Le plâtre imprimé en 3D accélèrerait le processus de guérison


Mis à part les implants, l’impression 3D permet également de créer des matériels médicaux sur mesure. En illustre la récente invention d’un designer turc. Combiné à un dispositif à ultrasons, le plâtre imprimé en 3D accélère le processus de guérison des os fracturés.

Baptisé Osteoid, le prototype a pour avantage d’être plus léger et plus aéré par rapport aux plâtres classiques. Mais son point fort réside toutefois dans sa capacité  à ressouder rapidement un os cassé. A cet effet, il est équipé d’un système à ultrasons dénommé LIPUS (Low Intensity Pulsed UltraSound). Grâce à des électrodes intégrées, il peut diffuser des ultrasons à basse intensité, directement sur la zone fracturée. Le système devrait ainsi réduire de 38% le temps de guérison pour une utilisation journalière de 20 minutes. Résistant à l’eau, ce plâtre imprimé en 3D est pourvu de multiples alcôves, permettant au bras de respirer afin d’éviter les démangeaisons et les mauvaises odeurs.

Développé par Deniz Karasahin, Osteoid est pour l’heure au stade de prototype. L’idée a valu à son concepteur le premier prix durant la compétition internationale du design 3D.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire