Accueil » Actualité » Dune : plus de 1000 costumes ont été créés pour le film

Dune : plus de 1000 costumes ont été créés pour le film

Pour habiller les protagonistes des trois planètes de Dune, pas moins de 1000 costumes différents ont dû être créés.

Ça y’est : Dune est enfin sorti en salles. Le réalisateur Denis Villeneuve est en passe de réussir son pari. Les retours sont enthousiastes et les scores au box-office mondial tutoient déjà les sommets. Reboot du célèbre film de 1984, Dune est un projet brillant par sa démesure. Afin de restituer la quintessence de l’oeuvre de Franck Herbert, la Warner n’a pas lésiné sur les moyens. Budget pharaonique, casting trois étoiles, décors à couper le souffle : rien n’aura été laissé au hasard. D’ailleurs Villeneuve continue de se battre pour que la beauté de ce travail se voit sur un écran géant et non devant son poste de télévision. Les costumes sont un atout majeur du projet. Il aura fallu pas moins de 1000 pièces différentes pour habiller l’ensemble des protagonistes des trois planètes.

Dune : des costumes à couper le souffle
Dune : des costumes à couper le souffle – Crédit : Warner Bros Pictures

West et Morgan, les créateurs costumes, peuvent se vanter d’un travail pointilleux, donnant clairement dans la démesure. Leurs inspirations sont diverses, allant des Bédouins aux œuvres de Goya.

Dune : des costumes nombreux et somptueux

Dans le roman source, Herbert décrit les habits de ses héros à de nombreuses reprises, donnant quantité de détails. Les costumiers ont donc souhaité rendre hommage à ce travail littéraire, en créant à leur tour des pièces aussi fantaisistes que futuristes. Pour modeler leurs silhouettes, West et Morgan se sont nourris de nombreux univers. On retrouve ainsi un travail historique basé sur les civilisations nomades antiques mais également des références empruntés directement à la haute couture.

Le travail le plus complexe a été sans doute celui opéré sur les habitants d’Arrakis. En effet, chaque costume a directement été moulé sur les comédiens. « Tout a dû être façonné sur les acteurs, car le mouvement du corps active le stillsuit pour le transformer en distillerie. Les combinaisons absorbent les eaux usées humaines pour les transformer en gaz » explique ainsi West. Autre point majeur : le code couleur attribué à chaque planète. Si sur Arrakis, les protagonistes portent des tonalités pêches et pastels, d’autres arborent des tons plus froids, comme le gris.

Grâce à leur créativité, West et Morgan semblent être de sérieux prétendants pour les prochains Oscars. Il est encore un peu tôt pour le confirmer, mais leur génie risque bien d’être auréolé de succès (et de statuettes). En attendant, nous vous invitons à aller en prendre plein les yeux dans les salles obscures !

Source : Screerant