pas satisfait, ou employer un ton spécifique (créatif, précis ou équilibré) afin d’adapter ses réponses en conséquence. Il ne peut en revanche pas lire de documents PDF.

Voici quelques-unes des principales fonctionnalités de Copilot :

  • Générer du texte : qu’il s’agisse d’articles, de lettres de motivation, de e-mails, de poèmes, de chansons, ou de toute autre forme de texte à partir d’informations que vous lui fournissez ;
  • Générer des images : il est à même de suivre un prompt textuel afin de générer des visuels avec DALL-E 3. Il peut également traiter des requêtes en lien avec des images via GPT-4 Vision. Il peut par exemple analyser des images que vous lui fournissez, afin d’en extraire des informations ou de les traduire s’il y a du texte dessus ;
  • Accéder à Internet : afin de vous fournir les informations les plus justes, corriger certaines de vos informations qui seraient erronées ou obsolètes, ou encore vous suggérer une musique à écouter sur YouTube par exemple ;
  • Créer des visualisations : sous formes de tableaux, de graphiques ou encore de croquis, à partir de données que vous lui fournissez ;
  • Commandes vocales : vous pouvez par ailleurs lui énoncer vos requêtes à la voix si vous préférez ;
  • Retrouver d’anciennes requêtes : grâce à l’historique qui garde en mémoire vos requêtes passées, vous pouvez les consulter facilement et les modifier ;
  • Utilisation de plugins : pour élargir le champ des possibles. Par exemple, Suno pour générer de la musique, des voix et des paroles, OpenTable pour obtenir des recommandations de restaurants, ou encore Klarna pour comparer les prix de milliers d’articles. Il est possible de combiner jusqu’à 3 modules à la fois.

En plus des plugins, l’assistant est accompagné de plusieurs autres outils, appelés Copilot GPTs, chacun destinés à une application particulière. Parmi eux, on distingue par exemple Designer, dont Copilot se sert pour concevoir des images à partir d’indications. Le point positif c’est qu’il vous propose toujours plusieurs suggestions d’image. Par ailleurs, Vacation Planner est conçu pour vous aider à organiser vos voyages, Cooking Assistant pour trouver des recettes ou concevoir des programmes alimentaires, et Fitness Trainer pour élaborer des programmes sportifs et vous fournir des informations liées à la santé, à la nutrition et au bien-être.

Copilot GPTs

Copilot peut également interagir avec d’autres applications de la suite Microsoft 365, grâce à Microsoft Graph. Ce qui permet de faciliter certaines tâches, comme écrire du texte dans Word, concevoir des tableaux dans Excel, créer des PowerPoint sur mesure, rédiger des e-mails et trier vos boîtes dans Outlook, ou encore résumer des points clés en temps réel lors de réunions sur Teams. L’assistant prend également en charge les API, puisqu’il peut intégrer des services tiers comme Github, Mailchimp, etc. Vous pouvez de ce fait entièrement personnaliser votre assistant, automatiser les flux de travail, etc. Il est toutefois nécessaire de détenir une offre Copilot Pro ou Copilot pour Microsoft 365 pour ce faire.

Les utilisateurs hors UE, qui ont un accès natif à l’assistant, peuvent quant à eux gérer les paramètres de leur ordinateur, comme passer en mode sombre, organiser leurs fenêtres sur Windows, ou encore planifier des rendez-vous et des tâches dans leur calendrier, en s’adressant directement à Copilot. En France, nous n’avons pas encore accès à ces fonctionnalités, puisque ni la version web de l’assistant, ni l’application Windows ne sont directement reliées au système d’exploitation.

Lorsque vous naviguez sur Internet via le navigateur Edge, une aide à la rédaction peut vous être proposée. Si vous trouvez l’IA trop intrusive, voici comment la désactiver simplement.

🫰 Combien coûte Copilot ?

Microsoft décline son offre en trois formules. Si la version de base est entièrement gratuite, il est également possible de souscrire à Copilot Pro pour profiter de fonctionnalités supplémentaires, comme la possibilité de l’utiliser dans certaines applications Microsoft 365, ou encore d’obtenir des réponses et des images encore plus rapidement. Cette formule est proposée à 22 € par mois. Notez qu’il est possible de tester Copilot Pro gratuitement pendant un mois.

Par ailleurs, les entreprises qui disposent d’une licence Microsoft 365 Business Standard ou Premium ont la possibilité d’opter pour la formule Copilot pour Microsoft 365, proposée à 28,10 € HT par mois. Comme expliqué dans la partie précédente, cette dernière permet d’utiliser Copilot avec les applis Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, ou encore Teams, et également de bénéficier d’un niveau de protection supérieur pour vos données.

Pour information, Microsoft propose également le service Copilot Studio aux entreprises détentrices d’une offre Copilot pour Microsoft 365. Cet outil facturé 187 € HT pour 25 000 messages par mois, permet de créer des extensions dans Copilot pour Microsoft 365, ou de concevoir et d’exécuter vos propres applications conversationnelles pour des sites web ou d’autres canaux.

💻 Comment profiter de Microsoft Copilot ?

Les conditions à réunir pour profiter de Copilot sur PC sont d’utiliser Windows 11 et d’avoir un compte Microsoft. En effet, la fonctionnalité Copilot a été introduite avec la mise à jour 23H2. Par ailleurs, vous pouvez également accéder à l’assistant si vous utilisez Windows 10. Vous ne pourrez toutefois pas profiter de toutes les fonctionnalités. Voici la configuration minimale requise sur Windows 10 :

  • Version de Windows : 10 Famille ou Professionnel – 22H2 ;
  • RAM : Plus de 4 Go ;
  • Résolution d’image : 720p.

Pour exploiter toutes les capacités de Copilot, il est recommandé de disposer d’un ordinateur disposant d’au minimum 16 Go de RAM, ainsi que d’un NPU. C’est justement ce dont profitent les Copilot+ PC, la nouvelle génération de PC Windows, disponible depuis le 18 juin. Plus puissants, plus rapides et plus endurants, ces modèles promettent de révolutionner les usages grâce à l’IA. Ces derniers bénéficient notamment d’une intégration native de Copilot, et à ce compte là, d’une touche dédiée sur leur clavier. Nous avons pu découvrir les premiers modèles à l’occasion d’une présentation de Microsoft, et voici ce que nous en avons pensé.

La version web de Copilot est également disponible sur Mac. Les utilisateurs d’un ordinateur macOS doivent cependant disposer au minimum d’un modèle doté d’une puce M1 ou supérieure.

Enfin, vous pouvez également profiter de Copilot sur un smartphone ou une tablette compatible. Pour ce faire, votre appareil doit disposer au minimum d’Android 8.0 ou d’iOS/iPadOS 15.0. L’application est également disponible sur le casque Apple Vision Pro. Il faut dans ce cas disposer au minimum de visionOS 1.0.

➡️ Comment accéder à Copilot ?

Après s’être fait longuement attendre, l’application Copilot pour Windows est enfin disponible en France depuis le 18 juin 2024. Comme l’avait annoncé le constructeur, cette dernière peut être téléchargée depuis le Microsoft Store, et n’est pas disponible nativement par le biais d’une mise à jour. Une fois l’appli installée, cette dernière peut bien évidemment être épinglée à la barre des tâches, afin que vous puissiez y accéder d’un seul clic. Par ailleurs, il est possible de paramétrer l’application Copilot afin qu’elle se lance automatiquement à l’ouverture de Windows.

Microsoft Copilot appli Windows

Pour rappel, cette fonction s’est fait attendre. En effet, la firme de Redmond ne pouvait pas déployer sa fonction en Europe, pour la simple et bonne raison qu’elle ne respectait pas le cadre imposé par le Digital Markets Act (DMA). Il était toutefois possible de forcer l’installation de la fonction sur votre PC ou votre Mac. Par ailleurs, d’autres moyens vous permettent toujours d’accéder au chatbot de Microsoft.

Dans un premier temps, vous pouvez utiliser les touches Windows + C, ou appuyer directement sur la touche Copilot si votre clavier en est doté. Cela aura pour effet d’ouvrir une instance du navigateur Edge. À partir de là, vous pouvez passer votre souris sur l’icône en haut à droite, cliquer dessus, ou encore appuyer simultanément sur les touches Ctrl + Maj + . pour accéder à Copilot. Vous pouvez également cliquer sur le logo multicolore situé à droite de la barre de recherche, depuis la page d’accueil Microsoft Start.

Accès à Copilot depuis Edge

Il est dans un second temps possible d’accéder à la version web de Copilot. Pour ce faire, rendez-vous sur votre navigateur de prédilection et renseignez le mot « copilot » dans la barre de recherche. Cliquez ensuite sur le résultat Microsoft Copilot, qui apparaît ici en deuxième position. Vous pouvez également cliquer sur le premier choix, puis cliquer sur le bouton Essayer la version gratuite de Copilot.

Il est également possible d’utiliser Copilot sur le logiciel ou l’application mobile Skype. En effet, l’IA est présente dans une fenêtre de conversation dédiée, afin de vous aider à accroître votre productivité au besoin.

Vous pouvez enfin accéder à Microsoft Copilot sur votre smartphone ou tablette, en téléchargeant l’application mobile dédiée depuis le Play Store ou l’App Store.

✅ Comment bien utiliser l’assistant Copilot ?

Une fois que vous êtes sur l’assistant, il vous suffit de renseigner votre requête dans le champ prévu à cet effet. Vous pouvez sélectionner l’un des trois modes disponibles pour obtenir des réponses adaptées en fonction de vos besoins :

  • Mode créatif : idéal lorsque vous cherchez de nouvelles idées dans le cadre d’un brainstorming ;
  • Mode précis : à choisir lorsque vous souhaitez obtenir des informations factuelles et détaillées ;
  • Mode équilibré : à privilégier lorsque vous souhaitez obtenir une réponse qui mélange les deux modes précédents.

Pour information, Copilot accepte des prompts de 2 000 à 4 000 caractères maximum en fonction du mode sélectionné. Toutefois, il est possible de complexifier vos prompts en utilisant la fonction Bloc-Notes, qui vous permet d’aller au-delà de cette limite, en écrivant jusqu’à 18 000 caractères.

Comme toujours lorsque vous vous adressez à un chatbot, veillez à être le plus précis possible dans vos demandes afin d’exploiter au mieux les capacités de l’IA. Vous pouvez également lui demander de se mettre dans la peau de quelqu’un ou de s’adapter à un public particulier. Nous vous invitons à lire le dossier que nous avons constitué pour vous aider à rédiger des prompts efficaces sur Copilot.

Par ailleurs, lorsque vous souhaitez entamer un nouveau sujet de conversation, il vous suffit d’ouvrir une nouvelle rubrique en cliquant sur le bouton dédié, situé à gauche de la zone de saisie. Toutes vos anciennes requêtes sont conservées dans l’historique, que vous pouvez retrouver dans le menu « Récents » à droite.

N’hésitez pas non plus à utiliser les plugins à votre disposition comme Suno, OpenTable, Kayak ou Klarna, afin d’affiner encore plus vos recherches en fonction de votre demande. Il est possible d’en activer 3 à la fois. Voici quelques idées d’utilisations créatives.

Après avoir activé le plugin Suno, nous avons demandé à Copilot de créer une chanson de rap avec de la musique, des paroles et une voix. Ce que l’assistant s’est empressé de faire. En moins d’une minute, nous avions notre morceau. Bien que tout ne soit pas parfait, notamment la qualité sonore qui laisse à désirer, avec des grésillements, des paroles qui ne veulent pas forcément dire grand chose, ou qui ne sont pas dans le bon ordre, le résultat n’en reste pas moins bluffant. Sachant qu’il est par ailleurs possible d’améliorer le résultat à votre convenance, en ajoutant un refrain, en lui faisant continuer la chanson, ou même en lui fournissant votre propre texte, ou une inspiration sur laquelle se baser.

Il est également possible d’ajouter des images stockées sur votre appareil afin de demander à Copilot d’en faire une analyse, ou bien de s’en inspirer pour créer une autre image. Par exemple, en uploadant une image avec une œuvre d’art, l’assistant est en mesure d’identifier l’artiste, le nom du tableau, ainsi que le courant artistique utilisé. Par ailleurs, l’IA est capable de traduire le texte contenu dans une photo, dans la langue de votre choix.

Afin de voir comment s’en sort l’IA quand nous lui partageons une image, nous nous sommes prêtés à l’exercice et lui avons demandé d’analyser et de nous décrire ce qu’il “voyait”. Comme vous pouvez le constater en lisant sa réponse, l’outil est bien à même d’identifier précisément chaque élément sur la photo. Ce qui est assez impressionnant. Il nous propose même des recettes pour reproduire le croque-monsieur présent sur l’image.

Dernière chose à savoir, vous pouvez générer des images à une vitesse raisonnable tant que vous disposez d’améliorations ou boosts, matérialisés par des petits jetons. Le nombre d’améliorations dont vous disposez est indiqué en bas à droite des images créées. À chaque fois que vous demandez à Copilot de créer une image, ce dernier utilise une amélioration. Lorsque vous n’en avez plus, le temps requis pour obtenir un visuel IA peut être plus long. Si la version gratuite n’offre qu’un nombre restreint et non rechargeable d’améliorations, la version Pro vous permet de profiter quant à elle de 15 améliorations quotidiennes, et jusqu’à 100 avec un compte relié à Microsoft 365.

👍 Quels sont les avantages et inconvénients de Copilot ?

Les plus

  • Assistance pour la productivité ;
  • Gain de temps dans vos recherches ;
  • Aide dans vos projets créatifs ;
  • Accessibilité.

Les moins

  • Les fonctionnalités de l’application Windows en France sont encore trop limitées ;
  • Les fonctions limitées de la version gratuite ;
  • Les limites actuelles de l’IA.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !